Chronologie de la guerre de Cent Ans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ceci est une chronologie de la guerre de Cent Ans qui s'étale de 1337 à 1453.

Années 1330[modifier | modifier le code]

1337[modifier | modifier le code]

  •  : le roi de France Philippe VI de Valois ordonne à Candide II d’Espagne, sénéchal de Périgord et de Quercy et au bailli d'Amiens de saisir le duché de Guyenne et le Ponthieu, fiefs du roi d'Angleterre[1],[2],[3].
  •  : Édouard III d'Angleterre réclame la couronne de France. Après la mort de Charles IV le Bel, la succession au trône de France fournit le prétexte de la guerre de Cent Ans.
  •  : le chancelier Henry Burghersh, évêque de Lincoln, vient à Paris présenter au roi de France Philippe VI les lettres de défi du roi d’Angleterre.
  •  : une flotte d'Édouard III écrase les alliés flamands de Philippe VI à la bataille de Cadzand.

1338[modifier | modifier le code]

1339[modifier | modifier le code]

  • juillet 1339 : siège infructueux de Bordeaux, la capitale de l'Aquitaine anglaise.
  • septembre - octobre 1339 : Édouard III ravage la Thiérache, le Laonnois et le Cambrésis.
  •  : les armées du roi de France et du roi d'Angleterre se font face dans la plaine entre La Capelle et Buironfosse. Elles se séparent sans avoir engagé le combat.

Années 1340[modifier | modifier le code]

1340[modifier | modifier le code]

  •  : les échevins flamands reconnaissent Édouard III comme l'héritier légitime de Saint Louis[4], roi de France.
  •  : à Gand, Édouard III d'Angleterre se proclame roi de France[5].
  •  : bataille de l'Écluse, la flotte française est détruite.
  •  : trêve d'Esplechin entre la France et l'Angleterre.

1341[modifier | modifier le code]

1342[modifier | modifier le code]

  •  : mort du pape Benoît XII.
  •  : élection du pape Clément VI (Pierre de Roger) à Avignon.
  • Octobre 1342 : Robert III d'Artois est gravement blessé lors du siège de Vannes. Retourné en Angleterre, il y meurt peu après.
  •  : débarquement du roi Édouard III d'Angleterre à Brest.
  •  : Édouard III assiège Vannes. À la tête d'une armée de cinquante mille hommes, le prince Jean oblige le roi d'Angleterre à se réfugier dans le Morbihan.

1343[modifier | modifier le code]

1344[modifier | modifier le code]

1345[modifier | modifier le code]

  • Avril 1345 : rupture de la trêve de Malestroit par les Anglais.
  • 21 octobre 1345 : Victoire anglaise à la bataille d'Auberoche. L'avantage en Guyenne repasse définitivement du côté des Anglais.

1346[modifier | modifier le code]

1347[modifier | modifier le code]

