1956 en cyclisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie du cyclisme

1955 en cyclisme - 1956 en cyclisme - 1957 en cyclisme


Les faits marquants de l'année 1956 en cyclisme.

Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 11 mars : le Suisse Ferdi Kubler gagne Milan-Turin.
  • 11 mars : le Belge Ernest Sterckx gagne le Het Volk et devient recorman de victoires avec 3 succès dans cette épreuve.
  • 11 mars : l'Espagnol René Marigil gagne le Tour du Levant.
  • 11 mars : le Français Joesph Mirando gagne le Grand Prix de Cannes.
  • 17 mars : le Belge Fred de Bruyne gagne Paris-Nice.
  • 19 mars : le Belge Fred de Bruyne gagne Milan-San Remo.
  • 25 mars : le Belge Rik Van Looy gagne sa première victoire d'importance en remportant Gand-Wevelgem. Sous peu il deviendra l'Empereur d'Herentals sa majesté Rik 2. Ce coureur de tempérament en plus d'un mental pourvu d'une grande volonté avait les plus grosses cuisses du peloton. Il lui est arrivé de briser des rayons de roues en sprintant, d'où sa réputation de briseur de roues.
  • 25 mars : le Français Roger Hassenforder gagne le Critérium national de la route pour la deuxième fois.
  • 25 mars : 1ere des 5 manches du championnat d'Italie sur route. L'Italien Giuseppe Minardi gagne le Tour de Reggio Calabre pour la deuxième fois.
  • 25 mars : l'Espagnol Francisco Masip gagne le Trophée Masferrer pour la deuxième fois.
  • 29 mars : l'Italien Angelo Conterno gagne le Tour de Campanie.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 1er avril : l'espagnol Miguel Bover gagne le Grand Prix de Pâques.
  • 2 avril : le Français Jean Forestier gagne en solitaire le Tour des Flandres.
  • 3 avril : l'Espagnol Antonio Ferraz gagne le Grand prix de Navarre.
  • 3 avril : le Français René Fournier gagne Paris-Camembert.
  • 8 avril : le Français Louison Bobet gagne Paris-Roubaix.
  • 15 avril : l'Italien Pietro Polo gagne le Tour de Sicile.
  • 22 avril : le Belge Rik Van Looy gagne Paris-Bruxelles.
  • 22 avril : l'Espagnol Cosme Barrutia gagne le Grand Prix de Printemps.
  • 29 avril : le Néerlandais Wim Van Est devient champion des Pays-Bas sur route.
  • 29 avril : le Belge Richard Van Genechten gagne la Polymultipliée pour la deuxième fois.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 5 mai : le Belge Richard Van Genechten gagne la Flèche wallonne.
  • 6 mai : le Belge Fred de Bruyne gagne Liége-Bastogne-Liége. C'est Richard Van Genechten qui gagne le Week End Ardennais.
  • 6 mai : le Suisse Carlo Clerici gagne le Championnat de Zurich.
  • 6 mai : l'Italien Pierino Baffi gagne le Tour de Romagne.
  • 11 mai : l'Italien Emilio Conterno gagne le Tour d'Espagne.
  • 13 mai : l'Italien Pasquale Fornara gagne le Tour de Romandie.
  • 13 mai : le Belge Jan Adrianssens gagne les 4 jours de dunkerque.
  • 16 mai : l'Italien Fiorenzo Magni gagne le Tour du Piémont pour la deuxième fois.
  • 17 mai : le Français Antonin Rolland gagne le Midi Libre pour la Deuxième fois.
  • 21 mai : le Français Louis Caput gagne le Tour de l'Oise.
  • 22 mai : le Belge André Vlayen gagne le Tour de Belgique.
  • 23 mai : l'Italien Giuseppe Minardi gagne la première demi étape de la 5eme étape du Tour d'Italie Mantoue-Rimini. l'Italien Fausto Coppi chute mais parvient à rejoindre la ligne d'arrivée où il est constaté qu'il est touché aux vertèbres. Il doit abandonner et porter durant 2 mois un corset orthopédique.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 3 juin : le Français Bernard Gauthier gagne Bordeaux-Paris pour la troisième fois.
  • 3 juin : l'Espagnol Gabriel Company gagne la Vuelta a los Puertos. L'épreuve ne reprendra qu'en 1962.
  • 15 juin : le Luxembourgeois Charly Gaul gagne le Tour d'Italie.
  • 17 juin : le Belge Alex Close gagne le Dauphiné Libéré.
  • 17 juin : l'Italien Bruno Tognaccini gagne le Trophée Matteotti.
  • 21 juin : l'Espagnol Emilio Diaz gagne le Tour des Asturies.
  • 23 juin : le Suisse Rolf Graf gagne le Tour de Suisse.
  • 24 juin : l'Italien Nello Fabbri gagne le Tour de Toscane.
  • 25 juin : le Français Joseph Morvan gagne Paris-Bourges.
  • 29 juin : sur le Vélodrome Vigorelli à Milan, le Français Jacques Anquetil bat le Record du monde de l'heure en parcourant 46,189 km.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet : 2eme manche du championnat d'Italie sur route. L'Italien Giorgio Albani gagne le Tour de Vénétie.
  • 1er juillet : le Luxembourgeois Charly Gaul devient champion du Luxembourg sur route.
  • 1er juillet : le Suisse Rolf Graf devient champion de Suisse sur route.
  • 1er juillet : le Belge André Vlayen devient champion de Belgique sur route.
  • 1er juillet : le Français Bernard Gauthier devient champion de France sur route.
  • 17 juillet : l'Italien Elio Gerussi gagne le Grand Prix de Fourmies.
  • 22 juillet : l'Allemand Valentin Petry devient champion de R F A sur route.
  • 25 juillet : l'Espagnol José Michelenna gagne le Grand Prix de Villafranca.
  • 28 juillet : le Français Roger Walkowiak gagne le Tour de France.

