Anthony Roux (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Anthony Roux (cycliste))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roux et Anthony Roux.
Roux
Anthony Roux (cropped).jpg

Anthony Roux lors des Quatre jours de Dunkerque 2008

Informations
Naissance
(28 ans)
Verdun +
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Rouleur
Équipes amateurs
2005 US Thiervilloise
2006 Vendée U
2007 UV Aube
Équipes professionnelles
08.2007-12.2007 La Française des jeux (stagiaire)
01.2008-06.2010[n 1] La Française des jeux
07.2010-12.2011[n 2] FDJ
2012 FDJ-BigMat
01.2013-06.2013[n 3] FDJ
06.2013-12.2014[n 4] FDJ.fr
2015- FDJ
Principales victoires
1 étape dans les grands tours
Tour d'Espagne (1 étape)

Anthony Roux, né le à Verdun, est un coureur cycliste professionnel français. Il est membre de l'équipe FDJ, au sein de laquelle il a commencé sa carrière professionnelle en 2008.

Carrière cycliste[modifier | modifier le code]

Membre de l'US Thiervilloise en catégorie cadet[1],[2], Anthony Roux est deuxième du championnat de France en 2003. Il intègre ensuite le Pôle Espoirs Cyclisme de Lorraine, et en 2005, avec la sélection régionale de Lorraine, il remporte le Tour de Lorraine juniors, manche de la Coupe du monde de cette catégorie[3]. Il est ensuite sélectionné en équipe de France junior. Il est ainsi vainqueur d'étape et huitième du classement général du GP Général Patton, et 12e de Liège-La Gleize, et termine neuvième et premier Français au classement de la Coupe du monde[4]. Il participe aux championnats du monde juniors en Autriche, et prend la 64e de la course en ligne. En 2006, il quitte l'US Thiervilloise et rejoint l'équipe Vendée U[5], puis en 2007 l'UV Aube. Durant cette saison, il se classe deuxième du Grand Prix des vins du Brulhois, manche de la Coupe de France des clubs, troisième du championnat de France du contre-la-montre espoirs, du Tour Nivernais Morvan et de Annemasse-Bellegarde-Annemasse. Avec l'équipe de France des moins de 23 ans, il est deuxième de Liège-Bastogne-Liège espoirs[6]. Anthony Roux devient stagiaire au sein de l'équipe La Française des jeux en milieu d'année, puis passe professionnel l'année suivante dans la même équipe[7].

En 2009, Anthony Roux remporte ses premières victoires. Il remporte tout d'abord une victoire lors du Circuit de la Sarthe. Après avoir terminé troisième du championnat de France sur route en 2009[8], puis quatrième du Grand Prix de Plouay il remporte à l'issue d'une échappée la 17e étape du Tour d'Espagne 2009 en résistant au retour du peloton réglé par William Bonnet[9].

Il s'impose à deux reprises en 2010, gagnant la dernière étape du Circuit de Lorraine[10] ainsi que la 1re étape du Tour du Poitou-Charentes[11]. Il se classe également à la seconde place du Duo normand avec son coéquipier Jérémy Roy. En juillet, il participe à son premier Tour de France qu'il termine à la 167e place[12] après avoir été un temps lanterne rouge de l'épreuve[13].

L'année suivante est la plus prolifique pour Roux et le voit remporter deux courses par étapes. Il s'impose en avril lors du Circuit de la Sarthe avec une victoire d'étape[14]. Vainqueur en mai de deux étapes du Circuit de Lorraine, Roux figure à six secondes du leader Thomas De Gendt au départ de la dernière étape[15]. Sa deuxième place lors de la dernière étape lui permet de prendre les bonifications nécessaires pour dépasser sur le fil le coureur belge et remporter ainsi l'épreuve au bénéfice de l'addition des places obtenues dans les différentes étapes par les deux coureurs[16],[17]. Roux remporte en septembre le Grand Prix de la Somme[18]. Fin septembre 2011, il est retenu par Laurent Jalabert pour participer aux Championnats du monde à Copenhague. Entreprenant, Roux reste échappé pendant plus de 200 km avant de se faire rejoindre[19]. Il finit à la 113e place du classement[20]. Le , Roux est victime d'une chute lors d'un cyclo-cross disputé à Boulzicourt occasionnant une fracture de deux vertèbres au coureur[21]. Son indisponibilité est évaluée à trois mois[22].

De retour de blessure en 2012 lors de Tirreno-Adriatico, Roux obtient la quatrième place du contre-la-montre du Critérium international à la fin du mois de mars avant d'être diminué physiquement en avril en raison d'une mycose intestinale contractée lors du Tour du Pays basque[23].

Initialement présélectionné par Laurent Jalabert pour la course en ligne des Jeux olympiques de 2012, Roux ne fait finalement pas partie des quatre Français retenus[24].

Anthony Roux commence la saison 2013 par une quatrième place au Grand Prix d'ouverture La Marseillaise à la fin du mois de janvier. Le mois suivant, Roux se classe troisième de l'Étoile de Bessèges après en avoir gagné le contre-la-montre[25]. Participant ensuite au Tour méditerranéen, il est troisième du contre-la-montre avant d'obtenir le 16 février la sixième place du Trofeo Laigueglia. Après un Tour d'Italie où il abandonne durant la seizième étape, il termine à trois reprises dans les cinq premiers d'étapes de la Route du Sud. Lors des championnats de France, il est quatorzième du contre-la-montre puis quatrième de la course en ligne. Quinzième du Tour de Wallonie en juillet, Roux retrouve la victoire en août lors du Tour de Burgos. Tout d'abord quatrième des deux premières étapes, il endosse alors le maillot violet de leader. Il est ensuite deuxième de la troisième étape puis gagne la quatrième étape après le déclassement de Daniele Ratto[26],[27],[28]. Roux participe ensuite au Tour d'Espagne dont il est 34e. Sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde de Florence disputée à la fin du mois de septembre[29], Roux termine 44e[30].

