Canton de Nantes-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Nantes-2
Canton de Nantes-2
Situation du canton de Nantes-2 par rapport aux autres cantons de Nantes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement(s) Nantes
Bureau centralisateur Nantes
Conseillers
départementaux
Françoise Haméon
David Martineau
2015-2021
Code canton 44 12
Histoire de la division
Création 15 février 1790
Modifications 1 : 1801
2 : 23 juillet 1973
3 : 22 mars 2015
Démographie
Population 40 739 hab. (2017)
Densité 4 074 hab./km2
Géographie
Superficie 10 km2
Subdivisions
Communes fraction Nantes

Le canton de Nantes-2 est un canton français situé dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé le [1]. Il a été modifié en 1801[2],[3].

Il a été modifié par décret du redécoupant les sept cantons de Nantes en dix cantons[4].

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Nantes-2 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées[5].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1880   Charles Pellerin de La Vergue Droite Propriétaire à Carquefou
1904 1910 François Joüon
(1867-1942)
Conservateur Avocat à Nantes
1910 1919 Rogatien Millet
(1845-1919)
Radical Jardinier et propriétaire, adjoint spécial de la section de Doulon, Nantes
1919 1928 M. Allusson RG  
1928 1940 Raymond Rolland PDP Employé aux Batignolles (compagnie de construction de locomotives à Nantes)
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1837
(décès)
Louis Rousseau de Saint-Aignan Majorité
gouvernementale
Militaire - Pair de France
Propriétaire à Saint-Aignan
Député (1819-1823, 1827-1830)
Ancien maire de Nantes (1815)
1837 1841
(démission)
Gervais François
Clémansin du Maine
(1775-1855)
  Propriétaire, adjoint au maire de Nantes
Ancien commissaire de marine de première classe
1841 1845 Charles Nicolas Marie
Lesant
  Propriétaire à Nantes
1845 1848 Comte Rogatien Louis Olivier
de Sesmaisons
  Propriétaire à Nantes
1848 1852 Alphonse Galbaud du Fort[6]   Propriétaire, conseiller municipal de Nantes
1852 1864 Auguste Xavier Bacqua[7]   Propriétaire, docteur en médecine à Nantes
1864 1871 Henri Baillardel de Lareinty Droite
Monarchiste
Ancien délégué de la Martinique
1871 1877 René de Cornulier Droite
Monarchiste
Officier de marine
Maire de Nantes (1874)
1877 1883 Evariste Colombel
(1838-1894)
Républicain Avocat, maire de Nantes (1881-1885)
1883 1892
(décès)
Paul de Cornulier-Lucinière Droite Officier de la Marine Nationale
Propriétaire du domaine des Bretaudières à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
1892 1901 Marie Charles Jules de la Laurencie Droite Ancien officier, conseiller municipal de Nantes
1901 1904
(décès)
Vincent Joüon Conservateur Propriétaire à Nantes
1904 1908 Adolphe Giraudeau
(1837-1913)
Droite
Monarchiste
Bâtonnier de l'ordre des avocats de Nantes
14 juin
1908[8]
1913 M. Le Brun Rad. Conseiller municipal de Nantes
1913 1925 Eugène Joüon
(1875-1931)
Rad. Médecin à Nantes
1925 1935
(décès)
Ernest Dalby SFIO Typographe, puis employé de commerce
Adjoint au maire de Nantes
1935[9] 1941
(démission d'office)[10]
Auguste Pageot SFIO Contrôleur des PTT
Député (1936-1942)
Maire de Nantes (1935-1940)
Révoqué par le Gouvernement de Vichy
1943 1945 Henry Orrion   Chef d'entreprise
Président de la délégation spéciale de Nantes (1942-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1947 Ferdinand Le Floch DVD  
1947 1964 Michel Raingeard RPF puis
CNIP
Professeur de lettres classiques
Député (1951-1958)
1964 1994 Paul Guillard CNIP Maraîcher
Sénateur (1965-1983)
1994 2001 Annick du Roscoät CNIP Conseillère municipale de Nantes
Conseillère régionale
2001 2015 Michelle Meunier PS Éducatrice de jeunes enfants
Adjointe au maire de Nantes (1989-2011)
Sénatrice depuis 2011

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Françoise Haméon   Conseillère régionale (2004-2010 et 2012-2015)
Ancienne conseillère municipale de Châteaubriant
2015 en cours David Martineau[12]   PS Economiste
10e adjoint au maire de Nantes jusqu'en 2020

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Françoise Haméon et David Martineau (PS, 35,88 %) et Jérôme Duchesne et Stéphanie Léauté (Union de la Droite, 24,24 %). Le taux de participation est de 49,99 % (12 379 votants sur 24 763 inscrits)[13] contre 50,7 % au niveau départemental[14] et 50,17 % au niveau national[15]. Au second tour, Françoise Haméon et David Martineau sont élus avec 57,13 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,18 % (6 230 voix pour 11 684 votants et 24 765 inscrits)[16].

