Airbus A321

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Airbus A321
Un Airbus A321-211 de la compagnie Aer Lingus en approche à l'aéroport de Londres-Heathrow.
Un Airbus A321-211 de la compagnie Aer Lingus en approche à l'aéroport de Londres-Heathrow.

Constructeur Union européenne Airbus
Statut En service
Premier vol
Dérivé de Airbus A320

L'Airbus A321 est une version allongée de l'Airbus A320[1]. Construit par Airbus, cet avion biréacteur a volé pour la première fois le [2].

Historique[modifier | modifier le code]

Après le succès de son nouvel avion, l'Airbus A320, le constructeur européen Airbus décide de créer une version allongée de celui-ci, l'Airbus A321. Airbus avait initialement prévu de créer des variantes, qu'il voulaient baptiser SA 1, SA 2, et SA 3, le sigle signifiant Single Aisle (couloir unique en français). Ces variantes devaient transporter de 130 à 180 passagers.

En , le constructeur lance le programme A321, initialement nommé Airbus A320-230. Cette variante fut la première à être développée.

Cet avion a intégré pour la première fois la communité maximum. Il est différent de l'A320 seulement par sa taille et sa capacité d'emport, puisqu'il est lui aussi équipé des mêmes systèmes, notamment les commandes de vol électriques. Les compagnies aériennes peuvent ainsi économiser par la diminution du temps de formation de l'équipage.

La principale différence est donc la longueur, allongée de 6,93 mètres ainsi que l'ajout d'un tronçon.

Les moteurs de l'Airbus A321 sont les mêmes que l'Airbus A320, qui sont des CFM56 et V2500[3].

Cet avion a volé pour la première fois le [2].

Avec la création du programme A320neo (versions remotorisées), l’A321 fait peau neuve, décliné en 3 nouvelles versions: l’A321neo, l’A321LR et l’A321XLR, les deux derniers étant capables de parcourir des distances respectives de 7400 et 8700km. Ces deux versions long-courrier de l’appareil sont destinées à renforcer la présence des compagnies aériennes sur des lignes secondaires ne nécessitant pas de très gros porteurs comme les A330, A350 ou encore 777. La version XLR, dévoilée lors de la 53ème édition du salon du Bourget 2019, enfonce Boeing, qui se voit largement devancé sur son projet de « MOM » (Middle of Market) avec le supposé Boeing 797.

Concurrence avec Boeing[modifier | modifier le code]

Tout comme la majorité des Airbus, les concurrents direct de l'Airbus A321 chez Boeing sont le Boeing 737-900 et le Boeing 757[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Airbus A321 », sur www.americas-fr.com (consulté le 9 mars 2019)
  2. a et b Clement.M, « Fiche technique de l’Airbus A321 », sur FlyingIsADream, (consulté le 9 mars 2019)
  3. « Airbus A321 - Dossier - AeroWeb-fr.net », sur www.aeroweb-fr.net (consulté le 20 mars 2019)
  4. http://www.aircraft-commerce.com/sample_articles/sample_articles/fleet_planning_2_sample.pdf, 2005 (consulté le 9 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]