Système d'identification du répertoire des établissements

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Système d’identification du répertoire des établissements, ou numéro SIRET[1], est un code Insee permettant l'identification géographique d'un établissement ou d'une entreprise française.

Le SIRET : Constitution[modifier | modifier le code]

Cet identifiant numérique de 14 chiffres est articulé en deux parties :

  • la première est le numéro SIREN (Système d’Identification du Répertoire des Entreprises) de l'entreprise (ou unité légale ou personne juridique) à laquelle appartient l'unité SIRET ;
  • la seconde, appelée NIC (Numéro Interne de Classement), se compose d'un numéro d'ordre séquentiel à quatre chiffres attribué à l'établissement et d'un chiffre de contrôle (clé de contrôle), qui permet de vérifier la validité de l'ensemble du numéro SIRET.

Par exemple : 732 829 320 00074 correspond au septième établissement de l'entreprise au numéro SIREN 732 829 320.

Exceptions notables[modifier | modifier le code]

Le SIRET n'est pas toujours un code à 14 chiffres. Pour certaines zones géographiques, comme Monaco, il peut comporter des lettres  ; exemple : MONACOCONFO001[2].

Calcul et validité d'un numéro SIRET[modifier | modifier le code]

Le numéro SIRET est composé de 14 chiffres, dont un chiffre de contrôle (le dernier) qui permet de vérifier la validité du numéro de SIRET (SIREN + NIC). Celui-ci est calculé suivant la formule de Luhn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Numéro SIRET », sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2015).
  2. Normalisation des codes SIREN - SIRET, document édité par la DSI du CNRS, 22/03/2001

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]