Françoise Haméon, élue comme socialiste, est adhérente à La République en Marche depuis 2017.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 1973[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Nantes-2 dans le département de la Loire-Atlantique avant 2015.

À la suite du redécoupage de 1973, le canton de Nantes-II comprend la portion du territoire de la ville de Nantes déterminée par l'axe des voies ci-après : cours de l'Erdre (du pont Morand au pont de la Tortière), boulevard des Belges (numéros impairs), boulevard des Poilus (numéros impairs), boulevard de Doulon (numéros impairs), boulevard de Mauves (numéros impairs), cours de la Loire, canal Saint-Félix, cours John-Kennedy, rue de Strasbourg (numéros pairs), place du Port-Communeau (numéro 7)[4].

Au cours de cette période, le canton englobait l'actuel quartier Malakoff - Saint-Donatien[17].

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste de la fraction du canton de Nantes-2 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Nantes
(bureau centralisateur)
44109 Nantes Métropole 65,19 Fraction : 40 739 (2017)
Commune : 309 346 (2017)
4 745 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Nantes-2 4412 40 739 (2017) modifier les données

Le canton de Nantes-2, qui couvre désormais 10 km2[18], est composé de la partie de la commune de Nantes située à l'intérieur du périmètre défini par l'axe des voies et limites suivantes : cours de la Loire (bras de la Madeleine), canal Saint-Félix, quai Malakoff, pont de la Rotonde, cours John-Kennedy, boulevard de Stalingrad, rue de Coulmiers, impasse Philibert, ligne droite dans le prolongement de l'avenue Ludovic-Cormerais, avenue Ludovic-Cormerais, rue des Rochettes, rue d'Aurelle-de-Paladines, rue de Coulmiers, rue Gaston-Turpin, rue de Courson, rue du Général-Buat, avenue Chanzy, rue de l'Amiral-Ronarc'h, rue de la Béraudière, rue François-Farineau, rue Desaix, place Waldeck-Rousseau, pont Général-de-la-Motte-Rouge, cours de l'Erdre, chemin de halage, rue du Port-Boyer, rue de la Cornouaille, rond-point des Combattants-d'Indochine, rue des Marsauderies, rue du Croissant, rue des Maraîchers, rue du Petit-Bel-Air, rue du Croissant, route de Sainte-Luce, rue Jean-Julien-Lemordant, rue Joseph-Doury, ligne droite dans le prolongement de l'avenue Praud, avenue Praud, boulevard Auguste-Peneau, rue de la Pâture, ligne de chemin de fer, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Sainte-Luce-sur-Loire[5].

Bureaux de vote[modifier | modifier le code]

Le scrutin des 22 et 29 mars 2015 s'est déroulé dans 28 bureaux de vote répartis dans 7 écoles primaires publiques de la ville[19] :

  • école maternelle Henri-Bergson ;
  • école maternelle Louis-Guiotton ;
  • école primaire Gay-Lussac ;
  • école maternelle Agenêts ;
  • école élémentaire François-Dallet ;
  • école élémentaire Coudray ;
  • école maternelle Port-Boyer.

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----29 56033 73733 73234 09034 275
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[20] puis population municipale à partir de 2006[21])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 40 739 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
38 85139 28339 92140 38040 739
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (notice BnF no FRBNF33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2-600-00065-8, lire en ligne).
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prudhomme 1798, p. 204.
  2. « Notice communale de Nantes », EHESS (consulté le 12 avril 2015).
  3. Gaudillère 1995, p. 802.
  4. a et b Décret no 73-725 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  5. a et b Décret no 2014-243 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  6. « Généalogie de Alphonse Galbaud du Fort », sur Geneanet (consulté le 7 septembre 2020).
  7. « Généalogie de Auguste, Xavier BACQUA », sur Geneanet (consulté le 7 septembre 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 7 septembre 2020).
  9. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 7 septembre 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 7 septembre 2020).
  11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 17 avril 1943, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96158886/f2.item.r=canton.zoomlire en ligne]).
  12. https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/david-martineau-de-bercy-la-culture-nantaise-2865996
  13. « Résultats du premier tour pour le Canton de Nantes-2 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  14. « Résultats du premier tour pour le département de la Loire-Atlantique », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  15. « Résultats du 1er tour pour la France entière », Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  16. « Résultats du second tour pour le canton de Nantes-2 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015).
  17. « Des cantons hétérogènes à Nantes », INSEE, (consulté en mai 2015), p. 3.
  18. « Nantes 2 », conseil départemental de la Loire-Atlantique (consulté le 13 avril 2015).
  19. « Résultats définitifs - élections départementales 2015 du 29/03/2015 - 2nd tour - Canton 2 », mairie de Nantes (consulté le 13 avril 2015).
  20. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  21. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]