Giunti Editore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Giunti Editore
logo de Giunti Editore

Création 1956
Fondateurs Renato Giunti (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique S.p.A.
Siège social Florence
Drapeau d'Italie Italie
Activité Maison d'édition
Produits magazine, livres
Filiales Bompiani
Effectif 1 100
Site web www.giunti.it

Chiffre d'affaires 195 millions d'euros (2015)

Giunti Editore est une maison d'édition italienne dont les racines remontent au XVe siècle. La société actuelle n'a été fondée qu'en 1956 et se concentre sur les livres et les points de ventes. Elle possède un important pôle jeunesse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Racines au XVe siècle[modifier | modifier le code]

Giunti est à l'origine une famille d'imprimeurs de Florence[1], qui a fondé des imprimeries depuis la fin du XVe siècle à Venise, Lyon, Londres, Burgos, Salamanca et Madrid.

Signet des Giunti en 1497

La plus ancienne imprimerie a été fondée à Venise par Bernardo et Lucantonio Giunti vers 1477[2]. Elle a été léguée en 1537 à la mort de son fondateur à la société Haeredes L. A. appartenant à Tommaso Giunti. L'imprimerie a brûlé en 1557 mais a été reconstruite avant de publier son dernier ouvrage en 1657.

De son côté, Filippo Giunta (* 1450, + 1517)[3], le frère du Lucantonio Giunti, fonde à Florence une imprimerie qui édite en 1490 une Vulgate dite de Malermi, la première édition complète de la Bible publiée en Italie et traduite par Niccolò Malermi en 1471. Le style des contours exercés avec diligence et les nombreuses gravures sur bois finement exécutées ont influencé jusqu'au XVIe siècle l'ensemble de l'imprimerie en Italie et aussi de Lyon[4].

Histoire contemporaine[modifier | modifier le code]

La Villa La Loggia, siège de Giunti à Florence.

La maison actuelle est fondée en 1956 par Renato Giunti (1905-1983) qui était entré dans l'édition en 1935 en prenant la direction générale de Bemporad & figlio, renommée Marzocco en 1938 à causes des lois raciales fascistes. Renato Giunti finit par racheter le capital de Bemporad-Marzocco[5], après être passé dans la résistance anti-fascistes.

En 1960, Bemporad-Marzocco rachète l'ancienne maison florentine Barbèra fondée en 1855, alors au bord de la faillite. En 1966, les grandes inondations provoquent des pertes importantes au niveau des magasins et des stocks. En 1973, le groupe rachète l'éditeur d'art milanais Aldo Martello.

En 1983, Sergio Giunti, fils de Renato, né en 1937, prend la direction de la maison et lance de nombreuses collections scolaires et de sciences humaines. Dans les années 1990-2000, Giunti se lance dans le multimédia. En 2005, plus de 20 % du chiffre d'affaires du secteur des livres scolaires italiens passent par Giunti. En 2009, le groupe rachète la branche italienne des éditions De Vecchi. Le groupe possède plus de 140 points de vente (Giunti al Punto)[6].

Le , à la suite d'un accord avec Disney Italie, Giunti Editore devient l'éditeur des titres papier et numérique de Disney Libri et des comics papiers de Marvel et Lucasfilm pour l'Italie[7].

En 2016, grâce au visa obtenu par la commission italienne de la concurrence, elle reprend au groupe Mondadori les éditions Bompiani, pour un montant de 16,5 millions d'€[8].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Karl Löffler/Joachim Kirchner: Lexikon des gesamten Buchwesens, K. W. Hiersemann : 1935, S. 221
  2. (it) Andrea Ottone, « 'L'attività editoriale dei Giunti nella Venezia del Cinquecento », 13. juli 2002 Tesi di laurea, Facoltà di Lettere e Filosofia dell'Università degli Studi di Roma „La Sapienza“
  3. Frank I. Schechter: The Historical Foundations of the Law Relating to Trade-Marks, NA New York : The Lawbook Exchange 1999, S. 67, (ISBN 1-584-77035-X)
  4. Marion Janzin/Joachim Güntner: Das Buch vom Buch: 5000 Jahre Buchgeschichte, NA Schlütersche Verlagsbuchhandlung : 2006, S. 143, (ISBN 3-89993-805-4)
  5. (it) Bemporad e Bemporad-Marzocco sur SIUSA [archives].
  6. (it) Re Sergio e il pianeta libro nella costellazione Giunti, par Paolo Di Stefano, Corriere della Sera, 16 octobre 2009.
  7. Giunti Editore reprend Marvel, Disney et Star Wars pour l'Italie
  8. (it) Mondadori cede Bompiani a Giunti Editore per 16,5 milioni di euro. Il presidente del gruppo fiorentino: cresce il nostro interesse per la narrativa, Prima Online, 29 septembre 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]