Claude Binyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Binyon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

De g. à d. : Claude Binyon, Wesley Ruggles, Claudette Colbert, Robert Young et Melvyn Douglas, sur le tournage de À Paris tous les trois (1937, photo promotionnelle)

Nom de naissance Claude Howard Binyon
Naissance 17 octobre 1905
Chicago
Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 14 février 1978 (à 72 ans)
Glendale
Californie, États-Unis
Profession Producteur (un film)
Réalisateur (sept films)
Scénariste (activité principale)
Films notables (comme scénariste)
Aller et Retour (1935)
L'amour chante et danse (1942)
L'Extravagante Héritière (1956)
Le Grand Sam (1960)
Séries notables Le Choix de... (1956)
(un épisode, réalisateur et scénariste)

Claude Binyon est un producteur, réalisateur et scénariste américain, de son nom complet Claude Howard Binyon, né le 17 octobre 1905 à Chicago (Illinois), mort d'une crise cardiaque le 14 février 1978 à Glendale (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, Claude Binyon contribue comme scénariste (ou adaptateur ou auteur de l'histoire originale) à une cinquantaine de films américains — le premier est le film à sketches Si j'avais un million, sorti en 1932 ; le dernier est Kisses for My President de Curtis Bernhardt (avec Fred MacMurray et Polly Bergen), sorti en 1964 —. Fait particulier, quatorze d'entre eux (sortis entre 1933 et 1941) sont réalisés par Wesley Ruggles, dont les comédies Aller et Retour (1935, avec Claudette Colbert et Fred MacMurray) et À Paris tous les trois (1937, avec Claudette Colbert, Melvyn Douglas et Robert Young), ou encore le western Arizona (1940, avec Jean Arthur et William Holden).

Mentionnons aussi le film musical L'amour chante et danse de Mark Sandrich (1942, avec Bing Crosby, Fred Astaire et Marjorie Reynolds), Suddenly, It's Spring de Mitchell Leisen (dont il est en outre producteur, 1947, avec Paulette Goddard et Fred MacMurray), L'Extravagante Héritière de Dick Powell (1956, avec June Allyson et Jack Lemmon), ainsi que Le Grand Sam d'Henry Hathaway (1960, avec John Wayne, Stewart Granger et Capucine).

De plus, Claude Binyon est le réalisateur de sept films (dont cinq également comme scénariste), sortis entre 1948 et 1953. Citons Ma femme et ses enfants (1949, avec Claudette Colbert et Fred MacMurray) et Un grand séducteur (1952, avec Clifton Webb, Ginger Rogers et Anne Francis).

Pour la télévision, il collabore à trois séries, dont un épisode (comme réalisateur et scénariste) de Le Choix de..., diffusé en 1956.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Comme scénariste ou adaptateur (sélection)[modifier | modifier le code]

Poster de Trop de maris (1940)

Comme réalisateur (intégrale)[modifier | modifier le code]

Anne Francis et Clifton Webb, dans Un grand séducteur (1952)

À la télévision (séries - intégrale)[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]