  • Février 1347 : Édouard III entame le blocus du port de Calais avec 120 navires afin d'empêcher tout approvisionnement de la ville.
  •  : Plusieurs grandes nefs chargées de pain, blé, ail, oignons, harengs salés, fèves, pois partent de Saint-Valery-sur-Somme en direction de Calais et tentent, sans succès, de pénétrer dans la place forte.
  •  : Jean Marant à la tête de 30 vaisseaux force une nouvelle fois le blocus et entre dans la rade. Édouard III, trouvant que le siège s’éternisait à cause du ravitaillement des navires génois, normands et picards qui réussissaient à forcer régulièrement le blocus, il fit construire, à l’entrée du goulet, des fortifications munies de bombardes et autres armes de jet. Il fit également bloquer l’entrée du chenal avec des obstacles de toute nature et à partir de juin 1347, il fut totalement impossible pour les Français de ravitailler Calais.
  •  : 30 vaisseaux français réussirent, malgré la vigilance de la flotte ennemie, les fortifications élevées par les assiégeants et les obstacles de toute nature à l'entrée du chenal, à pénétrer dans le port. Ce fut le dernier convoi à pouvoir entrer pour ravitailler la ville assiégée. Les autres tentatives échoueront lamentablement; les navires tombant aux mains des Anglais. Dès lors, Calais n'eut plus d'espoir que dans le secours venant de la terre.
  • Mai 1347 : Une armée de secours commence à se former à Arras.
  • Juin 1347 : Les Anglais interceptent une lettre du gouverneur destinée au roi de France, Philippe VI de Valois, présentant l’état de famine et contenant un appel au secours.
  •  : Un détachement français s’approche de Calais puis regagne Hesdin.
  •  : Jean Marant échappe une nouvelle fois à la flotte anglaise forte de 120 navires et arrive avec 30 bateaux à l’entrée du goulet, parvenant malgré la mitraille et les obstructions à ravitailler une dernière fois la ville.
  •  : L'armée de secours française, forte de plus de 100 000 fantassins et de 35 000 cavaliers paraît enfin sur les hauteurs de Sangatte et Coquelles. Le roi de France fait aussitôt reconnaître le terrain et chercher les points d'attaque les plus favorables. L'examen des positions ennemies lui révèle que la nature du terrain et les mesures défensives prises par Édouard III rendent toute attaque impossible[8]. Philippe de Valois propose alors à Édouard III un combat en rase campagne. Ce dernier refuse, sachant que Calais est à sa merci.
  •  : Édouard III d'Angleterre acceptent de laisser la vie sauve aux habitants de la ville de Calais en échange de six plus grands notables bourgeois devant lui apportant les clefs de la ville et de la forteresse.
  •  : capitulation de Calais.
  •  : Trêve de Calais signée entre l'Angleterre et la France pour un an.
  • Novembre 1347 : réunion des États généraux à Paris.
  • 1347-1350 : épidémie de peste noire dans tout le royaume de France.

1348[modifier | modifier le code]

1349[modifier | modifier le code]

Années 1350[modifier | modifier le code]

1350[modifier | modifier le code]

1351[modifier | modifier le code]

1352[modifier | modifier le code]

1353[modifier | modifier le code]

1354[modifier | modifier le code]

1355[modifier | modifier le code]

1356[modifier | modifier le code]

1357[modifier | modifier le code]

1358[modifier | modifier le code]

1359[modifier | modifier le code]

Années 1360[modifier | modifier le code]

1360[modifier | modifier le code]

1361[modifier | modifier le code]

1362[modifier | modifier le code]

1363[modifier | modifier le code]

1364[modifier | modifier le code]

1365[modifier | modifier le code]

1366[modifier | modifier le code]

1367[modifier | modifier le code]

1368[modifier | modifier le code]

1369[modifier | modifier le code]

Années 1370[modifier | modifier le code]

1370[modifier | modifier le code]

1371[modifier | modifier le code]

1372[modifier | modifier le code]

1373[modifier | modifier le code]

1374[modifier | modifier le code]

1375[modifier | modifier le code]

1376[modifier | modifier le code]

1377[modifier | modifier le code]

1378[modifier | modifier le code]

1379[modifier | modifier le code]

Années 1380[modifier | modifier le code]

1380[modifier | modifier le code]

1381[modifier | modifier le code]

1382[modifier | modifier le code]

1383[modifier | modifier le code]

1384[modifier | modifier le code]

1385[modifier | modifier le code]

1386[modifier | modifier le code]

  • 1386 : Préparation d'un projet d'invasion de l'Angleterre.
  • 28 décembre 1386 : Mort de Charles (premier dauphin) fils de Charles VI et d'Isabeau de Bavière.

1387[modifier | modifier le code]

1388[modifier | modifier le code]

  • 1388 : Campagne de Gueldre conduite par Charles VI.
  • 3 novembre 1388 : Charles VI fait son entrée à Reims. Assemblée de Reims, Charles VI prend le pouvoir pour gouverner et renvoie ses oncles. Trêve conclue avec l'Angleterre. Mise en place des nouveaux conseillers de Charles VI, (les Marmousets). Arnaud de Corbie est nommé chancelier de France.

