Autohypnose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'autohypnose est un état modifié de conscience qui conduit à un état mental d'hypervigilance (caractéristique de l'hypnose) et souvent de relaxation dans lequel le sujet cesse de diriger volontairement le cours de ses pensées. La sensibilité à la suggestion et aux métaphores s'y trouve grandement amplifiée.

Références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Godefroy, S'aider soi-même par l'auto-hypnose, Éditions Godefroy, 1986.
  • Lise Bartoli, Se libérer par l'hypnose. 10 exercices d'auto-hypnose, Petite bibliothèque Payot, 2010.
  • Marie-Elisabeth Faymonville et Valérie Palmaricciotti, « L'apprentissage d'auto-hypnose dans un problème de douleur chronique », in La douleur chronique : une approche interdisciplinaire, Presses de l'Université de Montréal, 2011.
  • Mireille Meyer, 50 exercices d'autohypnose, Eyrolles, 2012, coll. Exercices de développement personnel.
  • Palmaricciotti, Romain, Malaise, Salamun et Faymonville, « Comment aider les patients douloureux chroniques à mieux gérer leur problème de douleur ? Étude exploratoire de l'impact de l'apprentissage de l'autohypnose et de la psycho-éducation », in Douleurs : Évaluation, Diagnostic, Traitement, Actes congrès de la SFETD, Marseille, 17-20 novembre 2010.
  • Clémentine Raineau, « La pratique de l’hypnose, de la visualisation ou de l’autohypnose par des personnes atteintes d'un cancer : une transformation de soi ? » in Anthropologie et santé n° 2, 2011.
  • Virna Signorelli, « De l'hypnose à l'apprentissage de l'autohypnose », in Changer par la thérapie - Du chamane au psychothérapeute, Dunod, 2011, coll. Psychothérapies.
  • Villa, Bogusz et LArchet, « Autohypnose en maternité. Expérience à la maternité de Nancy ou comment valoriser les ressources des patientes », in Les Entretiens de Bichat, 2010.