Août[modifier | modifier le code]

  • 5 août : l'Italien Gastone Nencini gagne les Trois vallées varésines.
  • 5 août : l'Espagnol Antonio Ferraz devient champion d'Espagne sur route.
  • 16 août : 3eme manche du championnat d'Italie sur route. L'Italien Pierino Baffi gagne Milan-Vignola. L'épreuve ne sera pas disputée en 1957 et reprendra en 1958.
  • 18 août : l'Espagnol Salvador Botella gagne le Tour de Majorque. L'épreuve ne reprendra qu'en 1965.
  • 25 août : à Ballerup (Danemark) le Néerlandais Frans Mahn devient champion du monde amateur sur route.
  • 26 août : à Ballerup (Danemark) le Belge Rik Van Steenbergen devient champion du monde sur route pour la deuxième fois, son compatriote Rik Van Looy est médaille d'argent et le Néerlandais Gerrit Schulte est médaille de bronze.
  • 27 août-2 septembre : championnats du monde de cyclisme sur piste à Copenhague (Danemark). L'Italien Antonio Maspes est champion du monde de vitesse professionnelle pour la deuxième année d'affilée. Le Français Michel Rousseau est champion du monde de vitesse amateur. L'Italien Guido Messina est champion du monde de poursuite professionnelle pour la troisième année d'affilée. L'Italien Ercole Baldini est champion du monde de poursuite amateur.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 1er septembre : l'Espagnol Aniceto Utset gagne le Tour de Catalogne.
  • 2 septembre : l'Italien Nello Velucchi gagne le Grand Prix de Camaiore.
  • 2 septembre : l'Italien Bruno Tognaccini gagne le Tour de Ombrie. L'épreuve ne reprendra qu'en 1970.
  • 4 septembre : le Belge Rik Van Looy gagne le Grand Prix de Brasschaat.
  • 9 septembre : 4eme manche du championnat d'Italie sur route. L'Italien Danilo Barozzi gagne le Grand Prix de Prato pour la deuxième fois.
  • 16 septembre : l'Irlandais Seamus Elliott gagne le Grand Prix d'Isbergues.
  • 19 septembre : sur le Vélodrome Vigorelli à Milan, l'Italien Ercole Baldini bat le Record du monde de l'heure en parcourant 46,393 km.
  • 20 septembre : le Polonais Edouard Kablinski gagne le Grand Prix d'Orchies pour la deuxième année d'affilée.
  • 23 septembre : le Français Jacques Anquetil gagne le Grand Prix des Nations pour la quatrième fois d'affilée.
  • 23 septembre : l'Italien Cleto Maule gagne le Tour des Apennins.
  • 30 septembre : 5eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Vasco Modena gagne le Trophée Bernocchi. A l'issue de la course l'Italien Giorgio Albani devient champion d'Italie sur route.
  • 30 septembre : le Britannique Mike England devient champion de Grande Bretagne sur route.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 1er octobre : le Belge Stan Ockers décède suite aux blessures qu'il a reçues lors de sa chute survenue le 29 septembre dernier sur le vélodrome d'Anvers.
  • 3 octobre : l'Italien Idro Bui gagne la Coupe Sabatini.
  • 4 octobre : l'Italien Bruno Monti gagne le Tour d'Emilie .
  • 7 octobre : le Français Albert Bouvet gagne Paris-Tours.
  • 10 octobre : l'Italien Fausto Coppi gagne le Grand Prix de Lugano pour la troisième fois.
  • 17 octobre : l'Italien Silvano Tessari gagne la coupe Agostini.
  • 21 octobre : le Français André Darrigade gagne le Tour de Lombardie devant l'Italien Fausto Coppi. Coppi à tout tenter pour vaincre, on a longtemps cru que son échappée irait au bout. Mais l'Italien Fiorenzo Magni qui finira troisième de la course demande à Pinella de Grandi le directeur sportif de la Bianchi de faire rouler l'équipe Bianchi derrière Coppi. Coppi est l'ancien leader de la Bianchi d'où son amertume quand il est rejoint à l'entrée du Vélodrome. Mais sur le Vélodrome Vigorelli de Milan Coppi fait un sprint magnifique, le public croit en sa victoire lorsque Darrigade sur le fil le bat, remportant ainsi pour la Bianchi, son équipe, le bouquet de la victoire.
  • Le Belge Fred de Bruyne remporte le Challenge Desgranges-Colombo.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 4 novembre : le Suisse Rolf Graf et le Français André Darrigade gagnent le Trophée Baracchi devant les Italiens Fausto Coppi et Riccardo Filippi. Suite à cette nouvelle défaite de Coppi face à Darrigage la Gazzetta dello sport titre " le destin de Coppi s'appelle Darrigade".

Décembre[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]