1389[modifier | modifier le code]

Années 1390[modifier | modifier le code]

1390[modifier | modifier le code]

1391[modifier | modifier le code]

1392[modifier | modifier le code]

1393[modifier | modifier le code]

1394[modifier | modifier le code]

1395[modifier | modifier le code]

1396[modifier | modifier le code]

1397[modifier | modifier le code]

1398[modifier | modifier le code]

1399[modifier | modifier le code]

Années 1400[modifier | modifier le code]

1400[modifier | modifier le code]

1401[modifier | modifier le code]

1402[modifier | modifier le code]

  • 6 février 1402 : Mort du connétable Louis de Sancerre. Il est inhumé en la basilique de Saint-Denis, à côté de la chapelle du roi Charles V.
  • 19 octobre 1402 : Après la mort de Jean IV de Montfort, duc de Bretagne, Philippe le Hardi, duc de Bourgogne s'allie avec la Bretagne et obtient la régence du duché.

1403[modifier | modifier le code]

1404[modifier | modifier le code]

1405[modifier | modifier le code]

  • Août 1405 : Tentative d'enlèvement sur la personne de Louis de France, duc de Guyenne par Louis de France, duc d'Orléans.
  • 1405 : Odette ou Odinette de Champdivers devient la maîtresse de Charles VI.

1406[modifier | modifier le code]

1407[modifier | modifier le code]

  • 19 mai 1407 : Benoît XIII rédige en secret la bulle qui excommunie Charles VI mais celle-ci n’est pas publiée.
  • 10 novembre 1407 : Naissance et mort de Philippe de France (1407-1407), fils de Charles VI et d'Isabeau de Bavière.
  • 23 novembre 1407 : Assassinat de Louis de France, duc d'Orléans, sur ordre de Jean sans Peur, duc de Bourgogne.
  • 25 novembre 1407 : Jean sans Peur avoue le meurtre de Louis d'Orléans à Jean de Berry et Louis II d'Anjou, mais ceux-ci gardent le silence.
  • 26 novembre 1407 : Jean sans Peur quitte Paris pour la Flandre.
  • 10 décembre 1407 : Valentine Visconti demande réparation à Charles VI pour l'assassinat de son époux Louis d'Orléans.
  • 21 décembre 1407 : Valentine Visconti et ses fils renouvellent leur demande pour que justice soit faite.

1408[modifier | modifier le code]

1409[modifier | modifier le code]

Années 1410[modifier | modifier le code]

1410[modifier | modifier le code]

1411[modifier | modifier le code]

1412[modifier | modifier le code]

1413[modifier | modifier le code]

1414[modifier | modifier le code]

1415[modifier | modifier le code]

1416[modifier | modifier le code]

  • 12 février 1416 : Bernard VII d'Armagnac est nommé capitaine général du royaume de France.
  • 1416 à 1417 : Les Armagnacs mettent Paris en état de siège.
  • Juillet à octobre 1416 : Tractations anglo-bourguignonnes.
  • 15 août 1416 : Mort de Jean de France, duc de Berry.

1417[modifier | modifier le code]

  • 4 avril 1417 : Mort de Jean de France, duc de Touraine. Son frère Charles de France, comte de Ponthieu (futur Charles VII de France) devient dauphin de France. Sur ordre de Bernard VII d'Armagnac, Isabeau de Bavière est exilée à Tours.
  • 29 avril 1417 : Mort de Louis II d'Anjou.
  • 14 juin 1417 : Le dauphin Charles de France est nommé lieutenant-général du royaume de France.
  • 1er août 1417 : Henri V d'Angleterre débarque en Normandie. Début des opérations militaires anglo-bourguignonnes en France.
  • 18 août 1417 : Henri V d'Angleterre met le siège devant Caen et prend la ville.
  • 2 novembre 1417 : Isabeau de Bavière est délivrée par Jean sans Peur.
  • 11 novembre 1417 : Élection du pape Martin V (Oddone Colonna). Fin du Grand Schisme d'Occident.
  • 23 décembre 1417 : Le gouvernement provisoire installé à Troyes est dirigé par Jean sans Peur. Isabeau de Bavière le nomme gouverneur-général du royaume de France.

