Oust-Marest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oust-Marest
Le village, exposé au sud, sur la rive droite de la Bresle.
Le village, exposé au sud, sur la rive droite de la Bresle.
Blason de Oust-Marest
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Canton Friville-Escarbotin
Intercommunalité Communauté de communes interrégionale de Bresle maritime
Maire
Mandat
Jean-Claude Davergne
2014-2020
Code postal 80460
Code commune 80613
Démographie
Population
municipale
628 hab. (2013)
Densité 108 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 02′ 37″ N 1° 27′ 35″ E / 50.0436, 1.459750° 02′ 37″ Nord 1° 27′ 35″ Est / 50.0436, 1.4597
Altitude Min. 7 m – Max. 113 m
Superficie 5,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Oust-Marest

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Oust-Marest

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Oust-Marest

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Oust-Marest

Oust-Marest est une commune française, située dans le département de la Somme en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Traversé par la Bresle, le village est desservi, au niveau routier, par les axes Eu-Gamaches, aussi bien du côté normand (RD 49) que du côté picard (RD 1015).

Commune voisines[modifier | modifier le code]

Communes voisines. Cliquer sur l'image pour agrandir.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune d'Oust-Marest est lié à celui d'une agglomération romaine appelée Augusta. Les archéologues ont retrouvé les traces d'un théâtre et d'un temple gallo-romain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XVIIIe siècle, les loups sont redoutés dans la région. Le 27 mars 1736, Mathias Le Duc, 45 ans, décède « saisi du mal de rage » après avoir été mordu par une louve[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1995 en cours
(au 6 mai 2014)
Jean-Claude Davergne   Réélu pour le mandat 2014-2020[2]

Population et société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

D’après le recensement Insee de 2007, Oust-Marest compte 649 habitants (soit une diminution de 8 % par rapport à 1999). La commune occupe le 13 404e rang au niveau national, alors qu'elle était au 11 677e en 1999, et le 149e au niveau départemental sur 782 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Oust-Marest depuis 1793. Le maximum de la population a été atteint 1999 avec 704 habitants. En 2013, la commune comptait 628 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
242 310 381 324 351 373 402 406 389
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
350 344 340 184 195 183 183 182 175
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
206 225 407 412 439 479 489 524 590
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
594 615 665 664 656 704 653 653 642
2013 - - - - - - - -
628 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (24 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (21 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 14,9 %, 15 à 29 ans = 15,8 %, 30 à 44 ans = 23,8 %, 45 à 59 ans = 23,2 %, plus de 60 ans = 22,3 %) ;
  • 50,5 % de femmes (0 à 14 ans = 12,7 %, 15 à 29 ans = 15,8 %, 30 à 44 ans = 23,6 %, 45 à 59 ans = 22,1 %, plus de 60 ans = 25,8 %).
Pyramide des âges à Oust-Marest en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
6,2 
75 à 89 ans
9,4 
15,8 
60 à 74 ans
15,5 
23,2 
45 à 59 ans
22,1 
23,8 
30 à 44 ans
23,6 
15,8 
15 à 29 ans
15,8 
14,9 
0 à 14 ans
12,7 
Pyramide des âges du département de la Somme en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
1,0 
5,9 
75 à 89 ans
9,1 
12,1 
60 à 74 ans
13,3 
20,6 
45 à 59 ans
20,0 
21,0 
30 à 44 ans
19,8 
20,6 
15 à 29 ans
19,3 
19,5 
0 à 14 ans
17,5 

Enseignement[modifier | modifier le code]

École primaire[modifier | modifier le code]

L'école communale d'Oust-Marest est une "école européenne" [7]

Elle est impliquée dans le projet Comenius depuis septembre 2003, comprenent des partenariats avec des écoles en Suède, Allemagne, Roumanie, Italie, Espagne[8], en Turquie[9], en Pologne, Pays-Bas, Slovénie[10],[11].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Moulin à eau sur la Bresle.
  • Église Saint-Pierre. Elle renferme une mise au tombeau datée du premier quart du XVIe siècle, la plaque tombale de Raoul d'Aoust de 1269 et un christ en croix du XVIe siècle[12].
  • Situé près de l'église, dans l'ancien cimetière, le monument aux morts communal commémore les vingt-deux victimes de la Première Guerre mondiale. Des plaques commémoratives, adossées au monument, mettent en évidence les disparus des conflits qui ont suivi.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

De sinople aux trois gerbes de blé d'or liées de gueules.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vlo chés leups !, François Beauvy, édit. Trotteur ailé, p. 46, ISBN 978-2-917778-13-5.
  2. Le Courrier picard, édition d'Abbeville, 14 avril 2014, p. 16.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011, 2013.
  5. « Évolution et structure de la population à Oust-Marest en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 novembre 2010)
  6. « Résultats du recensement de la population de la Somme en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 novembre 2010)
  7. http://eduscol.education.fr/cid54667/la-dimension-internationale-en-matiere-d-experimentation.html
  8. Contes et littérature de jeunesse en Europe
  9. Cultural heritage through games and food
  10. Our geniuses, our culture
  11. Dans le cadre de ce projet, l'école a accueilli 22 enseignants et 17 élèves de ses écoles partenaires du 21 mai au 4 juin 2010.
  12. « Quand les bâtiments dévoilent histoire et secrets », Le Courrier picard, édition Picardie maritime, 22 septembre 2015, p.18.