Bienvenue à Marwen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bienvenue à Marwen
Titre original Welcome to Marwen
Réalisation Robert Zemeckis
Scénario Robert Zemeckis
Caroline Thompson
Acteurs principaux
Sociétés de production ImageMovers
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame biographique
Durée 116 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bienvenue à Marwen (Welcome to Marwen) est un film américain réalisé par Robert Zemeckis, sorti en 2018. Il s'inspire du documentaire Marwencol (en) de Jeff Malmberg, lui-même basé sur la vie de Mark Hogancamp. Avec un budget de 39M$, le film rapporte moins de 13M$ au niveau mondial.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après s'être fait tabasser dans un bar, Mark Hogancamp est resté plusieurs jours dans le coma. À son réveil, il est frappé d'amnésie. Il va alors se créer un monde imaginaire, Marwen, un village belge fictif durant la Seconde Guerre mondiale. La création de ce village en miniature devient une obsession. Comme une auto-thérapie, Mark invente des lieux imaginaires qu'il peuple avec des poupées représentant principalement des femmes de son entourage et de son passé. Dans ce monde imaginaire, son alter ego Captain Hogie côtoie ainsi la sorcière belge Deja Thoris, GI Julie ou encore Caralala. Tout cela lui redonne la force physique et mentale nécessaire pour le retour à la réalité : Mark doit se rendre au procès de ses agresseurs[1],[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Welcome to Marwen
  • Titre français : Bienvenue à Marwen
  • Titre de travail : The Women of Marwen
  • Réalisation : Robert Zemeckis
  • Scénario : Robert Zemeckis et Caroline Thompson, d'après le documentaire Marwencol (en) de Jeff Malmberg
  • Direction artistique : Chris Beach
  • Décors : Stefan Dechant
  • Costumes : Joanna Johnston
  • Photographie : C. Kim Miles
  • Montage : Jeremiah O'Driscoll
  • Musique : Alan Silvestri
  • Production : Cherylanne Martin, Jack Rapke, Steve Starkey et Robert Zemeckis
Producteurs délégués : Jackie Levine et Jeff Malmberg

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[5] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Robert Zemeckis souhaitait depuis plusieurs années adapter le documentaire Marwencol de Jeff Malmberg (2010), qu'il décrit comme « le combat d'un homme brisé qui découvre comment l'imagination artistique peut rétablir l'esprit humain »[1].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En 2013, le nom de Leonardo DiCaprio est évoqué pour le rôle principal[7],[1]. Steve Carell est finalement confirmé dans le rôle de Mark Hogancamp en avril 2017[8].

En mai 2017, les actrices Leslie Mann, Janelle Monáe et Eiza González rejoignent la distribution[9],[10]. En juin 2017, il est révélé que Diane Kruger obtient le rôle d'un personnage antagoniste féminin[11]. Elle est suivie quelques jours plus tard par Gwendoline Christie[12].

En juillet 2017, Merritt Wever et Neil Jackson obtiennent à leur tour un rôle[13],[14]. En août, l'acteur allemand Falk Hentschel est annoncé dans le rôle du Hauptsturmführer Ludwig Topf[15]. La présence de l'épouse du réalisateur, Leslie Zemeckis, est ensuite anticipée dans un rôle non précisé[16]. En dernier ressort, celle-ci incarnera le personnage prénommé Suzette.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le à Vancouver au Canada[17],[18]. Il s'est achevé vers le [19].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Welcome to Marwen
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Alan Silvestri
Sortie
Durée 57:00
Genre musique de film
Label Back Lot Music

La musique du film est composée par Alan Silvestri, qui collabore pour la 17e fois avec le réalisateur Robert Zemeckis[20].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Welcome to Marwen (2:00)
  2. You Are Saved (3:40)
  3. Finally Got It Right (2:47)
  4. New Girl In Town (1:34)
  5. Deja Spills Some Milk (2:28)
  6. Magic (2:30)
  7. You Got This (1:15)
  8. Rise and Shine (1:58)
  9. Saved (2:20)
  10. Never Love You the Way I Do (1:29)
  11. One Big Misunderstanding (1:42)
  12. Goodnight Girls (2:13)
  13. Hate Crime (2:03)
  14. Beautiful Moon (3:18)
  15. Crippled By Fear (4:20)
  16. Hogie vs Meyer Part 1 (4:12)
  17. Hogie vs Meyer Part 2 (3:53)
  18. Wake Up Sweetheart (1:17)
  19. They Can't Hurt Me (1:05)
  20. Marwencol (3:59)
  21. Welcome to Marwen End Credits (7:19)

Chansons présentes dans le film[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Bienvenue à Marwen

Score cumulé
SiteNote
Allociné3.8 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Parisien5.0 étoiles sur 5
Télérama4.0 étoiles sur 5
CinéSéries4.0 étoiles sur 5

Aux États-Unis, le film reçoit principalement des critiques négatives. Sur l'agrégateur Rotten Tomatoes, Bienvenue à Marwen obtient 30% d'opinions favorables pour 132 critiques et une note moyenne de 4,810[21]. Sur Metacritic, il décroche une note de 40100 basée sur 37 critiques[22].

