Élections législatives libanaises de 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives libanaises de 2009
Voir et modifier les données sur Wikidata
Élu
Saad HaririVoir et modifier les données sur Wikidata

Les élections législatives libanaises de 2009 ont eu lieu le . La victoire étant remportée par la coalition menée par Saad Hariri, cette victoire lui assure la majorité absolue au parlement (71 sièges sur 128)[1]. Les listes de l'opposition comprenant le Hezbollah (pro-syrien), Amal et le Courant patriotique libre, parti chrétien du général Michel Aoun sont arrivées en deuxième place, obtenant 57 sièges[1]. Le taux de participation était de 54,8 %[1]. Ces élections déboucheront après de longs mois sur la formation du Gouvernement Hariri dit d'union nationale.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Sièges
COALITION DU 14 MARS 71
Courant du Futur 28
Independants du 14 mars 11
Parti socialiste progressiste 10
Forces libanaises 8
Phalanges libanaises (Parti phalangiste-Kataëb) 5
Hentchak (Parti arménien) 2
Jamaa Islamiya (Liban) (Islamiste) 1
Ramgavar (Parti arménien) 1
Mouvement de la gauche démocratique (Haraket El yasar-el-democrati) 1
Parti national libéral (Parti Al-Ahrar) 1
COALITION DU 8 MARS 57
Courant patriotique libre (le courant aouniste) 18
Hezbollah (Parti islamiste) 13
Mouvement Amal (Haraket Amal) 13
Parti Marada 3
Parti démocratique libanais (Hizb el-democrati el-libnani) 3
Parti Tachnag (Parti arménien) 2
Parti social nationaliste syrien (PNS) 2
Parti Baath (Socialiste pan-arabe) 2
Parti Solidarité (Hezeb el tadamon el-libneni) 1

Répartition confessionnelle des Sièges[modifier | modifier le code]

Région District électoral Tous Maronites Chiites Sunnites Orthodoxes Druzes Arméniens orthodoxes Grecs-Catholiques Alaouites Protestants Autres Chrétiens
Beyrouth 19 Beyrouth 1 5 1 - - 1 - 1 1 - - 1
Beyrouth 2 4 - 1 1 - - 2 - - - -
Beyrouth 3 10 - 1 5 1 1 - - - 1 1
Bekaa 23 Baalbek et Hermel 10 1 6 2 - - - 1 - - -
Zahleh 7 1 1 1 1 - 1 2 - - -
Rachaya- Bekaa Occidentale 6 1 1 2 1 1 - - - - -
Mont-Liban 35 Jbeil 3 2 1 - - - - - - - -
Kesrouan 5 5 - - - - - - - - -
Metn 8 4 - - 2 - 1 1 - - -
Baabda 6 3 2 - - 1 - - - - -
Aley 5 2 - - 1 2 - - - - -
Chouf 8 3 - 2 - 2 - 1 - - -
Liban-Nord 28 Akkar 7 1 - 3 2 - - - 1 - -
Dinniyeh et Minieh 3 - - 3 - - - - - - -
Bcharré 2 2 - - - - - - - - -
Tripoli 8 1 - 5 1 - - - 1 - -
Zgharta 3 3 - - - - - - - - -
Koura 3 - - - 3 - - - - - -
Batroun 2 2 - - - - - - - - -
Liban-Sud 23 Saïda 2 - - 2 - - - - - - -
Tyr 4 - 4 - - - - - - - -
Zahrani 3 - 2 - - - - 1 - - -
Hasbaya et Marjeyoun 5 - 2 1 1 1 - - - - -
Nabatiyeh 3 - 3 - - - - - - - -
Bint Jbeil 3 - 3 - - - - - - - -
Jezzine 3 2 - - - - - 1 - - -
Total 128 128 34 27 27 14 8 5 8 2 1 2

Répartition par partis après la naissance du gouvernement Mikati le 13 juin 2011[modifier | modifier le code]

Résumé des résultats de l'élection législative libanaise du 7 juin 2009
Alliances Sièges Partis Sièges
Gouvernement
68
29 bloc du changement et de la réforme
     Courant patriotique libre (Tayyar Al-Watani Al-Horr) 19
     Parti démocratique libanais (Hizb al-democraty al-lubnany) 4
     Marada 3
     Fédération révolutionnaire arménienne (Tachnag) 2
     Parti de la Solidarité (Hizb Al-Tadamon Al-Lubnany) 1
29 Alliance du 8 mars
     Amal (Harakat Amal) 13
     Loyauté à la Résistance (Hezbollah) 12
     Parti social nationaliste syrien (al-Hizb al-Qawmi al-souri al ijtima'i) 2
     Parti Baas arabe socialiste - section libanaise 2
10 Indépendants pro-gouvernementaux
     Parti socialiste progressiste 7
     Harakat Majd 2
     Autre 1
Opposition
60
60 Alliance du 14 mars
     Courant du Futur (Tayyar Al Mustaqbal) 26
     Forces libanaises (al-Quwāt al-Lubnāniyya) 8
     Phalanges libanaises (Hizb al-Kataeb) 5
     Bloc Murr 2
     Parti social-démocrate Hentchak (Parti social-démocrate Hentchakian) 2
     Jamaa Islamiya (Liban) (Jamaa al-Islamiya) 1
     Parti libéral démocrate arménien (Parti Ramgavar) 1
     Mouvement de la gauche démocratique (Liban) (ĥarakatu-l-yasāri-d-dimuqrātī) 1
     Parti national-libéral (Hizbu-l-waTaniyyīni-l-aHrār) 1
     Indépendants (incluant bloc de Zahlé 6) 11
 –  – Total 128

Polémique autour du slogan « Sois belle et vote »[modifier | modifier le code]

« Sois belle et vote » fut l'un des slogans de campagne du parti Libanais chrétien du Courant patriotique libre du Général Michel Aoun. Diffusé à travers plusieurs localités chrétiennes du Liban via d'immenses affiches représentant une femme brune au teint mat, à côté des mots « Sois belle et vote », il visait à séduire l’électorat féminin, jeune et branché[2]. Le slogan, s'opposant à l'expression française « Sois belle et tais-toi », a suscité la polémique, provoquant tantôt l'indignation de féministes et de journalistes jugeant l'expression infamante pour la femme libanaise, tantôt le soutien à la campagne[2].

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c I) (en) « 2009 Parliament »
    II) « La coalition antisyrienne l'emporte sur le Hezbollah au Liban », sur nouvelobs.com, (consulté le 8 juin 2009)
  2. a et b Alexandra Sandels, « Sois intelligente et vote blanc », menassat.com via Courrier international,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]