N'ayons pas peur des mots

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

N'ayons pas peur des mots
Genre Émission d'actualité
Périodicité Hebdomadaire
Présentation Valérie Brochard
Ancienne présentation Bruce Toussaint, Samuel Étienne
Pays Drapeau de la France France
Production
Production associée Alexandre Amiel
Société de production Caméra subjective

N'ayons pas peur des mots est une émission française de débat contradictoire créée par Alexandre Amiel et diffusée chaque soir de à sur la chaîne d'information en continu I>Télé.

Elle est d'abord présentée brièvement par Bruce Toussaint puis par Samuel Étienne pendant quatre ans.

L'émission reprend le 28 septembre 2018 sur LCP (chaîne de télévision), présentée par Valérie Brochard tous les vendredis soir.

Concept[modifier | modifier le code]

Quatre invités d'horizons variés (journalistes, responsables politiques, écrivains, avocats, médecins, spécialistes de la communication, etc.) viennent débattre de l'actualité. Deux personnalités apparentées à gauche font face à deux invités apparentés à droite pour commenter « sans langue de bois » l'actualité du jour.

Dans la forme comme sur le fond, l'émission s'inspire de plusieurs formules très proches apparues au cours de l'histoire de la télévision ou de la radio ; on peut citer par exemple pour la télévision, Droit de Réponse de Michel Polac sur TF1 durant les années 1980, ou encore On refait le match sur LCI. N'ayons pas peur des mots se rapproche également d'émissions de radio comme Les Grandes Gueules sur RMC Info ou On refait le monde, lancée par Christophe Hondelatte sur RTL.

À l'occasion de la Coupe du monde de football de 2006, I>Télé a décliné cette émission phare de sa grille en N'ayons pas peur du foot. Ce débat sur le monde football a d'abord été quotidien pendant le mondial puis reconduit en hebdomadaire à la rentrée de septembre 2006 avant d'être supprimé de la grille en juin 2007.

Historique[modifier | modifier le code]

D'une durée de 26 minutes, l'émission a été créée en par Alexandre Amiel, journaliste et directeur de l'agence de presse Caméra Subjective, qui en est toujours le producteur. Bruce Toussaint en a brièvement été le présentateur avant de rejoindre La Matinale, à la suite du départ de Thierry Gilardi sur TF1. À partir d', Samuel Étienne assure la présentation de l'émission[1].

À la rentrée de , l'émission est rallongée de 20 minutes et transférée du mardi au vendredi à 19 h 35. En , elle retrouve sa durée initiale pour se terminer à 20 h[2].

Alors que Samuel Étienne quitte i>Télé pour rejoindre le service public[3], l'émission s'arrête le [4], après avoir été présentée pendant deux semaines par Olivier Benkemoun.

Invités récurrents[modifier | modifier le code]

Journalistes et écrivains[modifier | modifier le code]

Personnalités politiques[modifier | modifier le code]

Spécialistes de la communication[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « N'ayons pas peur des mots » sur le site internet de Caméra Subjective qui produit l'émission.
  2. (fr) « "N'ayons pas peur des mots" réduite de 20 minutes » sur Imedias.biz,
  3. (fr) « Samuel Etienne présentera le magazine politique de France 3 », Télé 2 semaines,
  4. (fr) « EXCLU: La fin de "N'ayons pas peur des mots" sur I Télé » sur le blog de Jean-Marc Morandini,
  5. a b c d e f g h i j et k (fr) « N'ayons pas peur des mots » sur le site officiel de Caméra Subjective qui produit l'émission
  6. a b c d e f g h i j k l m n et o (fr) Page de N'ayons pas peur des mots sur le site officiel d'I>Télé
  7. (fr) « Karoutchi sur i>télé » sur professionpolitique.info,
  8. (fr) « N'ayons pas peur des mots » sur programme.tv,