Assemblée nationale (Liban)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 53′ 48.39″ N 35° 30′ 13.69″ E / 33.896775, 35.5038028 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assemblée nationale.
Politique au Liban
Image illustrative de l'article Assemblée nationale (Liban)

L'Assemblée nationale du Liban (ou Parlement libanais) (arabe: مجلس النواب Majlis an-Nuwwab, Chambre des députés) est l’unique chambre législative au Liban. Les 128 députés sont élus tous les 4 ans, avec la moitié de chrétiens et la moitié de musulmans. En plus de ratifier les lois, ils élisent le président de la République et votent la confiance au gouvernement.

Sièges réservés[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sièges réservés (Liban).

Depuis l'Accord de Taef en 1989, l'Assemblée nationale doit avoir autant de musulmans que de chrétiens, soit 64 par religion. Malgré le manque d'informations concernant la démographie religieuse du pays (dernier recensement dans les années trente), pour faire la distinction entre les différents confessions, il existe des quotas pour les confessions musulmanes (sunnite, chiite, druze, alaouites) et 6 des 12 confessions chrétiennes (il existe une place pour les autres chrétiens). Les Juifs libanais ne sont pas représentés. Le Liban est divisé en 5 muhafazat.

Président de l'Assemblée[modifier | modifier le code]

Le président de la Chambre des députés est — depuis le Pacte national de 1943 (qui constitue une partie non écrite [coutumière pourrions-nous dire aujourd'hui] de la Constitution libanaise) — obligatoirement chiite. Il est élu pour 4 ans. Le président actuel est Nabih Berri. Le président de cette chambre dispose d'un pouvoir plus fort que dans d'autres pays, pour pouvoir balancer le pouvoir entre les trois confessions dominantes: maronite (Président), sunnite (Premier ministre) et chiite (Président de l'Assemblée).

Résultats de juin 2005[modifier | modifier le code]

dm
Résultats officiels de l'élection législative libanaise de juin 2005
Alliances Sièges Parti Politique Sièges
Bloc anti-syrien 72 Courant du Futur 36
Parti socialiste progressiste 16
Forces libanaises 5
Kornet Chehwane : Phalanges libanaises et Parti national libéral 6
Bloc Tripolitain 4
Mouvement du renouveau démocratique 1
Mouvement de la gauche démocratique 1
Indépendant 4
Bloc pro-syrien 35 Bloc de la libération et du développement (Amal) 15
Bloc de la fidélité à la Résistance (Hezbollah) 14
Parti social nationaliste syrien 2
Autres 4
Alliance Aoun 21 Courant patriotique libre 14
Bloc Skaff 5
Bloc Murr 2
Total 128

Résultats de juin 2009[modifier | modifier le code]

Parti Sièges
COALITION DU 14 MARS 71
Courant du Futur 28
Independants du 14 mars 11
Parti socialiste progressiste 10
Forces libanaises 8
Phalanges libanaises (Parti phalangiste-Kataëb) 5
Hentchak (Parti arménien) 2
Jamaa Islamiya (Liban) (Islamiste) 1
Ramgavar (Parti arménien) 1
Mouvement de la gauche démocratique (Haraket El yasar-el-democrati) 1
Parti national libéral (Parti Al-Ahrar) 1
COALITION DU 8 MARS 57
Courant patriotique libre (le courant aouniste) 18
Hezbollah (Parti islamiste) 13
Mouvement Amal (Haraket Amal) 13
Parti Marada 3
Parti démocratique libanais (Hizb el-democrati el-libnani) 3
Parti Tachnag (Parti arménien) 2
Parti social nationaliste syrien (PNS) 2
Parti Baath (Socialiste pan-arabe) 2
Parti Solidarité (Hezeb el tadamon el-libneni) 1

Diverses contestations[modifier | modifier le code]

Parlement libanais à Beyrouth

Certains hommes politiques libanais parlent de corruption. Le problème existe aussi au niveau des listes électorales : certains hommes politiques réclament que lorsqu'un candidat est présent sur plusieurs listes, il faudrait, pour comptabiliser le nombre de votes, faire une moyenne et non une accumulation.

Les circonscriptions redécoupés en 2000 par les Syriens pour désavantager les chrétiens est contesté. Ce découpage a avantagé les anti-syriens dans le nord : les zones chrétiennes sont noyées dans la circonscription de Tripoli majoritairement sunnite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]