1945 en Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronologie de l’Italie

Chronologies
Années :
1942 1943 1944  1945  1946 1947 1948
Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1945 du calendrier grégorien.


Chronologie de l'Europe

Événements[modifier | modifier le code]

Mai : Opération du 92nd Infantry Division dans la vallée du Pô
  • 6 avril-2 mai : offensive militaire alliée doublée des opérations des partisans en Italie du Nord.
  • 18 avril : nouvelle grève des ouvriers de Turin.
  • 20-21-22 avril : Bologne, Modène et Reggio Emilia sont évacuées par les Allemands. Dans chacune des trois villes, les partisans s’insurgent et prennent le pouvoir avant l’arrivée des troupes alliées.
  • 24 avril : insurrection de Gênes.
  • 24 avril : insurrection de Milan.
  • 26 avril : décret sur l'organisation des services de renseignements. L'ancienne police secrète (l'OVRA), chargée de surveiller et de réprimer toute organisation opposé à l'Etat fasciste est maintenue et réformée par le gouvernement. L’objectif affiché étant de disposer d'un service de renseignement chargé d'« actualiser par des renseignements sur toute personne dont l'activité politique tend à enfreindre les lois et règlements promulgués par le gouvernement démocratique et destinés à lutter contre le néo-fascisme, les anarchistes, lesquels par définition s'opposent à toute loi et à tout gouvernement quels qu'ils soient, et les activistes politiques, dont la dépravation morale et le mépris des lois pourraient les inciter à fomenter des troubles ou à commettre des actes de terrorisme ».
  • 27 avril : arrestation de Mussolini par des partisans alors qu’il tentait de passer en Suisse.
  • 28 avril : Benito Mussolini et Clara Petacci sont exécutés par des partisans italiens à Dongo avec une quinzaine de hiérarques dont Pavolini.
  • 29 avril : les Britanniques prennent Venise, Padoue, Côme et les Américains Milan.
  • 19 juin-8 décembre : gouvernement de Ferruccio Parri, leader du parti d’Action.
    • Les partisans de Haute-Italie prennent possession de nombreuses entreprises, expropriant les propriétaires accusés de collaboration, leur substituant des « conseils de fabrique » gérés par les ouvriers. Le gouvernement décide une épuration financière visant les entreprises ayant gagné de l’argent pendant la période fasciste. À l’automne, Parri élabore un plan économique prévoyant un impôt sur le capital et des avantages aux petites industries. Ces projets inquiètent les fonctionnaires de la Commission alliée qui contrôle l’Italie du Nord, et elle obtient la dissolution des conseils d’usines et le retrait de toute responsabilité au CLNAI.


  • La production industrielle représente 23 % de celle de 1938. 1,6 million de chômeurs.

Culture[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films italiens sortis en 1945[modifier | modifier le code]

  • x

Autres films sortis en Italie en 1945[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Livres parus en 1945[modifier | modifier le code]

  • x

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Naissances en 1945[modifier | modifier le code]

  • x

Décès en 1945[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux
Articles sur l'année 1945 en Italie
L'année sportive 1945 en Italie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]