Thierry Dugeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thierry Dugeon
Image illustrative de l’article Thierry Dugeon

Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Fribourg-en-Brisgau (République fédérale d'Allemagne)

Thierry Dugeon, né le à Fribourg-en-Brisgau (République fédérale d'Allemagne)[1], est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille (62e promotion)[2], il entre à Canal+ en janvier 1989[3]. Il travaille 18 mois pour son service des sports, puis passe à l'information pendant cinq ans.

En août 1995, il est envoyé aux États-Unis comme correspondant permanent à Los Angeles.

En , il revient en France pour présenter l'émission Nulle part ailleurs avant l'arrêt de l'émission phare de la chaîne cryptée en . Thierry Dugeon quitte Canal+ en 2001[4].

En , il fait partie des passagers du vol 63 d'American Airlines, témoins de la tentative d'attentat raté à la chaussure piégée par Richard Reid.

En 2002, il rejoint France 5[4]. Jusqu'en 2004, il y présente Dans ma boîte, une émission quotidienne de 26 minutes consacrée au monde du travail et de l'entreprise, puis Femmes & Co, une émission quotidienne de 13 minutes consacrée aux femmes d'affaires[4].

De 2005 à 2006, il anime sur France Inter l'émission L'instant bleu, du lundi au jeudi de 22 h à 23 h[1].

En , Thierry Dugeon reprend la tranche où officiait Nicolas Charbonneau sur la chaîne d'information en continu i>Télé, filiale du groupe Canal+, pour animer Le 22:30-Minuit du lundi au vendredi de 22 h 30 à minuit avec la participation de Claire-Élisabeth Beaufort pour les journaux[5],[6],[7]. À partir de , cette édition du soir débute à 22 h au lieu de 22 h 30[8].

À la rentrée de , Thierry Dugeon poursuit la présentation de la tranche 22 h - h sur i>Télé dont les journaux sont désormais assurés par Céline Bruneau, venue de la chaîne concurrente France 24[9].

À la rentrée de , Le Point sur l'Info, avec Nelly Daynac aux journaux, s'allonge d'une heure de 21 h à h[10], puis revient de 22 h à h en janvier 2011 à la suite de l'arrivée d'une nouvelle émission, Élysée 2012[11].

En mars 2011, à la suite de désaccords avec le directeur de la rédaction, il démissionne, remplacé par Jean-Baptiste Boursier[12]. Il finit la saison avec l'équipe d'Alessandra Sublet dans l'émission C à vous diffusée en access prime-time sur France 5[13].

En avril 2012, il présente l'émission Qui veut devenir président ? sur France 4[14].

De septembre à novembre 2012, pendant les dernières semaines de la campagne présidentielle américaine, il tient sur le site internet de L'Obs une chronique quotidienne de la vie à Garden City (Kansas).

Depuis son lancement en 2013, il collabore régulièrement à la version française du mensuel Vanity Fair.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]