Gabriel Aranda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Affaire Aranda)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aranda (homonymie).

Gabriel Aranda, ancien conseiller du ministre de l'équipement et du logement Albin Chalandon dans le gouvernement de Jacques Chaban-Delmas.

Affaire Aranda[modifier | modifier le code]

Il est à l'origine d'un scandale politique connu sous le nom d'« affaire Aranda » en fournissant le au Canard enchaîné les photocopies de documents internes au ministère révélant la corruption existant dans le secteur de l'urbanisme et de la construction à l'époque[1].

Suisse[modifier | modifier le code]

Il s'installe en 1974 en Suisse et n'évoque plus jamais l'affaire[1].

En décembre 2009, la cour d'assises de Genève le reconnaît coupable de viols et contraintes sexuelles sur la personne de sa fille, qu'il viole entre l'âge de 8 et 22 ans, et le condamne à trois ans d'emprisonnement dont six mois fermes. La condamnation est modifiée en appel, l’accusation de viol est abandonnée et le tribunal confirme la peine d’Aranda pour contraintes sexuelles sur sa fille[2].

Publication[modifier | modifier le code]

  • L'État piégé, Stock, Paris, 1972.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Erwan Seznec, « Les dossiers explosifs de Gabriel Aranda » dans Histoire secrète du patronat : de 1945 à nos jours, sous la direction de Benoît Collombat et David Servenay, La Découverte, 2009, p. 270-271.
  2. « "L’archange Gabriel" condamné à trois ans de prison en appel », La Tribune de Genève, 15 décembre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]