Alliés (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alliés (homonymie).
Alliés
Description de cette image, également commentée ci-après

Marion Cotillard joue dans Alliés aux côtés de Brad Pitt.

Titre original Allied
Réalisation Robert Zemeckis
Scénario Steven Knight
Acteurs principaux
Sociétés de production GK Films
New Regency Pictures
Paramount Pictures
20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 124 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Alliés (Allied) est un film américain réalisé par Robert Zemeckis, sorti en 2016. Le film met en scène dans les rôles principaux Brad Pitt et Marion Cotillard.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, à Casablanca en 1942, un espion canadien du SOE, Max Vatan (Brad Pitt), et une espionne française, Marianne Beauséjour (Marion Cotillard), doivent former un couple pour les besoins d'une mission visant à tuer un officiel allemand. Après quelques jours, les faux sentiments deviennent réels. Une fois la mission accomplie, Max propose alors à Marianne de le suivre à Londres. Ils se marient et Marianne donne naissance à une petite fille quelques mois plus tard. Leur petite vie tranquille est remise en question lorsque l'un des supérieurs de Max l'informe des soupçons qui portent sur sa femme. Marianne est accusée d'être un agent dormant travaillant pour les Nazis. Convaincu que les services de renseignement se trompent, Max va tout faire pour tenter de la disculper.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Producteurs délégués : Steven Knight, Patrick McCormick, Denis O'Sullivan et Jack Rapke

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

« Robert Zemeckis est un jour entré dans mon bureau et m’a dit : “J’adore le scénario de Steven Knight et j’aimerais le mettre en scène”. Je ne le connaissais pas mais j’aimais beaucoup ses films. J’ai appris par la suite que Bob désirait depuis longtemps tourner un long métrage sur fond de Seconde Guerre mondiale. C’était absolument essentiel que Bob soit aux manettes pour réaliser le film tel qu’on le souhaitait. C’est ce qui explique son style visuel et c’est aussi, dans une large mesure, grâce à Bob qu’on a pu obtenir l’accord de Brad Pitt et Marion Cotillard. Bob est réputé pour être un génie sur le plan technique mais il est tout aussi bon pour développer la psychologie des personnages. C’est très rare qu’un réalisateur réunisse ces deux qualités et c’est exactement ce dont nous avions besoin pour ce récit[3]. »

Graham King, producteur

En , Paramount Pictures, 20th Century Fox et Regency Enterprises annoncent que Robert Zemeckis va réaliser un thriller romantique sur fond de Seconde Guerre mondiale avec Brad Pitt en tête d'affiche[4]. Le script est écrit par Steven Knight avec Graham King à la production[5]. En , Steven Knight révèle que son scénario s'inspire d'une histoire vraie qu'on lui a personnellement racontée lorsqu'il avait 21 ans ; il rapporte que le tournage débutera en janvier 2016[6].

« C'est avant tout une histoire de trahison et c’est là le thème universel du film. Autrement dit, comment réagit-on quand on se met à douter de la sincérité de celui ou celle qu’on aime ? C’est un phénomène qui se produit dans la vie mais dans l’univers de Max et Marianne, on a l’habitude de se faire passer pour quelqu’un d’autre et la vérité est donc une notion qui échappe aux deux protagonistes. Du coup, comment peut-on réussir à se faire confiance ? Et comment continuer à s’épancher auprès de sa compagne ou de son compagnon quand on a le sentiment d’avoir été mis sur écoute par l’ennemi[3] ? »

— Robert Zemeckis

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , Marion Cotillard décroche le rôle d'une espionne[7]. En , Jared Harris rejoint le film[8]. En , Lizzy Caplan décroche le rôle de la sœur du personnage incarné par Brad Pitt[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté en mars 2016 à Londres[10]. Les scènes se déroulant à Dieppe ont été réalisées à Londres[11]. Il a eu lieu également aux Îles Canaries pour simuler le Maroc[12].

Brad Pitt a suggéré que les scènes soient tournées dans l'ordre chronologique de l'intrigue, chose plutôt rare dans l'industrie cinématographique, pour bien illustrer l'évolution des personnages. Le producteur Grahma King confirme ce choix : « C’était une excellente idée car lorsque le spectateur assiste à la première rencontre entre Max et Marianne dans un cabaret de Casablanca, les deux acteurs se voyaient pour la première fois à l’écran. Par la suite, on voit leur relation s’épanouir en temps réel, ce qui accentue le réalisme du suspense[3] ».

