1948 en cyclisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie du cyclisme

1947 en cyclisme - 1948 en cyclisme - 1949 en cyclisme


Les faits marquants de l'année 1948 en cyclisme.


Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 7 mars : le Français Pierre Molineris gagne la Course de côte du Mont Agel.
  • 14 mars : l'Italien Sergio Maggini gagne Milan-Turin.
  • 14 mars : le Belge Sylvain Grysolle gagne le Circuit Het Volk après que l'Italien Fausto Coppi est déclassé à la deuxième place pour changement de roue illicite. Le règlement prévoyait que seuls deux hommes par équipe pouvaient s'aider. Coppi ne pouvait recevoir de l'aide que du seul Italien Oreste Conte qui lui passa sa roue dans la descente du Quaremont. À sa deuxième crevaison il reçut la roue du Belge René Walshott ce qui provoqua la réclamation à l'encontre de Coppi.
  • 19 mars : Fausto Coppi remporte la classique Milan-San Remo pour la deuxième fois de sa carrière. Il s'impose seul, avec plus de 5 minutes d'avance sur le deuxième l'Italien Vittorio Rossello.
  • 21 mars : le Français René Vietto gagne le Grand Prix de Cannes pour la troisième fois.
  • 28 mars : le Français Camille Danguillaume gagne le Critérium national de la Route pour la deuxième fois.
  • 28 mars : le Belge André Rosseel gagne "A Travers la Belgique".
  • 28 mars : l'Espagnol Miguel Poblet gagne le Grand Prix de Pâques.
  • 29 mars : 1ere des 5 manches du championnat d'Italie sur route. L'Italien Luciano Maggini gagne le Tour de Campanie.
  • 30 mars : le Français Raoul Remy gagne Paris-Camembert.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 4 avril : le Belge Rik Van Steenbergen gagne Paris-Roubaix.
  • 4 avril : l'Espagnol Bernardo Ruiz gagne le Tour de Majorque. L'épreuve ne reprendra qu'en 1952.
  • 11 avril : le Belge Lode Poels gagne Paris-Bruxelles.
  • 11 avril : 2eme manche du championnat d'Italie sur route. L'Italien Gino Bartali gagne le Tour de Toscane pour la troisième fois.
  • 11 avril : le Français Jean Robic gagne la Course de côte du Mont Faron en ligne.
  • 18 avril : le Belge Albéric Schotte gagne le Tour des Flandres.
  • 18 avril : le Français Pierre Baratin gagne la Polymultipliée pour la deuxième fois.
  • 18 avril : l'Espagnol Miguel Lizarazu gagne la Subida a Arrate pour la deuxième année d'affilée.
  • 21 avril : l'Italien Fermo Camellini naturalisé Français en 1948 gagne la Flèche wallonne.
  • 24 avril : le Français Louis Caput gagne Paris-Tours.
  • 25 avril : l'Italien Gino Bartali gagne le Championnat de Zurich pour la deuxième fois.
  • 28 avril : le Belge Roger Cnokaert gagne Nokere-Koerse.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 1er mai : l'Italien Vito Ortelli gagne le Tour de Romagne.
  • 1er mai : l'Italien Spartaco Rosati gagne le Trophée Matteotti.
  • 2 mai : le Belge Maurice Mollin gagne Liège-Bastogne-Liège.
  • 2 mai : le Belge Emiel Rogiers gagne la première édition du Tour des Pays-Bas.
  • 5 mai : le Belge Valère Ollivier gagne Gand-Wevelgem.
  • 9 mai : le Suisse Ferdi Kübler gagne le Tour de Romandie.
  • 9 mai : l'Italien Tino Cargioli gagne le Tour de Ombrie.
  • 16 mai : le Belge August Van Gaever gagne le Circuit des 11 villes
  • 23 mai : l'Allemand Otto Schenk devient champion de R F A sur route.
  • 23 mai : le Belge Stan Ockers gagne le Tour de Belgique.
  • 24 mai : le Belge Georges Desplenter gagne Mandel-Lys-Escault.
