Victor Mature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Mature

alt=Description de l'image Victor Mature - publicity.JPG.
Nom de naissance Victor Joseph Maturi
Surnom The Hunk
Naissance 29 janvier 1913
Louisville, Kentucky (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 4 août 1999 (à 86 ans)
Rancho Santa Fé (en), Californie (États-Unis)
Profession Acteur
Films notables Shanghai Gesture
La Poursuite infernale
Le Carrefour de la mort
Samson et Dalila
La Tunique
Victor Mature en 1945

Victor Mature, de son vrai nom Victor Joseph Maturi, est un acteur américain né le 29 janvier 1913 à Louisville dans le Kentucky et mort le 4 août 1999 à Rancho Santa Fé (en), Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Il connut son heure de gloire dans les années 1950 avec plusieurs rôles marquants d'hommes forts au caractère bien trempé, servi par un visage particulier. Il était une « gueule » d'Hollywood, mais aussi un physique. Il fut l'un des premiers acteurs dont on mit en avant la plastique, notamment ses pectoraux imposants, dans une composition préhistorique : Tumak, fils de la jungle (1940). C'est ce qui explique qu'il fut à son aise dans des péplums tels que Samson et Dalila (1949), Androclès et le lion (1952), La Tunique (1953), Les Gladiateurs et L'Égyptien (1954), Annibal tourné en Italie (1959, rôle titre).

À côté de comédies, musicales ou non, avec Anna Neagle, Rita Hayworth, Ann Sheridan, Patricia Neal, Jean Simmons ou Esther Williams, et surtout Betty Grable, il s'impose comme un puissant acteur de composition dès Shanghai Gesture de Josef von Sternberg (1941), catalogué exotique (Le Prince de Bagdad, Zarak le valeureux, Les Tartares...). Il s'impose aussi dans le western avec La Poursuite infernale de John Ford en 1946 et La Charge des tuniques bleues de Anthony Mann en 1955, et dans le film noir avec Le Carrefour de la mort de Henry Hathaway en 1947, La Proie de Robert Siodmak en 1948 et Les Inconnus dans la ville de Richard Fleischer en 1955.

Grand séducteur de l'écran surnommé "Hunk", il eut également pour partenaires féminines Lucille Ball, Gene Tierney, Linda Darnell, Jane Russell, Yvonne De Carlo, Janet Leigh, Lana Turner, Hedy Lamarr, Diana Dors, Anita Ekberg, rivalisant dans l'aventure historique ou l'espionnage avec Orson Welles, Clark Gable, Henry Fonda ou Richard Burton. Il appartient aussi à la mythologie hollywoodienne pour avoir incarné des archétypes et des célébrités : outre Samson le Juif et Hannibal le Carthaginois, il prêta son masque buriné aux légendaires Crazy Horse et Doc Holliday.

À partir des années 1960, il prit progressivement sa retraite (on le vit encore dans Le Renard s'évade à trois heures de Vittorio De Sica en 1966 et dans Head de Bob Rafelson - où il est "The Big Victor" - en 1968, au côté de Frank Zappa) en assurant que le métier d'acteur n'avait été qu'un moyen de gagner sa vie, sans ambition artistique particulière : “En fait, je suis golfeur. C’est ça mon travail. Je n’ai jamais été acteur. Demandez à n’importe qui — surtout les critiques !” (cité par tcmcinema.fr).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Doublage français[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :