Le Mesnil-Réaume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Mesnil-Réaume
Mairie-école.
Mairie-école.
Blason de Le Mesnil-Réaume
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Eu
Intercommunalité Communauté de communes des Villes Sœurs
Maire
Mandat
Bruno Saintyves
2014-2020
Code postal 76260
Code commune 76435
Démographie
Gentilé Mesnillais
Population
municipale
741 hab. (2014)
Densité 134 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 58′ 21″ nord, 1° 26′ 47″ est
Altitude Min. 92 m – Max. 156 m
Superficie 5,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Mesnil-Réaume

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Mesnil-Réaume

Le Mesnil-Réaume est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé à une petite heure de route de Rouen, deux heures de Paris et 30 minutes de Dieppe[1], Le Mesnil-Réaume est une commune rurale en pleine expansion du nord de la Seine-Maritime (Haute Normandie).

Elle bénéficie de la proximité des 10 000 ha de la forêt d'Eu et du rayonnement de la vallée de la Bresle, mondialement reconnue pour le savoir-faire de ses maîtres verriers depuis le Moyen Âge, premier pôle mondial du flaconnage de luxe (http://www.la-glass-vallee.com).

Sa vallée verdoyante, moitié normande, moitié picarde, est piquetée d’étangs avec un environnement riche d’espèces animales et végétales. Proximité du port de pêche du Tréport et de la station balnéaire de Mers-les-Bains.

La superficie du Mesnil Réaume est de 555 hectares (5,55 km2) avec une altitude minimum de 92 mètres et un maximum de 156 mètres.

Les citoyens du Mesnil Réaume sont nommés les « Mesnillais » et les « Mesnillaises ».

Le Mesnil Réaume (76260) est rattachée à la Communauté de communes d'Yères et Plateaux.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2007 Jacqueline Duhamel    
mars 2007 en cours
(au avril 2014)
Bruno Saintyves    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 741 habitants, en augmentation de 28,42 % par rapport à 2009 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
249 174 292 279 331 313 318 325 328
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
355 383 344 341 306 286 290 301 291
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
303 318 271 258 259 266 230 231 249
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
251 250 435 461 464 439 458 577 741
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Le Mesnil-Réaume se situe au cœur d'une région touristique qui attire promeneurs et sportifs. La Picardie maritime possède de beaux exemples d'architecture gothique ou médiévale et les côtes de la Baie de Somme, situées à proximité, offrent toute la gamme des loisirs de plein air. Le Crotoy, Saint-Valery-sur-Somme et Le Hourdel (33 kilomètres).

À proximité du Mesnil-Réaume (8 kilomètres), le village d'Eu avec son château de type Renaissance et son parc arboré, la collégiale Notre-Dame et Saint-Laurent O'Toole sont à visiter.

Mers-Les-Bains (14 kilomètres) est une station balnéaire labellisée qui possède une plage de galets et de sable à marée basse d'environ un kilomètre de long ainsi que de hautes falaises de craie. Du haut de ces dernières, près de la statue de Notre-Dame, se dégage un vaste panorama. Par temps clair, la côte picarde se dévoile à l'horizon jusqu'au parc du Marquenterre, lieu privilégié pour observer les oiseaux qui s’y reposent lors de leur parcours migratoire.

Des jardins et parcs reconnus sont à proximité, tels que la roseraie du château de Rambures et le jardin de Miromesnil.

Dieppe est située à 27 kilomètres, surnommée « la ville aux quatre ports ». Elle est située dans le pays de Caux, proche des villégiatures réputées de la Côte d’Albâtre, comme Varengeville-sur-Mer et Veules-les-Roses. Cette ville accueille le tour de France à la voile et le Festival mondial des cerfs-volants. Un ferry permet aux touristes de rejoindre l'Angleterre en deux heures.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Le Mesnil-Réaume

Les armes de la commune du Mesnil-Réaume se blasonnent ainsi :
écartelé au 1) et au 4) de vair à la bordure de gueules, au 2) et au 3) d’or au léopard de gueules.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]