Musique[modifier | modifier le code]

Allied
Music from the Motion Picture
Bande originale de Alan Silvestri et divers artistes
Sortie [13]
Genre musique de film, jazz
Label Paramount Pictures / Sony Music Entertainment[13]

La musique originale du film est composée par Alan Silvestri, collaborateur régulier de Robert Zemeckis. L'album contient également des chansons non originales de Louis Armstrong, Louis Prima, Benny Goodman & Lionel Hampton[14],[15].

Liste des titres
  1. Essaouira Desert / Main Title (Alan Silvestri) - 5:21
  2. What Are Our Odds? - 2:46
  3. German Embassy - 2:09
  4. It's a Girl - 2:16
  5. Trust - 3:07
  6. Best Day Ever - 1:51
  7. Confession / Escape - 3:49
  8. The Letter / End Credit - 6:27
  9. The Sheik of Araby (composé par Ted Snyder, Harry & Smith, Francis Wheeler, arrangé par Alan Silvestri) - 2:32
  10. You are My Lucky Star (Louis Armstrong) - 3:06
  11. J’attendrai (écrit par Dino Olivieri, Louis Poterat) - 2:59
  12. Sing Sing Sing (Louis Prima) - 4:09
  13. Flying Home (Benny Goodman & Lionel Hampton) - 1:54


Dans une rue de Casablanca on entend également fugitivement un air d'Edith Piaf, clin d’œil subtil au film La Môme, qui consacra Marion Cotillard en 2008.

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques assez partagées. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, Alliés obtient 63% d'opinions favorables pour 115 critiques[16]. Sur Metacritic, il décroche une moyenne de 60/100, pour 43 critiques[17].

En France, la presse est elle aussi partagée. Le site Allociné, qui recense 22 critiques, lui donne une moyenne de 2,9/5[18]. Du côté des avis positifs, on peut lire dans 20 minutes : « Alliés donne l’impression de voyager dans le temps entre Casablanca et Londres. Cette production luxueuse offre un dépaysement total grâce à des prises de vues spectaculaires, des décors somptueux et des costumes magnifiques. On y retrouve le grand charme d’un divertissement hollywoodien haut de gamme ». Dans Le Monde, Isabelle Regnier écrit notamment « Le film n’est pas sans défauts, et ses détracteurs ne se priveront pas de moquer l’accent en béton armé de Brad Pitt, dont on veut nous faire croire qu’il parle français presque comme un Parisien. Mais cela n’ôte rien à l’intelligence d’une mise en scène qui, en déchaînant un tourbillon mélodramatique violent dans un contexte tout en toc, réussit miraculeusement à émouvoir ». Dans Ouest-France, on peut notamment lire que c'est un film à la fois « nostalgique et ultramoderne, classique dans le fond et audacieux sur la forme » et qu'il est « porté par deux stars extraordinaires ». Pierre Vavasseur du Parisien souligne la prestation des deux acteurs principaux : « Marion Cotillard est glamourissime, et la mitraillette lui va comme un gant d'organdi [...] Brad Pitt est un sacré bon bougre qui aurait mangé du Bogart sans le savoir ». Dans Le Figaro, Étienne Sorin remarque que « Alliés a la beauté froide d'un pastiche d'une production de l'âge d'or hollywoodien » et se demande « si cette retenue est voulue »[18].

