Rimondeix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rimondeix
Rimondeix
Eglise Saint-Jean-Baptiste (XIIe siècle) à Rimondeix
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Guéret
Maire délégué
Mandat
Serge Jannot
2016-2020
Code postal 23140
Code commune 23161
Démographie
Population 74 hab. (2013)
Densité 9,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 13′ 47″ nord, 2° 06′ 10″ est
Altitude Min. 353 m
Max. 444 m
Superficie 8,03 km2
Élections
Départementales Gouzon
Historique
Commune(s) d'intégration Parsac-Rimondeix
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Rimondeix
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Rimondeix
Géolocalisation sur la carte : Creuse
Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 15.svg
Rimondeix
Géolocalisation sur la carte : Creuse
Voir sur la carte administrative de la Creuse
City locator 15.svg
Rimondeix

Rimondeix est une ancienne commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Creuse dans la région Nouvelle-Aquitaine, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Parsac-Rimondeix.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Rimondeix possède plusieurs hameaux séparés du village principal:

  • Les Chaneaux (500 m)
  • Les Riots (800 m)
  • Le Puy Mouillerat (1,1 km)
  • La Semnadisse (1,5 km)
  • Saintary (2,2 km)
  • La Chabanne (2,8 km)

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Templiers et les Hospitaliers[modifier | modifier le code]

L'église de Rimondeix est mentionnée en 1282 parmi les églises de l'ordre du Temple au même titre que la chapelle de Blaudeix[1]. Après la dévolution des biens de l'ordre du Temple, la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Rimondeix devient une annexe (membre) de la commanderie de Blaudeix tout comme la chapelle dite de Malte du Puy Mouillerat[2],[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 En cours Serge Jannot DVD Retraité
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Alain Brayelle    
mars 2008 décembre 2015 Serge Jannot DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 74 habitants, en diminution de −24,49 % par rapport à 2008 (Creuse : −2,49 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
322383335348420377406432453
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
437447444400408388423422388
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
375354344296270246229194157
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
140118106717873967674
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune possède un camping en activité dans le hameau de la Semnadisse.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le village possède une église du XIIe siècle, elle a été restaurée en 2013[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Allard, « Templiers et Hospitaliers en Limousin au Moyen Âge. État de la recherche et nouvelles considérations. », Revue Mabillon, no 14,‎ , p. 54, 74 (lire en ligne)
  2. Jean-Marie Allard, « « Villages » et impositions : La commanderie de Blaudeix (Creuse) au milieu du XVe siècle », dans Le village des limousins : Études sur l'habitat et la société rurale du Moyen Âge à nos jours, Presses Univ. Limoges, , 532 p. (ISBN 978-2-8428-7258-8, présentation en ligne), p. 177-198
  3. Louis-Augustin Vayssière, « L’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem ou de Malte en Limousin et dans l’ancien diocèse de Limoges », Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze,‎ , p. 82, lire en ligne sur Gallica
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  8. "L’extérieur de l’église a été rénové grâce à la mobilisation de tous", La Montagne,