Dimitri Champion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimitri Champion
Image illustrative de l'article Dimitri Champion
Durant les Quatre jours de Dunkerque 2009.
Informations
Nom Dimitri Champion
Date de naissance (31 ans)
La Rochelle
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys
Spécialité Puncheur[1]
Équipes amateurs



2005
2006
2013
UVSGB
Aubervilliers
Corbeil-Essonnes
CA Mantes-la-Ville 78
Vendée U
Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys
Équipes professionnelles
2007-2008
2009
2010-2011
2012
Bouygues Telecom
Bretagne-Schuller
AG2R La Mondiale
Bretagne-Schuller
Principales victoires
MaillotFra.PNG Champion de France sur route (2009)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champion (homonymie).

Dimitri Champion, né le à La Rochelle, est un coureur cycliste français. Professionnel de 2007 à 2012, il est devenu en 2009 champion de France de cyclisme sur route.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après être passé par les clubs de l'UV Sainte-Genevieve-des-bois, d'Aubervilliers et de Corbeil-Essonnes, Dimitri Champion rejoint le CA Mantes-la-Ville 78 en 2005. Il remporte cette année-là le titre de champion de France espoirs du contre-la-montre, le Chrono des Herbiers espoir, l'étape du Tour Alsace arrivant au sommet du ballon d'Alsace et les Boucles de la Marne, épreuve de la coupe de France des clubs. Faute de trouver un contrat professionnel, il est engagé par l'équipe Vendée U, réserve de l'équipe professionnelle Bouygues Telecom, en 2006. Il devient champion de France amateur en juin à Chantonnay[2]. Il est deuxième du classement national FFC à la fin de cette saison[3].

Dimitri Champion devient coureur professionnel en 2007 au sein de l'équipe Bouygues Telecom. Il obtient ses meilleurs résultats lors des championnats de France, se classant deuxième du contre-la-montre en 2007 et quatrième de la course en ligne en 2008. Il participe deux fois au Tour d'Espagne. À sa surprise, il n'est pas conservé au sein de l'équipe Bouygues Telecom à la fin de l'année 2008[4]. En 2009, il rejoint l'équipe continentale Bretagne-Schuller avec laquelle il remporte le Tour du Finistère et le championnat de France de cyclisme sur route. Son équipe n'étant pas sélectionnée pour le Tour 2009, il s'aligne et remporte l'étape du Tour Mondovélo arrivant au Mont Ventoux[5]. En septembre 2009, il s'engage dans l'équipe AG2R La Mondiale[6].

Au printemps 2010, il participe pour la première fois au triptyque ardennais (Amstel Gold Race, Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège)[7]. Il termine 95e de l'Amstel à 10 minutes 31 secondes du vainqueur Philippe Gilbert et s'échappe lors de la Flèche avant d'être repris en haut de la deuxième montée du mur de Huy. Il remporte cependant le prix des monts de la classique. En juillet, il participe pour la première fois au Tour de France. Il en prend la 160e place. Après cette course, il est opéré d'une bursite au pied droit et est privé de compétition pendant plusieurs mois[8]. En avril 2011, une chute lors de la course Paris-Camembert lui cause un traumatisme crânien et une fracture d’une apophyse transverse de L5[9],[1].

En 2012, Dimitri Champion rejoint l'équipe Bretagne-Schuller pour un contrat prévu de deux ans[10]. Cependant, il n'obtient pas les résultats espérés lors de la première saison et n'est pas conservé par ses dirigeants en fin d'année. Champion quitte alors le monde professionnel, s'engage dans l'équipe amateur Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys et décide de créer une entreprise consacrée à l'aménagement et l'entretien d'espaces verts[11].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Dimitri Champion durant le Tour d'Espagne 2008

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Classement mondial UCI 259e[12]
UCI Europe Tour 878e[13] 505e[14] 20e[15] 1026e[16]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Dimitri Champion », sur ag2rlamondiale.fr (consulté le 23 juin 2011)
  2. « Elite 2 - Dimitri Champion, de la méthode », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 13 août 2009)
  3. « Classement national 2006 », sur photovelo.net (consulté le 13 août 2009)
  4. « Dimitri Champion : « Signer chez Bretagne-Armor Lux est un vrai choix » », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 13 août 2009)
  5. Site officiel de l'étape du Tour Mondovélo
  6. « Champion chez AG2R-La Mondiale », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 12 septembre 2009)
  7. « Interview de Dimitri Champion », sur velo-club.net,‎ (consulté le 20 avril 2010)
  8. « AG2R-Champion: "Remettre un dossard en 2010" », sur sports.fr,‎ (consulté le 23 juillet 2011)
  9. « Trois semaines pour Champion », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 23 juin 2011)
  10. « Champion chez Bretagne-Schuller », L'Equipe,‎
  11. « Champion : « Je suis libre » », sur velochrono.fr,‎
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  13. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  14. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :