Hélène Jouan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jouan.
Hélène Jouan
Image illustrative de l’article Hélène Jouan

Naissance (51 ans)
Antony
(Hauts-de-Seine, France)
Nationalité Française
Profession Journaliste
Années d'activité depuis 1992
Médias
Pays Drapeau de la France France
Média Radio
Fonction(s) principale(s) Présentatrice de la revue de presse
Radio France Inter puis Europe 1

Hélène Jouan, née le à Antony, est une journaliste française de radio et de télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hélène Jouan est née le à Antony (Hauts-de-Seine, France)[1],[2].

Formation et débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une maîtrise de lettres modernes acquise à l’université de Toulouse-Le Mirail, Hélène Jouan est diplômée de l'École supérieure de journalisme de Lille[3].

À l'été 1992, elle débute comme stagiaire au service politique de France Inter puis rejoint en octobre la station BFM. De à , elle travaillera au service politique française de Radio France internationale (RFI)[3].

Radio[modifier | modifier le code]

Elle revient à France Inter en 1999 comme journaliste politique. En , elle est nommée chef du service politique et présentera de à l’été 2008, Hélène Jouan assure également la chronique politique L’édito de la matinale de France Inter[3]. Le , elle révèle dans une chronique matinale que l'annulation par Nicolas Sarkozy de sa participation au journal de 20 heures de TF1 est due à des problèmes qu'il rencontre dans son couple[4].

En , Frédéric Schlesinger, alors directeur de France Inter la nomme directrice de la rédaction, en remplacement de Patrice Bertin[3]. À la suite de la nomination de Matthieu Aron en , elle devient directrice des magazines d'information de France Inter[5], chargée de la présentation de la plupart des soirées électorales ainsi que du magazine bimensuel Tous des européens durant la saison 2013-2014 dans le cadre des élections européennes[6].

À compter de , elle présente du lundi au jeudi Le téléphone sonne chaque soir sur France Inter, en remplacement de Pierre Weill[7],[8]. Au bout d'une saison, elle passe le relais à Nicolas Demorand et rejoint la matinale de Patrick Cohen pour remplacer Bruno Duvic à la présentation de la revue de presse de h 30 à partir du [9].

À la rentrée 2017, Hélène Jouan quitte France Inter pour rejoindre Europe 1[10]. Elle présente l'édito politique quotidien de 7h44 et est à la tête du service politique de la station.

À la rentrée 2018, elle récupère Le Grand rendez-vous, l'émission politique dominicale d'Europe 1, remplaçant ainsi David Doukhan[11].

Télévision[modifier | modifier le code]

Entre 2011 et 2013, elle représente la station dans l'émission politique de France 2 Des paroles et des actes[12].

Durant la saison 2013-2014, elle a été chroniqueuse au Grand Journal de Canal+[8],[13].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hélène Jouan sur le site du Who's Who in France.
  2. Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 48e édition pour 2017 éditée en 2016, 2367 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-058-9).
  3. a b c et d Thibault Leroi, « France Inter - Hélène Jouan nommée directrice de la rédaction » [archive du ], sur radioactu.com, .
  4. « Dès 2006, Nicolas Sarkozy faisait pression sur France Inter », sur Rue89.com, .
  5. Thibault Leroi, « France Inter - Nominations d'Hélène Jouan et Mathieu Aron », sur radioactu.com, .
  6. « France Inter - Coup d'envoi à Bruxelles du tour d'Europe pour les élections européennes », sur radioactu.com, .
  7. Benoît Daragon, « Laurence Bloch (France Inter) détaille en exclusivité la grille de rentrée », sur ozap.com, .
  8. a et b Olivier Sudrot, « Hélène Jouan fait ses adieux au Grand Journal », sur gentside.com, .
  9. Jean-Marie Durand, « A quoi ressemblera la nouvelle grille de France Inter à la rentrée ? », sur Les Inrockuptibles, .
  10. Julien Bellver, « Hélène Jouan quitte France Inter pour Europe 1 » sur PureMédias, 12 juillet 2017.
  11. « Hélène Jouan récupère "Le Grand rendez-vous" », sur www.ozap.com, (consulté le 30 août 2018).
  12. Natalie Lhoste-Gautron, « Hélène Jouan : « Je ne suis pas candidate à la présidence de Radio France » », sur programme.tv, .
  13. Alexandre Le Drollec, « Le Grand Journal : ce que l’on sait de la nouvelle formule », sur teleobs.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]