Communauté de communes interrégionale de Bresle maritime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes Bresle Maritime
Communauté de communes interrégionale de Bresle maritime
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Haute-Normandie &
Picardie
Département Seine-Maritime &
Somme
Forme Communauté de communes
Siège Eu
Communes 21
Président Alain Brière
(Maire de Beauchamps)
Date de création
Code SIREN 247 600 588
Démographie
Population 32 842 hab. (2012)
Densité 240 hab./km2
Géographie
Superficie 137 km2
Liens
Site web breslemaritime.fr/

La communauté de communes interrégionale de Bresle maritime est une structure intercommunale française, située dans les départements de la Seine-Maritime, en région Haute-Normandie, et de la Somme, en région Picardie.

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des 21 communes suivantes :

Commune Population 2008 Code postal Code INSEE
Allenay 253 80130 80018
Ault 1674 80460 80039
Beauchamps 1043 80770 80063
Bouvaincourt-sur-Bresle 832 80220 80127
Buigny-lès-Gamaches 390 80220 80148
Dargnies 1324 80570 80235
Embreville 578 80570 80265
Étalondes 1131 76260 76252
Eu 7351 76260 76255
Flocques 707 76260 76266
Friaucourt 739 80460 80364
Gamaches 2774 80220 80373
Incheville 1312 76117 76374
Longroy 673 76260 76394
Mers-les-Bains 2917 80350 80533
Millebosc 270 76260 76438
Oust-Marest 642 80460 80613
Ponts-et-Marais 814 76260 76507
Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly 1327 80880 80714
Le Tréport 5261 76470 76711
Woignarue 830 80460 80826

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté est créée par arrêté préfectoral du et regroupe les six communes d'Eu, Ponts-et-Marais, Le Tréport, Mers-les-Bains, Oust-Marest et Saint-Quentin-Lamotte, dans le but de créer une zone industrielle. Cette intercommunalité est alors baptisée communauté de communes du Gros Jacques (du nom du lieu-dit qui allait accueillir le nouvel équipement).

En 2003, douze nouvelles communes adhèrent à la communauté : Allenay, Ault, Beauchamps, Bouvaincourt-sur-Bresle, Dargnies, Étalondes, Flocques, Friaucourt, Incheville, Longroy, Millebosc et Woignarue. Elles sont suivies en janvier 2005 par Buigny-lès-Gamaches et Embreville, puis par Gamaches le .

Son nom est modifié le par le conseil communautaire afin de ne pas être associé au Gros Jacques, comploteur contre l'empereur en faveur du roi.

Compétences[modifier | modifier le code]

  • Développement économique : Reprise, extension et réalisation de la zone industrielle interrégionale de Gros-Jacques
  • Aménagement de l'espace : Etudes du schéma directeur de la ZAC, étude de création et de réalisation de la ZAC, élaboration, approbation, suivi et révision du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT)
  • Environnement : Signalétique des axes structurants d'entrée de communes sur le territoire de la communauté de communes, gestion des espaces verts de la zone industrielle de Bresle Maritime, mise en valeur des voies d'accès à la zone et des ronds points, collecte, transport, stockage, tri et traitement des déchets ménagers
  • Equipements publics : Etudes et construction des locaux administratifs, gestion de l'aérodrome Eu/Mers-Les-Bains/ Le Tréport, études, réalisation et gestion d'un centre aquatique communautaire
  • Tourisme : Réalisation de otus supports d'information pour promouvoir le tourisme sur le territoire communautaire, fauchage et élagage des chemins de randonnée d'intérêt communautaire.
  • Petite Enfance - Enfance Jeunesse : Etudes - diagnostic et aide à la formation BAFA-BAFD, création d'un relais d'assistantes maternelles, développement et gestion de places d'accueils de loisirs (hors périscolaire) nouvellement créées sur le territoire
  • Pays : Approbation de la charte du Pays et contractualisation du Pays en lieu et place des communes membres
  • Sport : apprentissage scolaire (classes maternelles et élémentaires) de la natation et transport des scolaires vers les piscines.
  • Aménagement numérique du territoire : Etablissement et exploitation des infrastructures et réseaux de communication électroniques et promotion des usages en matière de technologies de l'information et de la communication.
  • Action sociale : Action en faveur des jeunes via les missions locales d'insertion et PLIE
  • Culture : Mise en réseau des bibliothèques du territoire communautaire et gestion dudit réseau
  • Habitat : Etude pour l'élaboration d'un Programme Local de l'Habitat

Source[PDF][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]