1953 en cyclisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1950 1951 1952  1953  1954 1955 1956
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Années du thème Sport
1952 ◄◄ 1953 en sport ►► 1954
Athlétisme - Baseball - Basket-ball - Catch - Combiné nordique - Cyclisme - Football - Football américain - Gymnastique - Handball - Hockey sur glace - Natation - Rugby à XIII - Rugby à XV - Ski - Sport automobile - Sports équestres - Tennis -
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie du cyclisme

1952 en cyclisme - 1953 en cyclisme - 1954 en cyclisme


Les faits marquants de l'année 1953 en cyclisme.


Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

21 février : l'Espagnol Miguel Poblet gagne la Ronde de Aix en Provence.

22 février : l'Italien Fiorenzo Magni gagne Sassari-Cagliari.

22 février : le Français Francis Siguënza gagne le Grand Prix de Monaco.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 1er mars : le Français Vincent Vitetta gagne le Grand prix de Fréjus.
  • 1er mars : l'Espagnol José Gil Sole gagne la Course de côte du Mont Agel.
  • 8 mars : le Belge Ernest Sterckx gagne le Het Volk pour la deuxième fois.
  • 8 mars : le Français Pierre Baratin gagne le Grand Prix de Cannes.
  • 15 mars : le Français Jean Pierre Munch gagne Paris-Nice.
  • 15 mars : comme avant lui son frère Sergio, l'Italien Luciano Maggini gagne Milan-Turin.
  • 15 mars : le Belge Léopold Degraeveleyn gagne Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
  • 15 mars : le Français Georges Decaux gagne le Grand Prix de Saint Raphaël.
  • 19 mars : l'Italien Loretto Petrucci pour la deuxième fois d'affilée gagne Milan-San Remo.
  • 22 mars : le Français Jean Dotto gagne la Course de côte du Mont Faron contre la montre pour la deuxième année d'affilée.
  • 22 mars : le Belge Gaston de Wachter gagne le Tour du Limbourg.
  • 22 mars : le Belge Marcel Rijckaert gagne le Circuit des 11 villes.
  • 29 mars : le Belge Raymond Impanis gagne Gand-Wevelgem pour la deuxième fois d'affilée.
  • 29 mars : le Français Robert Desbats gagne le Critérium national de la route.
  • 29 mars : 1ere des 5 manches du championnat d'Italie sur route. L'Italien Adolfo Grosso gagne le Tour de Campanie.
  • 29 mars : l'Espagnol Hortensio Vidaureta gagne le Trophée Masferrer.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 5 avril : le Néerlandais Wim Van Est gagne le Tour des Flandres.
  • 5 avril : l'Espagnol Mariano Corrales gagne le Grand prix de Pâques.
  • 5 avril : le Français Jean Dotto gagne la Course de côte du Mont Faron en ligne pour la troisième année d'affilée.
  • 6 avril : l'Italien Elio Brasola gagne le Tour de Sicile.
  • 7 avril : le Français Jean Gueguen gagne Paris-Camembert.
  • 12 avril : le Belge Germain Derycke gagne Paris-Roubaix.
  • 12 avril : l'Espagnol Julian Aguirrezabal gagne la Subida a Arrate.
  • 12 avril : le Néerlandais Jan Lambrichs gagne le Tour des 4 Cantons.
  • 12 avril : le Français Charles Gregorini gagne Gênes-Nice.
  • 19 avril : 2eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Fiorenzo Magni gagne le Tour du Piémont.
  • 19 avril : le Belge Albéric Schotte gagne "A Travers la Belgique".
  • 19 avril : le Français Louison Bobet gagne le Tour du Morbihan.
  • 22 avril : le Belge Basile Wambeke gagne Nokere-Koerse.
  • 25 avril : l'Italien Giuseppe Doni gagne le Trophée Matteotti.
  • 26 avril : l'Italien Loretto Petrucci gagne Paris-Bruxelles.
  • 26 avril : le Suisse Eugen Kamber gagne le Championnat de Zurich.
  • 26 avril : l'Italien Fiorenzo Magni gagne Rome-Naples-Rome pour la deuxième année d'affilée.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 1er mai : l'Italien Gino Bartali gagne le Tour d'Emilie pour la deuxième année d'affilée.
  • 1er mai : le Belge Frans Loyaerts gagne le Grand Prix de Hoboken.
  • 2 mai : le Belge Stan Ockers gagne la Flèche wallonne.
  • 3 mai : le Belge Alois de Hartog gagne Liege-Bastogne-Liege. C'est le Belge Jean Storms qui gagne le Week End Ardennais.
  • 3 mai : le Français Antonin Canavese gagne la Polymultipliée.
  • 10 mai : le Suisse Hugo Koblet gagne le Tour de Romandie.
  • 10 mai : le Néerlandais Gerrit Schulte devient champion des Pays-Bas sur route pour la troisième fois.
  • 10 mai : le Luxembourgeois Marcel Dierkens gagne le Circuit des Ardennes Flamandes.
  • 10 mai : le Belge Léopold Schaeken gagne le Circuit du Limbourg.
  • 15 mai : la 4eme étape du Tour d'Italie San Benedetto Del Trento-Roccaraso est remportée au sprint par l'Italien Fausto Coppi devant Giorgio Albani, Louison Bobet, Gino Bartali Stan Ockers Hugo Koblet et Fiorenzo Magni. Tous sont sortis du peloton dans l'ascension du Cinque miglia. Au classement général l'Italien Pasquale Fornara devient maillot rose devant Coppi pour 10 secondes. Sont classés troisième dans le même temps que Coppi : Louison Bobet, Hugo Koblet Gino Bartali et Elio Brasela.