Du côté des critiques négatives, Philippe Guedj écrit dans Le Point « entre mélo et thriller d'espionnage, le nouveau film de Robert Zemeckis peine à émouvoir malgré sa virtuosité et son casting cinq étoiles ». Frédéric Mignard, du site avoir-alire.com, pointe du doigt la mise en scène de Robert Zemeckis « qui s’emploie de temps en temps à quelques trouvailles de réalisation » et ajoute notamment « la passion physique est moins charnelle qu’artificielle et la fugue passionnelle se concrétise dans l’émotion facile de la toute fin, au détriment du thriller, sans suspense, et du film de guerre, épuré et sans vacarme ». Dans Critikat, Josué Morel écrit notamment « c’est, une fois de plus, une expérience de la nuance à laquelle nous convie involontairement Zemeckis – celle d’un film réellement émouvant par instants mais que l’on sait, avec regret, au fond raté ». Jean Serroy du Dauphiné libéré apprécie « le couple Brad Pitt/Marion Cotillard [qui] relève assez bien le défi » mais ajoute que « le film, qui se voudrait être un Casablanca 2, aura du mal à devenir mythique… ». Arnaud Schwartz de La Croix pense quant à lui que « cette histoire d’amour contrariée manque de finesse pour convaincre ». Dans Les Inrockuptibles, Bruno Deruisseau écrit notamment « Zemeckis semble se désintéresser complètement du potentiel film d'espionnage qu'il tient au profit de la romance attendue entre ses deux héros » et décrit le film comme « une sorte de catalogue de scènes emblématiques du cinéma mises bout à bout ». Éric Libiot de L'Express est plus catégorique : « La première heure est donc un ratage total. La seconde est meilleure parce que le ratage est total ». Cécile Mury de Télérama pense que « tout cloche et sonne faux dans les rues de la médina, comme, plus tard, sous le blitz londonien ». Dans Libération, Didier Péron n'est quant à lui pas convaincu par les acteurs : « Marion Cotillard et Brad Pitt peinent à convaincre de leur idylle entre espions dans ce film poussif et poussiéreux de Robert Zemeckis ». Vincent Malausa des Cahiers du cinéma décrit Alliés « un mauvais film de prestige dans lequel ne brille jamais cette métaphysique de la virtualité si chère à Zemeckis : son échec donne à voir l’une des machines à Oscars les plus lisses qui soient »[18]. Une erreur historique fait passer Brad Pitt (Max Vatan) pour un Québécois. À cette époque, on disait Canadiens français pour désigner les citoyens du Québec, et non pas Québécois.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
40 098 064 $[19] [20] 9[20]
Drapeau de la France France 988 605 entrées[21] en cours
Alt=Image de la Terre Mondial 112 705 529 $ - -

Alliés rencontre un semi-échec commercial, ne rapportant que 112,7 millions de $ au box-office mondial pour un budget de 85 millions d'USD, dont 40 millions rien qu'aux États-Unis, où il a débuté en quatrième place le week-end de sa sortie[19]. En France, le film peine à atteindre le million de spectateurs[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  2. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage.
  3. a, b et c Secrets de tournage - Allociné
  4. (en) Erik Hayden, « Robert Zemeckis to Direct Brad Pitt Romantic Thriller », hollywoodreporter.com,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Mike Fleming Jr, « Brad Pitt & Robert Zemeckis Team On Steven Knight Script », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  6. (en) ADAM CHITWOOD, « Robert Zemeckis’ WWII Romance Starts Filming in January, Says Steven Knight », collider.com,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Jeff Sneider, « Brad Pitt, Marion Cotillard to Play Spies and Lovers in Robert Zemeckis’ WWII Movie », thewrap.com,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Mia Galuppo, « Jared Harris Joins Brad Pitt in Robert Zemeckis' Spy Thriller », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Justin Kroll, « Lizzy Caplan Joins Brad Pitt in Robert Zemeckis’ Next Movie », Variety,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Max Evry, « Five Seconds of Silence Set Photos with Brad Pitt & Marion Cotillard », ComingSoon.net,‎ (lire en ligne)
  11. Max Evry, « Dieppe, décor d'un film avec Brad Pitt et Marion Cotillard », Les Informations dieppoises,‎ (lire en ligne)
  12. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  13. a et b (en) « Allied (Music from the Motion Picture) », sur iTunes (consulté le 25 novembre 2016)
  14. « Alliés (2016) », sur Cinezik.org (consulté le 25 novembre 2016)
  15. (en) « ‘Allied’ Soundtrack Details », sur Film Music Reporter (consulté le 25 novembre 2016)
  16. (en) « Allied », sur Rotten Tomatoes (consulté le 25 novembre 2016)
  17. (en) « Allied », sur Rotten Tomatoes (consulté le 25 novembre 2016)
  18. a, b et c Critiques presse Alliés - Allociné
  19. a et b (en) « Allied », sur Box Office Mojo (consulté le 25 novembre 2016)
  20. a et b (en) « Allied - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 25 novembre 2016)
  21. a et b « Alliés », sur JP box-office.com (consulté le 25 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]