Chambre des représentants des Philippines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chambre des représentants
(fil) Kapulungan ng mga Kinatawan
(en) House of representatives

XVIIIe Congrès des Philippines

Description de cette image, également commentée ci-après
Sceau de la Chambre des représentants.
Présentation
Type Chambre basse
Corps Congrès des Philippines
Création
Lieu Quezon City, Batasan Hills
Durée du mandat 3 ans
Présidence
Président Alan Peter Cayetano (NP)
Élection
Structure
Membres 304 représentants
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques

Majorité (268)

Minorité (31)

Vacants (5)

  • Vacants (5)
Élection
Système électoral

Système mixte :

Dernière élection 13 mai 2019

Batasang Pambansa Complex (en)

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web congress.gov.ph
Voir aussi Sénat
Congrès des Philippines

La Chambre des représentants (en philippin : Kapulungan Mga Kinatawan ; en anglais : House of representatives) est la chambre basse du Congrès des Philippines, la chambre haute étant le Sénat. Elle siège depuis 1948 à Batasan Hills, à Quezon City, l'ancienne capitale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Assemblée des Philippines[modifier | modifier le code]

Au commencement de la domination coloniale américaine, à partir du , le seul organe législatif national était la Commission philippine avec tous les membres nommés par le président des États-Unis. Dirigé par le gouverneur général des Philippines, cet organe a exercé toute l'autorité législative qui lui a été confiée par le président et le Congrès des États-Unis jusqu'en , date à laquelle il a été rejoint par l'Assemblée philippine. William Howard Taft a été choisi pour être le premier gouverneur général civil américain et le premier chef de cette commission philippine, connue par la suite sous le nom de Commission Taft.

Le projet de loi philippin de 1902, une loi fondamentale, ou loi organique, du gouvernement insulaire, prescrivait qu'une fois que certaines conditions seraient remplies, une législature philippine bicamérale ou à deux chambres serait créée avec la Commission philippine précédemment existante, entièrement nommée comme la chambre haute et l'Assemblée des Philippines comme chambre basse. Cette législature bicamérale a été inaugurée en octobre 1907. Sous la direction du président Sergio Osmeña et de Manuel L. Quezon avec le fonctionnement du 59e Congrès des États-Unis ont été largement adoptées en tant que normes de la législature philippine.

La loi Jones de 1916[modifier | modifier le code]

En 1916, la Jones Act, officiellement la Philippine Autonomy Act, a changé le système législatif. La Commission philippine a été abolie et une nouvelle législature philippine bicamérale, entièrement élue, composée d'une Chambre des représentants et d'un Sénat a été créée.

Le Commonwealth et la Troisième République[modifier | modifier le code]

Le système législatif a de nouveau été modifié en 1935. La Constitution de 1935 a institué une Assemblée nationale monocamérale. Mais en 1940, par un amendement à la Constitution de 1935, un Congrès bicaméral des Philippines composé d'une Chambre des représentants et d'un Sénat a été adopté.

Loi martiale[modifier | modifier le code]

Cette mise en place a continué jusqu'à ce que le président Ferdinand Marcos déclare la loi martiale et abolit le Congrès. Il gouvernerait par décret même après que la Constitution de 1973 ait aboli le Congrès bicaméral et créé un système de gouvernement parlementaire monocaméral.

Constitution de 1987[modifier | modifier le code]

La Constitution de 1987 a rétabli le système présidentiel de gouvernement avec un Congrès bicaméral aux Philippines. Un écart par rapport à la configuration précédente a été l'introduction de l'élection de mi-mandat; cependant, la Chambre des représentants a repris son état d'avant 1972, le parti du président contrôlant la chambre, avec un système multipartite plus évolué.

Composition et mode de scrutin[modifier | modifier le code]

La Chambre des représentants est constituée de 304 représentants élus pour 3 ans, 243 au scrutin uninominal majoritaire à un tour et 61 au scrutin proportionnel.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

La Chambre des représentants vote la loi à égalité avec le Sénat. Elle a le pouvoir de mettre en accusation le président de la République concurremment avec la chambre haute.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]