  • 30 mai : le Français Urbain Caffi gagne les Boucles de la Seine.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 3 juin : l'Italien Fausto Coppi gagne la 16eme étape du Tour d'Italie Auronzo-Cortina d'Ampezzo. Il s'échappe dans la seule difficulté du jour, le Monte-Croce et arrive 3 minutes et 32 secondes avant le groupe des favoris réglés au sprint par l'Italien Gino Bartali. Au classement général Fausto Coppi prend la huitième place à 8 minutes et 29 secondes de l'Italien Ezio Cecchi le maillot rose.
  • 4 juin : l'Italien Fausto Coppi gagne la 17eme étape du Tour d'Italie Cortina d'Ampezzo-Trente qui emprunte les cols du Falzarego et du Pordoï. Coppi part en solitaire dés le col du Falzarego, glane les bonifications aux sommets des cols et franchit la ligne d'arrivée 2 minutes et 31 secondes avant son compatriote Vito Ortelli et ses compagnons d'échappée dont l'Italien Fiorenzo Magni. L'Italien Ezio Cecchi arrive huitième à 7 minutes et 20 secondes de Coppi. Une polémique éclate quant à la sincérité de la performance de Fiorenzo Magni , en effet alors qu'il était pointé à près de 9 minutes de Coppi au Pied du Pordoï, il a trouvé les ressources de finir dans le groupe de Vito Ortelli alors qu'il n'est pas un grimpeur. Fausto Coppi dénonce la présence sur les pentes du Pordoï d'un groupe de supporteurs de Magni amenés sur les lieux en autocar et qui échelonnés tout le long du col , ont poussé Magni jusqu'au sommet sans qu'il donne beaucoup de coups de pédales. La sanction de Magni est de 2 minutes de pénalisation, ce qui donne au classement général Fiorenzo Magni maillot rose avec 11 secondes d'avance sur Ezio Cecchi et 1 minute et 20 secondes sur Fausto Coppi. Ceci provoque l'abandon de Coppi outré suivi de toute l'équipe Bianchi.
  • 6 juin : l'Italien Fiorenzo Magni gagne le Tour d'Italie.
  • 6 juin : le Français Édouard Fachleitner gagne le Dauphiné libéré.
  • 6 juin : le Français Ange Le Strat gagne Bordeaux-Paris.
  • 6 juin : l'Espagnol Bernardo Ruiz devient champion d'Espagne sur route pour la deuxième fois.
  • 6 juin : le Luxembourgeois Jean Goldschmit gagne le Tour du Luxembourg pour la deuxième fois.
  • 6 juin : le Belge Achiel Buysse gagne Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
  • 6 juin : le Suisse Ernst Stettler gagne le Tour du Nord Ouest Suisse.
  • 12 juin : l'Italien Luciano Maggini gagne le Tour de Vénétie.
  • 13 juin : le Néerlandais Gerrit Schulte devient champion des Pays-Bas sur route.
  • 17 juin : le Britannique Alan Barnes gagne le Manx Trophy. L'épreuve ne reprendra qu'en 1956.
  • 19 juin : le Suisse Ferdi Kübler gagne le Tour de Suisse pour la deuxième fois.
  • 21 juin : les Français Marcel Dussault et Maurice Hougron sont classés premier Ex Aequo de Paris-Bourges.
  • 26 juin : le Luxembourgeois Mathias Clemens devient champion du Luxembourg sur route.
  • 27 juin : le Suisse Ferdi Kubler devient champion de Suisse sur route.
  • 27 juin : le Belge Achiel Buysse devient champion de Belgique sur route.
  • 27 juin : le Français Cesar Marcelak devient champion de France sur route.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet : le Belge Karel Leysen gagne le Tour du Limbourg.
  • 4 juillet : l'Espagnol Bernardo Ruiz gagne le Tour d'Espagne. L'épreuve ne sera pas disputée en 1949 et reprendra en 1950.
  • 4 juillet : le Français Georges Hubatz gagne le Grand Prix de Fourmies.
  • 25 juillet : l'Espagnol Emilio Rodriguez gagne le Tour du Levant.
  • 25 juillet : 10 ans après sa première victoire l'Italien Gino Bartali gagne le Tour de France.
  • 27 juillet : le Belge Achiel Buysse gagne le Grand prix de l'Escault pour la deuxième fois.
  • 31 juillet : l'Espagnol Francisco Exposito gagne le Grand prix de Villafranca.

