1878 en Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de l’Italie


Cette page concerne l'année 1878 du calendrier grégorien.


Chronologie de l'Europe

9 janvier : les derniers moments de Victor-Emmanuel II de Savoie, lithographie de Ettore Ximenes, v. 1878

Événements[modifier | modifier le code]

  • 13 juin- 13 juillet : Congrès de Berlin.
    • L’Italie participe au congrès et plaide sans succès pour l’acquisition de la province de Trente. Le plénipotentiaire italien revient « les mains propres ».
    • Le représentant britannique déclare ne plus s’opposer à la présence française en Tunisie à la grande irritation du gouvernement italien qui va dès lors s’efforcer d’obtenir pour lui seul le protectorat de la Tunisie. Lors du Congrès, un consul italien tente de briser le monopole de la France sur la construction de lignes télégraphiques en Tunisie en cherchant à obtenir la construction d’une liaison entre Tunis et la Sicile.
  • 17 novembre : attentat manqué contre le roi Humbert Ier à Naples par un jeune anarchiste, Giovanni Passannante. Il fournira le prétexte à des actions répressives contre les militants internationalistes.
  • 19 décembre : démission de Benedetto Cairoli. Il forme un nouveau gouvernement avec Depretis à l’Intérieur.

Naissances en 1878[modifier | modifier le code]

Décès en 1878[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux
Articles sur l'année 1878 en Italie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]