Canton de Nantes-6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Nantes-6
Canton de Nantes-6
Situation du canton de Nantes-6 par rapport aux autres cantons de Nantes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement(s) Nantes
Bureau centralisateur Nantes
Conseillers
départementaux
Pascal Bolo
Christine Orain
2015-2021
Code canton 44 16
Histoire de la division
Création 15 février 1790
Modification 1 1801
Modification 2 23 juillet 1973
Modification 3 29 janvier 1985
Modification 4 22 mars 2015
Démographie
Population 45 250 hab. (2016)
Densité 4 525 hab./km2
Géographie
Superficie 10 km2
Subdivisions
Communes fraction Nantes

Le canton de Nantes-6 est un canton français situé dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Nantes-VI a été créé le 15 février 1790[1]. Il a été modifié en 1801[2],[3].

Il a été modifié par décret du 23 juillet 1973 redécoupant les sept cantons de Nantes en dix cantons[4].

Il a été à nouveau modifié par décret du 29 janvier 1985 créant le canton de Nantes-XI[5].

Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Nantes-6 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées, comprenant le quartier Breil - Barberie et le quartier Nantes Nord (ancien canton de Nantes-7)[6].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 1973[modifier | modifier le code]

De 1973 à 1985[modifier | modifier le code]

À la suite du redécoupage de 1973, le canton de Nantes-VI comprend la portion du territoire de la ville de Nantes déterminée par les nouvelles limites de la commune de Nantes avec celles de Saint-Herblain et l'axe des voies ci-après : frontières de la commune d'Orvault, boulevard Robert-Schumann (numéros impairs), boulevard Lelasseur (numéros pairs), boulevard des Anglais (numéros pairs), place Raymond-Poincaré (numéros 1 et 2), boulevard de la Fraternité (numéros 37 et au-dessus), boulevard de la Solidarité (numéros pairs), place du Repos-de-Chasse, rue du Corps-de-Garde (numéro 108 bis), et rue de la Branchoire (à partir du numéro 6 et au-dessus)[4].

De 1985 à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Nantes-6 dans le département de la Loire-Atlantique de 1985 à 2015.

Lors du redécoupage de 1985, le canton est agrandi de la portion de territoire de la commune de Nantes incluse dans le canton de Nantes-VII et située au Sud d'une ligne définie par l'axe du ruisseau du Cens (de l'Erdre jusqu'à la limite territoriale de la commune d'Orvault)[5].

Au cours de cette période, le canton englobait l'actuel quartier Breil - Barberie, ainsi que le secteur autour des campus de l'université de Nantes (dépendant du quartier Hauts-Pavés - Saint-Félix)[7] et comptait 26 179 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Nantes
(bureau centralisateur)
44109 Nantes Métropole Fraction : 43 858(2014)
Commune : 298 029 (2014)

Le canton de Nantes-6, qui couvre désormais 10 km2[8], est composé de la partie de la commune de Nantes située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Herblain, rue de la Maison-Blanche, rue Georges-Méliès, rue Chanoine-Larose, boulevard des Anglais, boulevard Lelasseur, rond-point de Rennes, boulevard des Frères-de-Goncourt, boulevard Gabriel-Lauriol, boulevard du Petit-Port, cours du Cens, cours de l'Erdre, jusqu'à la limite territoriale de la commune de La Chapelle-sur-Erdre[6].

Bureaux de vote[modifier | modifier le code]

Le scrutin des 22 et 29 mars 2015 s'est déroulé dans 29 bureaux de votes répartis dans 7 écoles primaires publiques de la ville[9] :