Août[modifier | modifier le code]

  • 8 août : 3eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Fausto Coppi gagne les 3 Vallées Varésines pour la deuxième fois en battant au sprint son compatriote Gino Bartali.
  • 20 août : 12 ans après sa première victoire, l'Italien Settimonio Simonini gagne le Tour des Apennins pour la deuxième fois.
  • 21 août : à Valkenburg (Pays-Bas) le Suédois Harry Snell devient champion du monde amateur sur route.
  • 22 août : à Valkenburg (Pays-Bas) le Belge Albéric Schotte devient champion du monde sur route, le Français Apo Lazarides est médaille d'argent et le Français Lucien Teisseire est médaille de bronze.
  • 23-29 août : à Amsterdam (Pays-Bas) championnats du monde de cyclisme sur piste. Le Néerlandais Arie Van Vliet est champion du monde de vitesse professionnelle pour la deuxième fois. L'Italien Mario Ghella est champion du monde de vitesse amateur. Le Néerlandais Gerrit Schulte est champion du monde de poursuite professionnelle. L'Italien Guido Messina est champion du monde de poursuite amateur.
  • 31 août : le Belge Joseph de Beuckelaer gagne la Coupe Sels.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 5 septembre : l'Espagnol Emiliano Rodriguez gagne le Tour de Catalogne pour la deuxième fois d'affilée.
  • 5 septembre : l'Italien Luigi Casola gagne la Coupe Placci.
  • 7 septembre : le Néerlandais Gerrit Schulte gagne le Grand Prix de Brasschaat.
  • 7 septembre : le Français Armand Audaire gagne le Circuit des boucles de l'Aulne.
  • 12 septembre : 4eme manche du championnat d'Italie sur route. L'Italien Alberto Guirardi gagne Milan-Modène.
  • 12 septembre : le Français Eugène Dupuis gagne le Grand Prix d'Isbergues pour la deuxième année d'affilée.
  • 19 septembre : le Français René Berton gagne le Grand Prix des Nations.
  • 19 septembre : l'Italien Virgilio Salimbeni gagne le Trophée Bernocchi.
  • 19 septembre : le Français Antonin Rolland gagne la Poly Lyonnaise.
  • 26 septembre : cette année le Tour du Latium se dispute par étapes du 22 au 26 septembre, l'Italien Pietro Guidici l'emporte.
  • 26 septembre : le Français Jean Robic gagne À travers Lausanne.
  • 26 septembre : le Belge Jan Van Steen gagne le Tour de R F A.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 3 octobre : l'Italien Giorgio Cargioli gagne le Trophée Baracchi.
  • 10 octobre : l'Italien Fausto Coppi gagne le Grand Prix Ursus, l'épreuve n'aura qu'une courte existence sous ce nom puisque de nombreux palmarès désigne cette épreuve comme le Tour d'Emilie c'est donc sa troisième victoire dans cette épreuve. Ce jour là elle était la cinquième manche du championnat d'Italie sur route et l'Italien Fausto Coppi s'impose avec 40 secondes d'avance son compatriote Vittorio Rossello . L'italien Vito Ortelli devient champion d'Italie sur route à l'issue de la course.
  • 12 octobre : l'Italien Giuliano Bresci gagne le Grand Prix de Prato.
  • 12 octobre : le Belge Léon Dhaenekyndt gagne le Grand Prix de Clôture.
  • 19 octobre : l'italien Luigi Malabrocca gagne la Coupe Agostini.
  • 24 octobre : l'Italien Fausto Coppi gagne le Tour de Lombardie pour la troisième fois d'affilée il est parti en solitaire avant le col de Ghisallo dont il bat le record d'ascension en 25 minutes et 20 secondes, il accomplit en trombe les 84 derniers KM et gagne avec 4 minutes et 45 secondes d'avance devant son compatriote Adolfo Leoni.
  • Le Challenge Desgranges-Colombo (les noms des créateurs des tours de France et d'Italie) est institué pour consacrer le meilleur cycliste de l'année, des points sont attribués par les principales épreuves cyclistes de la saison. A savoir pour la France: Paris-Roubaix, Paris-Tours, le Tour de France. Pour l'Italie Milan-San Remo, le Tour de Lombardie, le Tour d'Italie. Pour la Belgique : le Tour des Flandres, Paris-Bruxelles, la Flèche Wallone (préférée à Liège-Bastogne-Liège, à ce sujet les explications sont les bienvenues). Le Belge Albéric Schotte est le premier lauréat.

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Championnats[modifier | modifier le code]

Principaux champions nationaux sur route[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Le guidon, saison 1948