Valentin Madouas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Valentin Madouas
Oudenaarde - Ronde van Vlaanderen Beloften, 9 april 2016 (B129).JPG
Valentin Madouas au départ du Tour des Flandres espoirs 2016.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (22 ans)
BrestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2012-2014BIC 2000 Junior
2015-2016BIC 2000
2017UC Nantes Atlantique
Équipes professionnelles
08.2015-12.2015Bretagne-Séché Environnement (stagiaire)
08.2017-12.2017FDJ (stagiaire)
2018-Groupama-FDJ
Principales victoires

Valentin Madouas, né le à Brest[1], est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Groupama-FDJ. Son père Laurent a été cycliste professionnel[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Valentin Madouas lors du départ du Grand Prix d'Isbergues 2015. Il est alors stagiaire chez Bretagne-Séché Environnement.

Débuts cyclistes et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille sportive, Valentin Madouas suit les traces de son père Laurent, cycliste professionnel de 1989 à 2001. Dès 2012, chez les cadets, il s'illustre en devenant double champion de France sur piste[3] et champion de Bretagne de contre-la-montre[4]. Sa première année chez les juniors au sein de l'équipe brestoise BIC 2000 est notamment marquée par ses résultats sur piste (deux fois vice-champion d'Europe), il remporte par ailleurs sept victoires sur route[5]. Il devient ainsi leader de son équipe BIC 2000 lors de sa seconde année junior[5].

Il mène en parallèle des études d'ingénieur en électronique à l'ISEN Brest depuis 2014, en bénéficiant d'un statut de sportif de haut niveau[6].

En août 2016, il est sélectionné en équipe de France pour participer au Tour de l'Avenir et au Tour de l'Ain[7],[8].

Au mois d'octobre 2016 le site web du journal sportif français L'Équipe annonce que le coureur breton passera professionnel en 2018 au sein de la formation FDJ[9]. Il est également suivi pour la saison 2017 par l'équipe FDJ, avec qui il effectue un stage du 12 au 16 janvier[10].

Durant cette année, il est vainqueur d'étape de la SportBreizh, du Tour du Canton de l'Estuaire, de l'Essor breton, et prend la deuxième place de Manche-Atlantique, la septième place de Paris-Roubaix espoirs ainsi que la huitième de la Ronde de l'Isard. En été, il intègre l'effectif de FDJ en tant que stagiaire où il se distingue avec une prometteuse huitième place sur le Tour du Doubs [11]. Le 14 septembre, la formation FDJ annonce qu'il passe professionnel pour les saisons 2018 et 2019.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saison 2018[modifier | modifier le code]

Pour sa première course en tant que professionnel, le Grand Prix d'ouverture La Marseillaise, il s'adjuge la 7e place[12]. On le retrouve à son avantage dès le Tour du Haut-Var, 11e puis 4e d'étape, 4e du classement général puis sur une épreuve World Tour, les Strade Bianche. Échappé dès les premiers kilomètres de course, il voit le peloton des favoris le reprendre, s'y accrochant pour conclure l'épreuve à la 20e position[13]. Enchaînant par le GP de Denain (19e), la Classic Loire-Atlantique (36e) et Cholet-Pays de la Loire (26e), il est ensuite aligné sur une nouvelle épreuve World Tour, le Tour du Pays basque. Au sortir de celle-ci, il est le dauphin de Lilian Calmejane sur Paris-Camembert. En juin, il termine la Route d'Occitanie à la 8e place du classement général et remporte le maillot blanc du meilleur jeune[14].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2016 2017
UCI Europe Tour 805e[15] 831e[16]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Championnats de Bretagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Dossier de presse - Les trophées du sport 2014 - Région Bretagne », sur www.bretagne.bzh (consulté le 4 juin 2017)
  2. « Valentin Madouas plus fort que son père », sur https://www.ouest-france.fr/,
  3. « Championnats de France de l'Avenir sur piste à Hyères. Madouas et Leblanc, cadets en or ! », sur letelegramme.fr, (consulté le 17 août 2018)
  4. « Bretagne CLM Cadets : Valentin Madouas en champion ! », sur sportbreizh.com, (consulté le 17 août 2018)
  5. a et b « BIC 2000. Madouas leader d'une équipe junior », sur letelegramme.fr, (consulté le 17 août 2018)
  6. « Tour de France. Valentin Madouas : "Envie d'y être !" (rubrique "En complément") », sur letelegramme.fr, (consulté le 17 août 2018)
  7. Alexandre Mignot, « Tour de l'Avenir : La sélection française dévoilée », sur cyclingpro.net, (consulté le 3 août 2016)
  8. Nicolas Gachet, « Tour de l'Ain : La sélection française », sur directvelo.com, (consulté le 3 août 2016)
  9. « Transfert : Valentin Madouas », sur lequipe.fr, (consulté le 5 octobre 2016)
  10. FDJ : Neufs coureurs suivis en 2017
  11. « La FDJ a ses trois stagiaires », sur directvelo.com, (consulté le 3 juillet 2017)
  12. Nicolas Gachet, « Valentin Madouas : « Je me suis surpris » », sur directvelo.com,
  13. « Valentin Madouas, quel guerrier pour la dernière de FDJ », sur equipecycliste-groupama-fdj.fr,
  14. « Route d'Occitanie. Victoire de Valverde, Madouas 8e et meilleur jeune », sur letelegramme.fr, (consulté le 17 juin 2018)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :