1901 en Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie de l’Italie

Chronologies
Années :
1898 1899 1900  1901  1902 1903 1904
Décennies :
1870 1880 1890  1900  1910 1920 1930
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1901 du calendrier grégorien.



Événements[modifier | modifier le code]

  • 18 janvier : le pape Léon XIII publie son encyclique Graves de communi re concernant la démocratie chrétienne. Il insiste sur le caractère apostolique que doit prendre la démocratie chrétienne.
  • 15 février : démission de Giuseppe Saracco. Victor-Emmanuel III d'Italie confie le gouvernement à un vieux libéral progressiste, Giuseppe Zanardelli, qui rappelle aux affaires Giovanni Giolitti comme ministre de l’Intérieur.
    • Début d'une période libérale, dite giolittienne (fin en 1914). Giovanni Giolitti appartient à la gauche constitutionnelle mais pratique une politique de consensus avec les opposants. Cette politique favorise la stabilité politique, mais entraîne le clientélisme, la corruption, la « mala vita ».
  • 7 avril : la Suisse décide d'extrader une personne soupçonnée d'avoir pris part à l'attentat contre le roi Umberto Ier d'Italie le . Cette décision provoque de violentes manifestations dénonçant une atteinte au droit d'asile.
  • Avril : débat parlementaire sur les organisations syndicales paysannes. Giolitti défend le droit d’association.
  • 9 octobre : le ministre des cultes italien interdit l'utilisation des églises pour toutes activités non religieuse.


  • Échec de deux lois sur le divorce présentés à la Chambre en décembre 1901 et février 1902.
  • Série de lois sociales : lois sur les accidents du travail, sur le travail des femmes et des enfants, sur le repos hebdomadaire, les retraites, etc.
  • 1042 grèves en 1901. 413 959 grévistes (190 974 dans l’industrie, 222 985 dans l’agriculture).
  • 16 451 km de chemin de fer.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux
Articles sur l'année 1901 en Italie
L'année sportive 1901 en Italie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]