Renaud Le Van Kim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Renaud Le Van Kim est un réalisateur de télévision et un producteur français, d'origine vietnamienne.

En 2016, il crée le média en ligne Brut (média), un média qui diffuse du contenu vidéo sur les réseaux sociaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolescent il souhaite devenir réalisateur de cinéma. Après le lycée de Sèvres (Hauts-de-Seine), il passe trois fois le concours de l’Idhec tout en faisant ses deux premières années de médecine (son père est obstétricien)[1]. Il rate sa licence de médecine mais rencontre sa future épouse en biologie à Jussieu. Il milite à l'UNEF et la LCR, donne des cours de sciences naturelles dans le privé et étudie à l'école Louis Lumière en cours du soir. Il est d'abord assistant opérateur, puis cadreur notamment dans des émissions musicales, avant de réaliser des émissions pour TF1 dès 1990.

En 1999, il a rejoint le groupe Canal+, via i-Télé puis pour le lancement de l'émission Le Grand Journal sur la chaîne principale du groupe avec Michel Denisot.

Il fut l'un des réalisateurs de Sacrée Soirée[réf. nécessaire].

Il a fondé et dirigé la société KM Production. À partir de 2004, Renaud Le Van Kim est également chargé auprès de Nicolas Sarkozy de l'organisation de certaines manifestations publiques telles que réunions politiques et retransmissions spéciales et interventions officielles pour l'Union pour un mouvement populaire puis pour le président de la République à partir de 2007[2]. Il est conseiller spécial à TF1 auprès de Nonce Paolini à partir de mars 2008[3] et actionnaire de Society Magazine[4] à partir de 2015.

Il se voit retirer ses productions sur Canal+ par Vincent Bolloré à l'été 2015[5]. L'année suivante, il fonde ensuite avec Luc Besson et Roger Coste une société de production, Together Studio. Il produit également des émissions sur France 5[6].

En novembre 2016 il lance Brut avec Mathias Hillion (ex-producteur éditoriale de « C politique » sur France 5), Laurent Lucas (ex-rédacteur en chef adjoint du Petit Journal) et Roger Coste (ancien responsable de la régie publicitaire de Canal).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « De Canal+ à « Brut », la résurrection de Renaud Le Van Kim », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 20 janvier 2019)
  2. (fr) Pierre de Boishue et Charles Jaigu, « Comment Sarkozy a préparé son intervention télévisée », sur LeFigaro.fr,
  3. (fr) Julien Lalande, « Renaud Le Van Kim nouveau conseiller de TF1 », sur Ozap.com,
  4. « Contacts | Society Magazine », sur www.society-magazine.fr (consulté le 21 mai 2015)
  5. Jamal Henni, « Pourquoi "le Chinois" est dans le collimateur de Vincent Bolloré », bfmbusiness, 31 juillet 2015.
  6. Anna Topaloff et Thibaud Michalet, « Le grand zapping de la rentrée », GQ n°101, août 2016, pages 26-29.

Lien externe[modifier | modifier le code]