Canton de Nantes-4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Nantes-4
Canton de Nantes-4
Situation du canton de Nantes-4 par rapport aux autres cantons de Nantes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement(s) Nantes
Bureau centralisateur Nantes
Conseillers
départementaux
Jérôme Alemany
Abbassia Hakem
2015-2021
Code canton 44 14
Histoire de la division
Création 15 février 1790
Modifications 1 : 1801
2 : 23 juillet 1973
3 : 22 mars 2015
Démographie
Population 38 849 hab. (2017)
Densité 4 856 hab./km2
Géographie
Superficie km2
Subdivisions
Communes fraction Nantes

Le canton de Nantes-4 est un canton français situé dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé le [1]. Il a été modifié en 1801[2],[3].

Il a été modifié par décret du redécoupant les sept cantons de Nantes en dix cantons[4].

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Nantes-4 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées englobant le quartier Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne, à l'exception de la partie nantaise de Bellevue intégrée au canton de Nantes-5[5],[6].

Géographie[modifier | modifier le code]

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1910 1919 Paul Grandjouan
(1876-1945)
Rad. Industriel à Nantes
1919 1934      
1934 1937 Alexandre Fourny SFIO Avocat, adjoint au maire de Nantes
1937 1940      
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Ferdinand Favre Majorité
dynastique
Maire de Nantes (1832-1848)
1848 1852 Ange Guépin Républicain
Socialiste
Docteur-médecin à Nantes
1852 1867
(décès)
Ferdinand Favre Majorité
dynastique
Maire de Nantes (1832-1848, 1852-1866)
Député (1848-1851)
Membre du Corps législatif (1852-1857)
Sénateur (1857-1867)
1867 1871 Daniel Lacombe   Avocat à Nantes
1871 1873
(démission)[7]
Arsène Leloup   Directeur de l'Ecole primaire supérieure
Maire de Rezé puis de Nantes (1871-1872)
1873[8] 1881
(démission)[9]
Gustave Roch Républicain Avocat au barreau de Nantes
Adjoint au maire de Nantes
Député (1893-1919)
1881[10] 1882
(démission)[11]
M. Le Sénéchal    
1883 1919 Félix Martin Rad. Avocat
Adjoint au maire de Nantes
1919 1931 Paul Grandjouan Rad. Industriel à Nantes, conseiller d'arrondissement
1931 1937 Armand Duez apparenté
RG
Docteur en droit, propriétaire, maire de Saint-Sébastien-sur-Loire
Député (1932-1936)
1937 1940 Alexandre Fourny[12],[13] SFIO Avocat, adjoint au maire de Nantes, Mort pour la France
1943 1945 Gaston Sablé   Commerçant
Membre de la délégation spéciale de Nantes
Nommé conseiller départemental en 1943[14]
1945 1958 Constant Piveteau DVD Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire (1947-1953)
1958 1964 Marcellin Verbe UDSR puis CR Médecin, maire de Saint-Sébastien-sur-Loire (1953-1983)
1964 1976 Norbert Lerat DVD Avocat
Adjoint au maire de Nantes
1976 2015 Loïc Le Masne de Chermont RI puis UDF
puis UMP
Chef d'entreprise
Conseiller municipal de Saint-Étienne-de-Montluc (1971-1977)
1er adjoint au maire de Nantes (1983-1989)
Conseiller régional (1977-2004)

Conseillers départementaux à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jérôme Alemany   PS Responsable fédéral du PS
Vice-Président à la jeunesse et citoyenneté
2015 en cours Abbassia Hakem   PS Cadre territoriale
21e adjointe à la maire de Nantes

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jérôme Alemany et Abbassia Hakem (PS, 33,88 %) et Rozenn Hamel et Guillaume Richard (Union de la Droite, 29,94 %). Le taux de participation est de 49,41 % (12 438 votants sur 25 172 inscrits)[15] contre 50,7 % au niveau départemental[16] et 50,17 % au niveau national[17]. Au second tour, Jérôme Alemany et Abbassia Hakem sont élus avec 53,48 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,54 % (6 019 voix pour 11 966 votants et 25 168 inscrits)[18].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 1973[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Nantes-4 dans le département de la Loire-Atlantique de 1973 à 2015.