1418[modifier | modifier le code]

1419[modifier | modifier le code]

Années 1420[modifier | modifier le code]

1420[modifier | modifier le code]

1421[modifier | modifier le code]

1422[modifier | modifier le code]

1423[modifier | modifier le code]

1424[modifier | modifier le code]

1425[modifier | modifier le code]

1426[modifier | modifier le code]

1427[modifier | modifier le code]

1428[modifier | modifier le code]

1429[modifier | modifier le code]

Années 1430[modifier | modifier le code]

1430[modifier | modifier le code]

1431[modifier | modifier le code]

1432[modifier | modifier le code]

1433[modifier | modifier le code]

1434[modifier | modifier le code]

1435[modifier | modifier le code]

1436[modifier | modifier le code]

1437[modifier | modifier le code]

  • 1437 : Naissance de Marguerite de France, fille de Charles VII et de Marie d'Anjou.
  • 12 novembre 1437 : Entrée de Charles VII dans Paris.

1438[modifier | modifier le code]

1439[modifier | modifier le code]

  • 2 février 1439 : Jacques Cœur devient l'argentier de Charles VII.
  • Mai 1439 : Le dauphin Louis est nommé lieutenant général en Languedoc.
  • Octobre 1439 : États généraux de langue d'oïl à Orléans.

Années 1440[modifier | modifier le code]

1440[modifier | modifier le code]

1441[modifier | modifier le code]

1442[modifier | modifier le code]

1443[modifier | modifier le code]

1444[modifier | modifier le code]

1445[modifier | modifier le code]

  • Mars 1445 : Ordonnance de Louppy-le-Châtel créant les compagnies d'ordonnances, l'armée de métier permanente et réforme de l'armée.
  • Août 1445 : Mort de Marguerite d'Écosse (épouse du dauphin Louis).

1446[modifier | modifier le code]

1447[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier 1447 : Le dauphin Louis exilé s'installe en Dauphiné.
  • 1447 : Mort du pape Eugène IV, élection de Nicolas V (Tomasso Parentucelli).

1448[modifier | modifier le code]

  • 16 mars 1448 : Reprise du Mans par les Français.
  • 1448 : Prorogation de la trêve de Tours du 28 mai 1444.

1449[modifier | modifier le code]

Années 1450[modifier | modifier le code]

1450[modifier | modifier le code]

1451[modifier | modifier le code]

1452[modifier | modifier le code]

1453[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Charles Volkmann, Histoire de France suivie de Chronologie de l'Histoire de France, J.P. Gisserot, 1997.
  • Georges Bordonove, Les Rois qui ont fait la France - Les Valois - Charles V le Sage, t. 1, Pygmalion, .
  • Françoise Autrand, Charles VI - La folie du roi, Fayard, 1986.
  • Georges Bordonove, Charles VII le Victorieux, Paris, Pygmalion, coll. « Les Rois qui ont fait la France », , 318 p. (ISBN 978-2-85704-195-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Mabire, La saga de Godefroy le Boiteux, 1980, p. 54
  2. Antoine Lebègue, Histoire des Aquitains, 1992, p. 135
  3. Paul Billaudaz, Berck à travers les siècles, 1978, p. 34
  4. Henri Pirenne, Histoire de Belgique, 2008, p. 114
  5. Alain Lottin, Henri Platelle, Denis Clauzel, Histoire des provinces françaises du Nord, 1989, p. 148
  6. Bernard Causse, Église, finance et royauté - La floraison des décimes dans la France du Moyen Âge, 1988, p. 630
  7. Revue des deux mondes, par François Buloz, Charles Buloz, Ferdinand Brunetière, Francis Charmes, René Doumic, André Chaumeix, 1876
  8. À cause des circonvallations et contrevallations effectuées comme au Siège d'Alésia
  9. L’invention de la guerre de Cent Ans
  10. « La Bataille de Mondalazac (17 janvier 1369) », Marcillac-Vallon (Aveyron),‎ (lire en ligne, consulté le 8 novembre 2016)
  11. Françoise Autrand, Charles V, Fayard 1994, p.572