Les Châtiments (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Châtiments
Titre québécois La Moisson
Titre original The Reaping
Réalisation Stephen Hopkins
Scénario Carey Hayes et Chad Hayes
Acteurs principaux
Sociétés de production Dark Castle Entertainment
Warner Bros Pictures
Village Roadshow Pictures
Pays d’origine États-Unis
Australie
Durée 99 minutes
Sortie 2007


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Châtiments, ou La Moisson au Québec (The Reaping) est un film américain réalisé par Stephen Hopkins, sorti en 2007.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quelques années plus tôt, Katherine Winter a renié Dieu et renoncé à être pasteur après le meurtre au Soudan de son mari et de sa petite fille en sacrifice à Dieu. Devenue professeur d'université, elle se consacre désormais à démystifier les phénomènes dits surnaturels en les expliquant scientifiquement. À ce jour, aucun « miracle » n'a résisté à sa perspicacité.

Un jour, elle reçoit la visite de Doug Blackwell, un professeur d'école primaire vivant à Haven, en Louisiane. Les dix plaies d'Égypte semblent s'abattre sur cette petite localité dont la rivière est devenue rouge sang. Une petite fille âgée de douze ans, Lauren, est accusée de satanisme et menacée par la population. Katherine accepte de se rendre sur place avec Ben, son assistant, pour tenter de la sauver.

Arrivée sur les lieux, Katherine assiste impuissante à l'enchaînement d'évènements auxquels elle ne parvient pas à trouver d'explication. Face, pour la première fois, à des forces obscures qui la dépassent, elle va devoir retrouver la foi pour sauver sa vie et faire obstacle aux desseins d'une secte satanique. Elle découvre alors que la petite Lauren n'est pas la coupable, et que les habitants du village ne sont pas si sains d'esprit comme constatés au premier abord.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Hilary Swank fait la promotion du film au Comic con San Diego
Source et légende : version française (VF) sur Voxofilm[1]

 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[2]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Le film a été reçu de façon mitigée par les critiques et a engrangé 65 millions de dollars aux États-Unis. Sur le site Rotten Tomatoes, le film obtient 8 % d'avis favorables[4]. Sur le site Allociné, le film reçoit 3 étoiles sur 5 de la part des spectateurs et 2,4 étoiles sur 5 de la part des critiques. Le site Metacritic lui attribue un score de 36 sur 100, basé sur 23 critiques[5].

Lors de sa sortie en DVD, il a engrangé 20 millions de dollars de bénéfices.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français », sur Voxofilm (consulté le 14 février 2014)
  2. « Fiche du doublage québécois », sur Doublage Québec (consulté le 1er décembre 2014)
  3. Critique DevilDead
  4. (en) « The Reaping (2007) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le 29 septembre 2020).
  5. « The Reaping » [vidéo], sur metacritic.com (consulté le 29 septembre 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]