Trisagion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trisagion (du grec tris, trois fois, et hagios, saint).

Le trisagion est une série de trois invocations dans la liturgie byzantine utilisée par l'Église orthodoxe, les églises des trois conciles et les églises catholiques orientales, utilisée plus rarement dans le rite tridentin. Elle commence par le mot Aghios : Aghios o Théos, Aghios ischyros, Agios athanatos, eleïson imas (Saint Dieu, Saint [et] Fort, Saint [et] Immortel, aie pitié de nous).

Le chant d'acclamation est répété trois fois avant les lectures des textes de l'Écriture sainte; pendant le chant du Trisagion le prêtre récite lui-même une oraison portant le même nom.

Le trisagion peut être chanté dans les églises catholiques occidentales, lors de l'adoration de la Croix, le vendredi saint.

Voici la version francophone du Trisagion:

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous (3 fois)
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles Amen
Trinité Très-Sainte Trinité aie pitié de nous.
Seigneur Remets-nous nos pêchés.
Maitre, Pardonne-nous nos iniquités.
Saint, Visite-nous et guéris nos infirmités à cause de Ton Nom.
Kyrie eleison (3 fois)
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit Maintenant et toujours et aux siècles des siècles Amen.

Le chant du Trisagion est fidèle au symbolisme biblique, selon lequel le nombre trois appliqué à une parole ou à un geste, lui attribue une importance et une portée exceptionnelles (cf. "Saint, Saint, Saint le Seigneur"), (Is 6,3).