  • 17 mai : le Belge Florent Rondele gagne le Tour de Belgique.
  • 17 mai : le Français Armand Audaire gagne les Boucles de la Seine.
  • 17 mai : le Belge Jos Lefèvre gagne le Tour des 3 Provinces Belge.
  • 22 mai : le Français Pierre Nardi gagne le Grand Prix du Midi libre.
  • 25 mai : le Français Alfred Tonello gagne le Tour de l'Oise.
  • 25 mai : le Belge Alois de Hartog gagne la Flèche Hesbignonne.
  • 25 mai : le Belge Hilaire Couvreur gagne le Circuit de Flandre Orientale.
  • 31 mai : la 19eme étape du Tour d'Italie Auronzo-Bolzano emprunte les cols du falzarego et du Pordoï et de la Sella. L'Italien Fausto Coppi gagne en devançant au sprint le Suisse Hugo Koblet, l'Italien Pasquale Fornara est troisième à 3 minutes et 56 secondes et les Italiens Donato Zampini et Gino Bartali sont quatrième et cinquième à 7 minutes et 23 secondes. C'est Koblet qui a ouvert les hostilités en s'échappant dans la descente du col du Falzarego. Il continue et passe en tête au sommet du Pordoï. Dans l'ascension du col de la Sella Coppi rejoint et double Koblet et semble filer vers une victoire en solitaire. Mais dans la descente Koblet parvient à rattraper Coppi qui cependant conserve le gain de l'étape. Au classement général Hugo Koblet est maillot avec 1 minute et 59 secondes d'avance sur Fausto Coppi et 6 minutes et 36 secondes sur l'Italien Pasquale Fornara.
  • 31 mai : le Belge André Declerck gagne Mandel-Lys-Escault.
  • 31 mai : le Belge Ernest Sterckx gagne la première édition du Tour de Brabant Central. L'épreuve suivante aura lieu en 1955.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 1er juin : la 20eme étape du Tour d'Italie Bolzano-Bormio emprunte le col du Stelvio. C'est la dernière chance pour l'Italien Fausto Coppi de supplanter le Suisse Hugo Koblet. L'italien à force de coups de boutoirs arrive à décramponner le Suisse, mais il lui faut obtenir une avance suffisante qui ne soit pas annihilée par les talents de descendeur de Koblet comme la veille. Fausto Coppi donne son maximun pour distancer son rival et au prix d'un gros effort franchit le col 4 minutes et demi avant Hugo Koblet. Ce dernier dans la descente tombe deux fois et crève une fois, à l'arrivée Fausto Coppi gagne avec 2 minutes et 18 secondes sur l'Italien Pasquale Fornara, 2 minutes 48 secondes sur l'Italien Gino Bartali. Hugo Koblet arrive quatrième à 3 minutes et 28 secondes. Au classement général Fausto Coppi s'empare du maillot rose avec 1 minute et 29 secondes d'avance sur Hugo Koblet, 6 minutes et 55 secondes sur Pasquale Fornara et 14 minutes et 8 secondes sur Gino Bartali.
  • 1er juin : le Belge Robert Vanderstokt gagne le Tour du Luxembourg.
  • 2 juin : l'Italien Fausto Coppi remporte la 36e édition du Tour d'Italie. Il s'agit de sa cinquième victoire sur cette course.
  • 4 juin : l'Espagnol Antonio Gelabert gagne le Tour des Asturies.
  • 7 juin : le Français Stanislas Bober gagne le Circuit de l'Indre.
  • 7 juin : le Suisse Remo Pianezzi gagne le Tour du Nord Ouest Suisse.
  • 7 juin : le Belge Alfons Van Den Brande gagne le Circuit de Belgique Centrale.
  • 14 juin : le Français Lucien Teisseire gagne le Dauphiné Libéré.
  • 14 juin : 3eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Giancarlo Astrua gagne le Tour de Romagne.
  • 17 juin : le Belge Jan de Valk gagne Bruxelles-Ingooigem.
  • 21 juin : le Britannique Ted Gerrard devient champion de Grande-Bretagne sur route NCU.
  • 21 juin : le Britannique Robert Maitland devient champion de Grande-Bretagne sur route BLRC. C'est le premier coureur à remporter les titres des deux fédérations Britanniques.
  • 21 juin : le Belge Aloïs Van Steenkiste devient champion de Belgique sur route.
  • 21 juin : le Français Raphaël Geminiani devient champion de France sur route.
  • 21 juin : l'Espagnol Mariano Corrales gagne la Vuelta a los Puertos.
  • 22 juin : le Français Robert Varnajo gagne Paris-Bourges.
  • 24 juin : le Suisse Hugo Koblet gagne le Tour de Suisse pour la deuxième fois.
  • 24 juin : l'Italien Gino Bartali gagne le Tour de Toscane pour la cinquième fois.
  • 28 juin : le Polonais Alexandre Sowa gagne le Tour du Doubs.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 5 juillet : l'Italien Giorgio Conterno gagne le Tour des Apennins.
  • 9 juillet : le Belge Valère Ollivier gagne le Circuit des Monts du Sud-Ouest pour la deuxième fois.
  • 25 juillet : l'Espagnol Hortensio Vidaurreta gagne le Grand Prix de Villafranca.
  • 21 juillet : le Français Gilbert Petry gagne le Grand Prix de Fourmies.
  • 26 juillet : le Français Louison Bobet gagne le Tour de France.
  • 28 juillet : le Néerlandais Hans Dekkers gagne le Grand Prix de l'Escault.