  • école maternelle Plantes ;
  • école maternelle Longchamp ;
  • groupe scolaire Barberie-Mulotière ;
  • école maternelle Côte-d'Or ;
  • école maternelle Baut ;
  • école maternelle Chauvinière ;
  • école primaire Françoise-Dolto.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1843
(décès)
Philippe-René Soubzmain
(1770-1843)
  Négociant à Nantes
Maire de Nantes de 1830 à 1832
Président de la chambre de commerce de Nantes
1843 1855 François Watier[10]   Armateur et négociant à Nantes
Inspecteur de deuxième classe des Ponts et Chaussées
1855 1872 Adrien Marie Langlois[11]   Maître de forges à La Basse-Indre
Propriétaire au château de l'abbaye à Chantenay-sur-Loire
(commune annexée ensuite à Nantes)
1872 1889 Édouard Normand Républicain Industriel, maire de Nantes (1885-1888)
1889 1901 Alfred Riom[12] Républicain Négociant et imprimeur sur métaux
Maire de Nantes (1892-1896)
1901 1923[13] Arthur Benoit
(1845-1923)[14]
Républicain Fabricant de conserves alimentaires, conseiller municipal de Nantes
Propriétaire place du Général Mellinet à Nantes
1923[15] 1937 Léon Grimaud RG Médecin à Nantes
1937 1940 Edmond Prieur SFIO Officier de santé publique
Adjoint puis maire de Nantes (1940-1941)
1945 1951 Paul Bottineau DVD Négociant à Nantes
1951 1964 M. Lucot RPF puis
DVD
Adjoint au maire de Nantes
1964 1973 Christian Chauvel SFIO Député (1967-1968 et 1973-1978), adjoint au maire de Nantes (1965-1977), élu en 1973 dans le canton de Saint-Herblain
1973 1982 Alain Chénard PS Ingénieur
Député (1978-1988)
Maire de Nantes (1977-1983), conseiller municipal de Nantes (1965-2001)
1982 2008 Jean-Pierre Le Ridant RPR puis UMP Cadre administratif
Adjoint au maire de Nantes (1983-1989)
Vice-président du conseil général de la Loire-Atlantique (1994-2004)
Député (2002-2007)
2008 2015 Pascale Scilbo PS Chef d'entreprise d'insertion
Adjointe au maire de Nantes
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Pascal Bolo   PS Premier adjoint à la mairie de Nantes
Vice-président de Nantes Métropole
Ancien conseiller général du canton de Nantes-7 (2004-2015)
2015 en cours Christine Orain   PS Vice-Présidente déléguée à l'éducation et à la politique éducative

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Pascal Bolo et Christine Orain (PS, 35,08 %) et Roseline Arzel et Benoit Stekr-Ridel (Union de la Droite, 26,65 %). Le taux de participation est de 50 % (13 009 votants sur 26 016 inscrits)[16] contre 50,7 % au niveau départemental[17] et 50,17 % au niveau national[18]. Au second tour, Pascal Bolo et Christine Orain sont élus avec 55,65 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,93 % (6 462 voix pour 12 467 votants et 26 012 inscrits)[19].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----23 14323 95425 64826 39826 179
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[20] puis population municipale à partir de 2006[21])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 43 858 habitants[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prudhomme 1798, p. 204.
  2. « Notice communale de Nantes », EHESS (consulté le 14 avril 2015).
  3. Gaudillère 1995, p. 802.
  4. a et b Décret no 73-725 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  5. a et b Décret n° 85-130 du 29 janvier 1985 portant modification et création de cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  6. a et b Décret no 2014-243 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  7. « Des cantons hétérogènes à Nantes », INSEE, (consulté en mai 2015), p. 3.
  8. « Nantes 6 », conseil départemental de la Loire-Atlantique (consulté le 14 avril 2015).
  9. « Résultats définitifs - élections départementales 2015 du 29/03/2015 - 2nd tour - Canton 6 », mairie de Nantes (consulté le 14 avril 2015).
  10. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH278/PG/FRDAFAN83_OL2748074V001.htm
  11. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH095/PG/FRDAFAN83_OL1469084V001.htm
  12. « Alfred Riom », Lycée Livet (consulté le 14 avril 2015).
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6476480c/f3.item.r=canton.zoom
  14. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH014/PG/FRDAFAN83_OL0180039v001.htm
  15. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6476045j/f20.item.r=canton.zoom
  16. « Résultats du premier tour pour le Canton de Nantes-6 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  17. « Résultats du premier tour pour le département de la Loire-Atlantique », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  18. « Résultats du 1er tour pour la France entière », Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  19. « Résultats du second tour pour le canton de Nantes-6 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015).
  20. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  21. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  22. Populations légales des cantons de la Loire-Atlantique, publiées par l'INSEE.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (notice BnF no FRBNF33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne).
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]