Boulzicourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boulzicourt
Mairie et Poste.
Mairie et Poste.
Blason de Boulzicourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Charleville-Mézière
Canton Nouvion-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté de communes des Crêtes Préardennaises
Maire
Mandat
Pascal Mauroy
2014-2020
Code postal 08410
Code commune 08076
Démographie
Gentilé Boulzicourtois
Population
municipale
961 hab. (2014)
Densité 145 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 41′ 43″ nord, 4° 41′ 47″ est
Superficie 6,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte administrative des Ardennes
City locator 14.svg
Boulzicourt

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Boulzicourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boulzicourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boulzicourt

Boulzicourt est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce petit bourg est situé dans la partie nord ouest des Ardennes. La commune s'étend sur 6,7 km² Avec une densité de 140 habitants par km², Entouré par les communes de Saint-Pierre-sur-Vence, Saint-Marceau et Balaives-et-Butz, Boulzicourt est situé à 9 km au sud-ouest de Charleville-Mézières la plus grande ville aux alentours. Situé à 165 mètres d'altitude, la rivière la Vence et le ruisseau de Damru sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de Boulzicourt.

Histoire[modifier | modifier le code]

Réputé pour sa vente de balais et pour le célèbre écrivain René Daumal né dans une maison de la rue Halbotine (route nationale).

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Première mention de Boulzicourt dans une charte de Charles le Gros de 887.
  • Peut-être d'un nom de personne germanique Boselinus traité comme Bolesinus suivi du latin Cortem. Ou bien du Gallo-romain Bullisius (du Gaulois Bullius) + Cortem.
  • Bolezeicurt (1239), Bolisecourt (1258), Boulesicourt (1257 & 1280), Boulesicour (1331), Bourzicourt (1383), Boulezicourt (1383-1408) Boulzicourt (1793).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Francis Saude    
mars 2008 en cours
(au 30 avril 2014)
Pascal Mauroy[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 961 habitants, en augmentation de 3,22 % par rapport à 2009 (Ardennes : -1,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
410 449 420 479 709 772 794 834 908
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 098 1 170 1 130 1 149 1 119 1 126 1 070 1 083 1 026
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
1 091 1 041 987 975 960 869 961 989 881
1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014 - -
921 825 1 006 1 003 954 959 961 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Michel des XVème et XVIème siècles.
  • La maison Kleiber, transformée en mairie en 1871

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Charles Gilmer, théologien et universitaire champenois, né à Boulzicourt vers l'année 1530 et mort à Paris en 1593.
  • René Daumal, écrivain français né à Boulzicourt en 1908 et décédé à Paris en 1944.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]