Août[modifier | modifier le code]

2 août : l'Espagnol Francisco Masip devient champion d'Espagne sur route.

2 août : le Luxembourgeois Marcel Erzner devient champion du Luxembourg sur route.

2 août : l'Allemand Heinz Müller devient champion de R F A sur route.

2 août : le Suisse Fritz Schaer devient champion de Suisse sur route.

6 août : l'Italien Fausto Coppi gagne le Bol d'Or des Monedières.

9 août : l'Italien Giorgio Albani gagne le Tour du Latium.

13 août : l'Italien Luciano Maggini gagne la Coupe Placci. L'épreuve ne reprendra qu'en 1962.

18 août : l'Espagnol Antonio Barrutia gazgne le Grand Prix de LLodio.

18 août : le Belge Léon Delathouwer gagne le Grand Prix de Zottegem.

21-26 août : championnats du monde de cyclisme sur piste à Zurich (Suisse). 15 ans après son premier titre le Néerlandais Arie Van Vliet est champion du monde de vitesse professionnelle pour la troisième fois. L'Italien Marino Morettini est champion du monde de vitesse amateur. L'Australien Sydney Patterson est champion du monde de poursuite professionnelle pour la deuxième année d'affilée. L'Italien Guido Messina est champion du monde de poursuite amateur pour la deuxième fois.

29 août : à Lugano (Suisse) l'Italien Riccardo Filippi devient champion du monde amateur sur route.