À la suite du redécoupage de 1973, le canton de Nantes-IV comprend la portion du territoire de la ville de Nantes déterminée par l'axe des voies ci-après : boulevard de l'Egalité (numéros pairs à partir du numéro 78), place Emile-Zola (numéros 1, 2, 3, 5 et 6), boulevard de la Fraternité (numéros pairs), place Raymond-Poincaré, boulevard des Anglais, boulevard Clovis-Constant (numéros impairs), place Armand-Fallières (numéros 2, 3 et 4), boulevard Auguste-Pageot (numéros impairs), rue de Carcouët (numéros impairs), rue de Miséricorde (numéros impairs), rue Félibien (du numéro 20 à la fin et les numéros impairs), place Viarme (numéro 28), rue Menou (numéros pairs), place Édouard-Normand (du numéro 13 et au-dessus), rue Faustin-Hélie, rue Mercœur (numéros impairs), rue de Budapest (numéros impairs), place des Volontaires-de-la-Défense-Passive, rue Boileau (numéros impairs), rue Crébillon (numéros pairs du numéro 14 au numéro 24), place Graslin (numéro 2), rue Voltaire (numéros pairs), place Eugène-Livet (numéro 4 et au-dessus), rue de la Verrerie (numéros impairs), la Loire, bras de la Madeleine (jusqu'à la rue des Salorges), quai de la Fosse (numéro 74 et au-dessus), rue des Salorges (numéros pairs), rue des Chapelières (numéros pairs), rue Babonneau (numéros 28 bis et 30), boulevard Saint-Aignan (du numéro 1 au numéro 65 et du numéro 2 au numéro 56), rue de Pilleux (numéros 2 à 6), passage Saint-Aignan (numéros pairs), rue Amiral-Duchaffault (numéros impairs du numéro 1 au numéro 23), rue de Plaisance (numéros impairs) et rue de la Montagne (numéros pairs et numéros 1 à 25 bis)[4].

Au cours de cette période, le canton englobait l'est de l'actuel quartier Dervallières - Zola[5].

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste de la fraction du canton de Nantes-4 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Nantes
(bureau centralisateur)
44109 Nantes Métropole 65,19 Fraction : 38 849 (2017)
Commune : 309 346 (2017)
4 745 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Nantes-4 4414 38 849 (2017) modifier les données

Le canton de Nantes-4, qui couvre 8 km2[19], est composé de la partie de la commune de Nantes située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Herblain, boulevard Emile-Romanet, rue du Jamet, rue Jean-Olivesi, rue Lucien-Aubert, rue Romain-Rolland, rue Firmin-Colas, rue de l'Etang, boulevard Jean-Moulin, rue des Alouettes, rue du Bois-Hardy, rue du Moulin-de-l'Abbaye, rue des Pavillons, rue du Bois-Hercé, boulevard Léon-Jouhaux, boulevard René-Coty, rue de l'Amiral-du-Chaffault, rue de Plaisance, rue de la Montagne, boulevard Pasteur, chemin Guilbaud, rue Nicolas-Appert, rue Renan, chemin des Rivières, avenue du Midi, rue Littré, rue Bouchaud, rue du Coteau, rue Bouchaud, rue des Dervallières, rue Francis-Merlant, rue George-Sand, boulevard Luc-Olivier-Merson, place Anatole-France, rue Charles-Monselet, rue Gabriel-Luneau, rue de Miséricorde, rue du Bourget, place de la Fontaine-Morgane, rue des Hauts-Pavés, place Viarme, rue Yves-Bodiguel, rue Fredureau, rue Sarrazin, rue Jean-Jaurès, rue Faustin-Hélie, rue Harouys, rue Marie-Anne-du-Boccage, rue de Gigant, rue Lamoricière, place René-Bouhier, rue Charles-Brunellière, quai de la Fosse, pont Anne-de-Bretagne, cours de la Loire (bras de la Madeleine)[6] et comptait 32 616 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012 .

Bureaux de vote[modifier | modifier le code]

Le scrutin des 22 et 29 mars 2015 s'est déroulé dans 29 bureaux de vote répartis dans 7 écoles primaires publiques de la ville[20] :

  • école Harouys ;
  • école élémentaire Boccage ;
  • école Mutualité ;
  • école élémentaire Garennes ;
  • école primaire Réformes ;
  • école maternelle Plessis-Cellier ;
  • groupe scolaire Jean-Zay.

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----27 49630 82633 18432 17632 616
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[21] puis population municipale à partir de 2006[22])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 38 849 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
38 54038 45538 60539 14138 849
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (notice BnF no FRBNF33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2-600-00065-8, lire en ligne).
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prudhomme 1798, p. 204.
  2. « Notice communale de Nantes », EHESS (consulté le 12 avril 2015).
  3. Gaudillère 1995, p. 802.
  4. a et b Décret no 73-725 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  5. a et b « Des cantons hétérogènes à Nantes », INSEE, (consulté en mai 2015), p. 3.
  6. a et b Décret no 2014-243 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  7. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  8. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 30 septembre 2020).
  12. Fusillé le 22 octobre 1941.
  13. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24928, notice FOURNY Alexandre, Louis, Marie, Joseph par Claude Geslin, Gilles Morin, version mise en ligne le 10 mars 2009, dernière modification le 4 octobre 2019.
  14. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 17 avril 1943, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96158886/f2.item.r=canton.zoomlire en ligne).
  15. « Résultats du premier tour pour le Canton de Nantes-4 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  16. « Résultats du premier tour pour le département de la Loire-Atlantique », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  17. « Résultats du 1er tour pour la France entière », Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  18. « Résultats du second tour pour le canton de Nantes-4 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015).
  19. « Nantes 4 », conseil départemental de la Loire-Atlantique (consulté le 14 avril 2015).
  20. « Résultats définitifs - élections départementales 2015 du 29/03/2015 - 2nd tour - Canton 4 », mairie de Nantes (consulté le 14 avril 2015).
  21. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]