En France, le site Allociné recense 24 titres de presse pour une moyenne des critiques presse de 3,8/5[23].

Pour Le Parisien, « La performance de Steve Carell, dans le double rôle de Hongancamp et du parachutiste se battant dans le village avec ses amies poupées, participe pour beaucoup à la réussite du film ». Le Figaro trouve que « le long-métrage est aussi visuellement très créatif, avec l'usage de la «performance capture» pour représenter les poupées qui peuplent l'univers fantastique inventé par Mark ». Et CinéSéries estime que « Bienvenue a Marwen est surtout une touchante et intelligente explication de réactions post-traumatique »[24].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
10 763 520 $[3] [25] FIN
Drapeau de la France France 118 974 entrées[26] FIN
Alt=Image de la Terre Mondial 12 780 692 $ FIN

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

On peut voir deux allusions à des films précédents de Robert Zemeckis : un camion de déménagement de l'entreprise Allied (titre original du film Alliés) ainsi qu'une machine à voyager dans le temps très similaire à la DeLorean de la trilogie Retour vers le futur[27].

Le nom de la sorcière belge Deja Thoris rappelle celui d'un personnage du Cycle de Mars de l'écrivain Edgar Rice Burroughs[28].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Robert Zemeckis réunit Steve Carell et Diane Kruger pour son prochain film », sur Allociné, (consulté le 24 août 2017)
  2. « Mark Hogancamp, ou l’art de retrouver la mémoire », sur Tracks Arte, (consulté le 24 août 2017)
  3. a et b (en) « Welcome to Marwen », sur Box Office Mojo (consulté le 6 janvier 2019)
  4. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  5. « Fiche de doublage VF du film », sur RS Doublage (consulté le 16 janvier 2018)
  6. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 16 janvier 2018)
  7. « Marwencol : Robert Zemeckis adapte une étrange histoire… et veut DiCaprio ! », sur Allociné, (consulté le 24 août 2017)
  8. (en) Amanda N'Duka, « Untitled Robert Zemeckis Project Starring Steve Carell Eyes Thanksgiving 2018 Release », sur Deadline, (consulté le 29 avril 2017)
  9. (en) Justin Kroll, « Leslie Mann, Janelle Monae Join Steve Carell in Robert Zemeckis’ Next Film (EXCLUSIVE) », Variety, (consulté le 7 juillet 2017)
  10. (en) Borys Kit, « 'Baby Driver' Actress Eiza Gonzalez Joins Steve Carell in Robert Zemeckis Drama (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 7 juillet 2017)
  11. (en) Borys Kit, « Diane Kruger Joins Steve Carell in Robert Zemeckis Drama (Exclusive) », The Hollywood Reporter, (consulté le 17 juin 2017)
  12. (en-US) Dave McNary, « Gwendoline Christie Joins Steve Carell in Robert Zemeckis’ Drama », Variety,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Jeff Sneider, « Nurse Jackie Alum Merritt Wever Joins Steve Carell In Robert Zemeckis Next Movie », The Tracking Board, (consulté le 7 juillet 2017)
  14. (en) Amanda N'Duka, « Universal’s Untitled Robert Zemeckis Project Adds Neil Jackson », sur Deadline, (consulté le 14 août 2017)
  15. (en) Mia Galuppo, « Robert Zemeckis' Universal Drama Casts a Villain », The Hollywood Reporter, (consulté le 14 août 2017)
  16. (en) The Deadline Team, « Leslie Zemeckis Joins Untitled Robert Zemeckis Project Based On Docu ‘Marwencol’ », Deadline, (consulté le 22 août 2017)
  17. (en-US) Amar Mirchandani, « 21 Movies Filming in Vancouver This August - 604 Now », 604 Now,‎ (lire en ligne)
  18. (en-US) Amar Mirchandani, « 9+ Hollywood Stars You Can Catch Around Vancouver This August », 604 Now,‎ (lire en ligne)
  19. (en) Christopher Marc, « Robert Zemeckis’ Next Film Shoots August-October In Vancouver », Ome Gaunderground, (consulté le 12 juillet 2017)
  20. « Bienvenue à Marwen (2019) », sur Cinezik (consulté le 6 janvier 2019)
  21. (en) « Welcome to Marwen (2018) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 6 janvier 2019)
  22. (en) « Welcome to Marwen reviews », sur Metacritic (consulté le 6 janvier 2019)
  23. « Critiques presse Bienvenue à Marwen », sur Allociné (consulté le 6 janvier 2019)
  24. « Critique de Bienvenue à Marwen (Film, 2019) », sur CinéSéries, (consulté le 14 janvier 2019)
  25. (en) « Welcome to Marwen - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 6 janvier 2019)
  26. « Bienvenue à Marwen », sur JP's Box-office (consulté le 19 janvier 2019)
  27. (en) « Welcome to Marwen is Robert Zemeckis’ most revealing movie — and his worst », sur The Verge.com, (consulté le 6 janvier 2019)
  28. (en) Trivia sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]