Nabih Berri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berry (homonymie).
Nabih Berri

Nabih Berri (arabe : نبيه برّي) (né le 28 janvier 1938) est le président du Parlement libanais, ainsi que le chef du mouvement Amal.

Biographie[modifier | modifier le code]

De parents libanais de confession chiite, il naît au Sierra Leone. Il est allé à l'école de Tibnin, au Sud-Liban puis a étudié à Makassed et à l'École de la Sagesse de Beyrouth. Il obtient son diplôme de droit en 1963. Dans les années 1960, il rejoint le Mouvement nationaliste arabe de George Habache.

Dans les années 1970, il travaille en tant qu'avocat pour General Motors à Beyrouth. Il a aussi vécu à Détroit de 1976 à 1978.

Il a tenu de nombreux postes pendant les années 1970 pour la milice Amal de l'Imam Moussa Sader. À la suite de la démission de Hussein Husseini, il prend le contrôle d'Amal en avril 1980. Il a mené Amal durant la Guerre du Liban. En 1984, il rejoint le gouvernement de l'Unité nationale en tant que ministre des Ressources souterraines puis ministre de la Justice et ministre des Ressources électriques et hydrauliques sous le Premier ministre Rachid Karamé. Il joua un rôle dans les négociations de la prise d'otage d'un avion de TWA.

De 1989 à 1992, il est membre des gouvernements successifs de Salim El-Hoss, Omar Karamé et Rachid Solh, quand il a été élu Président du Parlement le 20 novembre. La Chambre des députés du Liban a réélu en juin 2009, à sa présidence le dirigeant prosyrien Nabih Berri pour un cinquième mandat consécutif (1992, 1996, 2000, 2005 et 2009). La présidence de la Chambre revient traditionnellement à un chiite aux termes du pacte national libanais. Il reste l'une des principales figures prosyriennes au Liban. Il a lancé en mars 2006 le Comité de dialogue libanais qui a réuni les 14 personnalités politiques principales du pays avant que le nouveau président de la république Michel Sleiman ne se charge de la direction du Comité de dialogue.

Il est président du bloc de la Libération et du Développement.

Selon les révélations de télégrammes de la diplomatie américaine par WikiLeaks, Nabih Berry reçoit de l’Iran 400 000 dollars américains par mois, le mouvement Amal dément[1].

Précédé par Nabih Berri Suivi par
Hussein Husseini
1984-1992
Drapeau du Liban Liban
Nabih Berri
Président du Parlement libanais
1992-
-
Roger Chikhani
1982-1984
Drapeau du Liban Liban
Nahib Berri
Ministre de la Justice
1984-1988
Loutfi Jaber
1988
Bahaeddine Bsatt
1982-1984
Drapeau du Liban Liban
Nabih Berri
Ministre des Ressources hydrauliques et électriques
1984-1988
Loutfi Jaber
1988
Issam Abou Jamra
1988-1990
Drapeau du Liban Liban
Nahib Berri
Ministre de l'Habitat et des Coopératives
1989-1990
Mohammad Abdel-Hamid Beydoun
1990-1992
Issam Abou Jamra
1988-1990
Drapeau du Liban Liban
Nabih Berri
Ministre des Ressources hydrauliques et électriques
1989-1990
Mohammad Youssef Beydoun
1990-1992

Notes et références[modifier | modifier le code]