30 août : à Lugano (Suisse) l'Italien Fausto Coppi devient champion du monde sur route, le Belge Germain Derijke est médaille d'argent et le Belge Stan Ockers est médaille de bronze. C'est le Luxembourgeois Charly Gaul qui a lancé la Course en compagnie de l'Italien Giancarlo Astrua. Ils sont repris à mi course par une quinzaine de coureurs dont Fausto Coppi, le Français Louison Bobet et le Suisse Ferdi Kubler. Ces deux derniers partent dans la côte de le Crespera. Coppi les contre puis les double suivi dans sa roue par Germain Derijke. Les deux hommes partent pour une échappée au long cours. A deux tours de l'arrivée le Belge cesse de relayer l'Italien. Coppi de plus ne veut pas prendre le risque de ce faire battre au sprint comme à l'arrivée de Paris-Roubaix 1952 . A l'endroit le plus pentu de la côte de la crespera Coppi sort Derijke de sa roue et part seul. Pour ce dernier c'est fini, il trouve à grand peine les moyens de rallier l'arrivée avec 6 minutes et 16 secondes de retard sur l'Italien, son compatriote stan Ockers le suivant à 1 minute et 13 secondes. Pour Fausto Coppi enfin s'accomplit son rêve de ceindre le maillot Arc En Ciel, à presque 34 ans. Le plus grand cycliste de son époque porte enfin le maillot de champion du monde.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 1er septembre : le Belge Gérard Buyl gagne la Coupe Sels.
  • 6 septembre : l'Italien Gastone Nencini gagne le Grand Prix de Camaiore.
  • 6 septembre : l'Italien Pietro Nascimbene gagne le Tour de Ombrie.
  • 8 septembre : l'Italien Rino Benedetti gagne le Grand Prix de Prato.
  • 8 septembre : le Belge Valère Ollivier gagne le Grand Prix de Brasschaat pour la deuxième fois d'affilée.
  • 9 septembre : le Français Louison Bobet gagne le Circuit des Boucles de L'Aulne pour la deuxième fois.
  • 9 septembre : le Belge Albéric Schotte gagne la Flèche Anversoise.
  • 13 septembre : l'Espagnol Salvador Botella gagne le Tour de Catalogne.
  • 14 septembre : 4eme manche du championnat d'Italie sur route. L'Italien Fiorenzo Magni gagne le Tour de Vénétie.
  • 14 septembre : le Français Jean Forestier gagne la Poly Lyonnaise.
  • 15 septembre : le Belge Paul Taeldeman gagne le Grand Prix d'Isbergues.
  • 17 septembre : le Belge Léon de Lathouwer gagne le Championnat des Flandres.
  • 17 septembre : le Belge Jules Renard gagne le Grand Prix d'Orchies.
  • 20 septembre : le Suisse Ferdi Kubler gagne Bordeaux-Paris.
  • 20 septembre : les Italiens Giorgio Albani et Antonio Bevilacqua sont déclarés vainqueurs Ex Aequo du trophée Bernocchi.
  • 20 septembre : le Belge Jan Brankart gagne la première édition du Grand Prix de Houdeng. L'épreuve ne sera pas disputée en 1954 et reprendra en 1955.
  • 27 septembre : le Français Jacques Anquetil âgé de 19 ans gagne le Grand Prix des Nations.
  • 27 septembre : l'Italien Luciano Maggini gagne le Tour de Reggio Calabre pour la deuxième fois.
  • 27 septembre : le Belge René Mertens gagne le Circuit des Régions Flamandes.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 1er octobre : le Belge Arthur Mommerency gagne le Circuit Houtland.
  • 4 octobre : le Belge Joseph Schils gagne Paris-Tours.
  • 8 octobre : l'Italien Primo Volpi gagne la Coupe Sabatini pour la deuxième année d'affilée.
  • 11 octobre : 5eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Nino Defilippis gagne les 3 Vallées Varésines. A l'issue de la course l'Italien Fiorenzo Magni devient champion d'Italie sur route pour la deuxième fois.
  • 13 octobre : le Belge Joseph Schils gagne le Grand Prix de Clôture.
  • 18 octobre : le Français Jacques Anquetil gagne le Grand Prix de Lugano.
  • 21 octobre : l'Italien Andrea Barro gagne la Coupe Agostini.
  • 25 octobre : l'Italien Bruno Landi gagne le Tour de Lombardie. L'Italien Loretto Petrucci remporte le Challenge Desgranges-Colombo.

Novembre[modifier | modifier le code]

1er novembre : la paire italienne Fausto Coppi-Riccardo Filippi gagne le Trophée Baracchi.

1er novembre : l'Italien Andréa Barro gagne Milan-Modène.

22 novembre : le Français Michel Ellena gagne la Course de côte de la Turbie pour la deuxième année d'affilée. L'épreuve ne sera pas disputée en 1954 et reprendra en 1955.

Décembre[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]