Zinedine Soualem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soualem (homonymie).

Zinedine Soualem

Description de cette image, également commentée ci-après

Zinedine Soualem en 2010 à l’avant-première du film Le Nom des gens.

Naissance 17 avril 1957 (57 ans)
Thiers, France
Nationalité Drapeau de France Français
Profession acteur

Zinedine Soualem est un acteur français né le 17 avril 1957 à Thiers (France).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille d'origine algérienne[1], Zinedine Soualem commence son parcours artistique en 1976 en tant que mime de rue pendant 7 ans. En 1983, il entame une carrière de théâtre avec Les Paravents de Jean Genet dans une mise en scène de Patrice Chéreau. Il a joué pour de grands metteurs en scène français, notamment pour Ariane Mnouchkine de 1985 à 1991. Parallèlement, il joue au cinéma dans des productions signées Costa-Gavras (Hanna K), Cédric Klapisch (Le Péril jeune, Chacun cherche son chat, Un air de famille, Peut-être, L'Auberge espagnole, Les Poupées Russes, Ni pour ni contre (bien au contraire), Riens du tout, Ma part du gâteau, Casse-tête chinois), Mathieu Kassovitz (La haine).

En 2006, il participe aux débuts de réalisateur de Dany Boon en prenant le rôle d'un ouvrier au service d'un agent immobilier crapuleux dans La Maison du bonheur. En 2008, il est à l'affiche d'un nouveau Klapisch, Paris et du film remarqué de Julian Schnabel, Le Scaphandre et le Papillon. Il joue également dans Chacun son cinéma (segment Aki Kaurismaki) et dans Roman de gare de Claude Lelouch. En 2010, il tient un rôle important dans Le Nom des gens puisqu'il y joue Mohamed Benmahmoud, le père de Bahia.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a été marié à l'actrice Hiam Abbass[2]. Ils ont deux filles, Lina et Mouna.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]


Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le charme discret de Zinedine Soualem, Afrik.com, 15 juillet 2009
  2. Magazine Première

Lien externe[modifier | modifier le code]