1986 en Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie de l’Italie

Chronologies
Années :
1983 1984 1985  1986  1987 1988 1989
Décennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1986 du calendrier grégorien.


Chronologie de l'Europe

1984 en Europe - 1985 en Europe - 1986 en Europe - 1987 en Europe - 1988 en Europe

Évènements[modifier | modifier le code]


  • Alfa Romeo est privatisée et vendue à Fiat.
  • L’inflation chute à 6,1 % ; le chômage est supérieur à 10 %. La croissance économique se poursuit (2,8 %). Le PNB atteint 600 milliards de dollars. L’Italie est devenu la cinquième puissance industrielle du monde, avant la Grande-Bretagne.

Culture[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films italiens sortis en 1986[modifier | modifier le code]

  • x

Autres films sortis en Italie en 1986[modifier | modifier le code]

  • x

Mostra de Venise[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Livres parus en 1986[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Naissances en 1986[modifier | modifier le code]

  • x

Décès en 1986[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux
Articles sur l'année 1986 en Italie
L'année sportive 1986 en Italie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]