Assemblée nationale populaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assemblée nationale et Assemblée populaire nationale.
Assemblée nationale populaire
全国人民代表大会

12e Assemblée nationale populaire
1re Session plénière

Description de l'image National Emblem of the People's Republic of China.svg.
Type
Type Parlement monocaméral
Présidence
Président de l'Assemblée nationale populaire Zhang Dejiang (张德江) (Parti communiste chinois)
Élection
1er Président Li Jianguo (李建国)
Secrétaire général Wang Chen (王晨)
Structure
Membres 2 987[1]
Description de cette image, également commentée ci-après

Composition actuelle.

Groupes politiques
Description de cette image, également commentée ci-après

Composition actuelle

Groupes politiques
     Parti communiste chinois (118)
     Front uni (44)
     Sans étiquette(9)
     Sièges vides(4)
Élection
Dernière élection octobre 2012 à février 2013

Palais de l'Assemblée du Peuple, place Tian'anmen, Pékin.

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie du lieu de réunion.

Divers
Site web http://www.npc.gov.cn

L’Assemblée nationale populaire (chinois simplifié : 全国人民代表大会, chinois traditionnel : 全國人民代表大會, pinyin: quánguó rénmín dàibiǎo dàhuì ; nom également traduit par Assemblée populaire nationale)[2],[3] de la République populaire de Chine se réunit une fois par an pour une session d'une dizaine de jours. Les députés, au nombre de 3 000 environ, sont élus pour 5 ans au suffrage plusieurs fois indirect.

Présentation[modifier | modifier le code]

Bien qu'ayant théoriquement des pouvoirs étendus, l'Assemblée nationale populaire (ANP) est totalement soumise au Parti communiste chinois[4]. Elle élit formellement un président de la République, le candidat unique proposé par le Parti, celui-ci devenant en même temps secrétaire général du PCC et président (pour 5 ans). L'ANP élit également le vice-président, le Premier ministre (pour 5 ans) et le Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire qui détient le pouvoir législatif.

L'Assemblée a également le pouvoir de réviser la Constitution. Comme tous les organes de l'État, elle est placée sous la direction du Parti communiste chinois.

En 2000, Cheng Kejie un ancien vice-président de l'Assemblée nationale populaire chinoise est condamné pour corruption. Il a été exécuté à Pékin le 14 septembre 2000, après sa condamnation à mort le 31 juillet 2000 pour avoir reçu des pots-de-vin d'une valeur de 41 millions de yuans (4,9 millions de dollars)[5].

En 2013, selon un rapport de l'Institut Hurun, l'ANP compterait dans ses rangs 83 délégués milliardaires sur ses 2 987 membres et 175 membres du comité permanent. Parmi ceux-ci, Zong Qinghou, l'homme d'affaire le plus riche de Chine[6].

En septembre 2016, 45 parlementaires représentant le Liaoning, au sein de l'Assemblée nationale populaire, ont été expulsés pour avoir acheté des voix lors de leur élection en 2013. Parmi ceux-ci figure Wang Wenliang, un milliardaire chinois[7]. Le président de l'ANP Zhang Dejiang déclare : « la fraude électorale au Liaoning a défié les limites de tolérance du système politique chinois, s'engageant à adopter une attitude de tolérance zéro contre toute infraction dans les élections »[8].

Déclinaison locale et élection de l'ANP[modifier | modifier le code]

Chaque village, ville, métropole, province possède une assemblée populaire qui élit l'assemblée populaire au-dessus d'elle. Distinct des conseils municipaux nommés, ces assemblées élues n'ont que peu de pouvoirs, mais sont représentatives au sens où elles doivent comporter un certain pourcentage d'hommes, de femmes, de minorités et de chaque classe sociale. Chaque corporation, université vote pour l'Assemblée populaire de la ville.

Référence[modifier | modifier le code]