En 2014, Roux voit son mois de mars perturbé par des douleurs au tendon d'Achille droit[31]. En septembre, alors qu'il participe au Tour d'Espagne, il chute au cours de la quinzième étape. Atteint de fractures au niveau de la clavicule gauche et du métacarpe droit ainsi que de contusions dorsales, il quitte la course et doit se faire opérer[32].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

En 2005, l'UCI ProTour et les circuits continentaux sont créés, ayant chacun leur classement. En 2009, un « classement mondial UCI » remplace le classement ProTour. Il prend en compte les points inscrits lors des courses ProTour et des courses qui n'en font plus partie, regroupées dans un « calendrier historique », soit au total 26 courses en 2010. L'UCI ProTour devient l'UCI World Tour et comprend 27 courses en 2011 et son classement ne concerne que les coureurs membres des 18 équipes ProTeam, dont FDJ ne fait plus partie. L'année suivante, FDJ-BigMat retrouve un statut de ProTeam, ce qui fait que Roux peut être classé au World Tour.

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Classement ProTour nc[33]
Classement mondial UCI 80e[34] nc[35]
UCI World Tour nc[36] nc[37] 221e[38]
UCI Europe Tour 522e[39] nc[40] 7e[41]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2008 au 30 juin 2010
  2. Du 1er juillet 2007 au 31 décembre 2011
  3. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  4. Du 29 juin 2013 au 31 décembre 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Challenge de la France Cycliste #2 - C3 », sur cyclingnews.com,‎ 1er décembre 2002 (consulté le 19 juillet 2011)
  2. (en) « Challenge de la France Cycliste #3 - C3 », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 19 juillet 2011)
  3. (en) « Stage 5 - May 29: Audun-le-Roman-Tucquegnieux, 109.5 km », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 19 juillet 2011)
  4. « Classement Individuel - Hommes Juniors », sur uci.ch,‎ (consulté le 19 juillet 2011)
  5. « Le point sur les principales arrivées dans quelques formations de DN1 », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 19 juillet 2011)
  6. « Roux attend sa place à la Française des jeux », sur cyclismag.com (consulté le 22 mai 2011)
  7. « ROUX, LE CHRONO EN TÊTE », sur velomagazine.fr (consulté le 22 mai 2011)
  8. « Champion de France ! », sur eurosport.fr (consulté le 22 mai 2011)
  9. « Roux le magnifique », sur eurosport.fr (consulté le 22 mai 2011)
  10. « Thibaut Pinot : « Je suis acteur des courses » », sur cyclismag.com (consulté le 22 mai 2011)
  11. « Interview d'Anthony Roux », sur velo101.com (consulté le 22 mai 2011)
  12. « Classement général - Tour de France », sur eurosport.fr (consulté le 22 mai 2011)
  13. « Tour de France - Anthony Roux : “Etre dernier, j’en rigolais” », sur francesoir.fr (consulté le 22 mai 2011)
  14. « Roux : « Je pars confiant pour la saison » », sur velochrono.fr (consulté le 22 mai 2011)
  15. « Roux : « Si ça veut venir, ça viendra » », sur velochrono.fr (consulté le 22 mai 2011)
  16. [PDF]« Étape 5 Metz-Hayange », sur users.skynet.be (consulté le 22 mai 2011)
  17. « "Franchement, ça se joue à rien" », sur cyclismactu.net (consulté le 24 mai 2011)
  18. « Roux d'un cheveu », sur lequipe.fr (consulté le 16 septembre 2011)
  19. Alexandre Mignot, « Cavendish s'empare du maillot arc-en-ciel », sur cyclismactu.net,‎ (consulté le 27 septembre 2011)
  20. [PDF]« Résultats finaux/Course en ligne - hommes », sur sportresult.com,‎ (consulté le 27 septembre 2011)
  21. Renaud Breban, « Blessé, Anthony Roux est out pour 6 mois », sur cyclismactu.net,‎
  22. Alexandre Mignot, « Roux opéré, et finalement absent 3 mois », sur cyclismactu.net,‎
  23. Alexandre Philippon, « Roux trouve le temps long », sur velochrono.fr,‎
  24. « Jalabert a choisi... Bourgain ! », sur sports.nouvelobs.com,‎
  25. Bertrand Latour, « J. Hivert l'emporte au final », sur cyclismactu.net,‎
  26. « Roux Anthony - 2013 », sur cqranking.com (consulté le 10 août 2013)
  27. « Roux reste en violet », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  28. Alexandre Mignot, « Anthony Roux tient sa victoire ! », sur cyclismactu.net,‎
  29. « Avec Barguil, sans Gallopin », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  30. (en) Barry Ryan, « Rui Costa wins men's road race world championship », sur cyclingnews.com,‎
  31. « Roux se rassure », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  32. Elodie Lequilbec, « Anthony Roux souffre de multiples fractures », sur 100pour100-velo.com,‎
  33. « Classement ProTour au 20 septembre 2008 », sur http://www.memoire-du-cyclisme.eu/,‎ (consulté le 6 avril 2013)
  34. « Classement Mondial UCI 2009 », sur uci.ch, UCI,‎ (consulté le 24 mars 2012)
  35. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  36. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2012)
  37. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1 novembre 2014)
  38. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  39. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  40. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  41. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :