The Wall Live in Berlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Wall Live in Berlin

Album de Roger Waters
Sortie 1990
Enregistré Potsdamer Platz
21 juillet 1990
Durée 1h53
Genre rock
Producteur Roger Waters
Nick Griffiths
Label Mercury
Critique

Albums de Roger Waters

The Wall Live in Berlin est un album live de Roger Waters enregistré lors du concert donné sur la Potsdamer Platz le 21 juillet 1990 pour commémorer la chute du mur de Berlin. Il réunit pléthore d'invités, notamment Scorpions, Cyndi Lauper, Sinéad O'Connor, Van Morrison, Marianne Faithfull, ou encore Bryan Adams.

Le concert[modifier | modifier le code]

Le concert a été organisé sur un terrain vague situé entre la Potsdamer Platz et la porte de Brandebourg et qui faisait partie de l'ancien no man's land longeant le mur de Berlin.

Le spectacle a attiré plus de 350,000 personnes, mais juste avant que le concert ne débute, les portes ont été à nouveau ouvertes, ce qui a permis à un minimum de 100,000 autres personnes d'assister au concert.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

La Potsdamer Platz le 21 juillet 1990, avec le « mur » à moitié édifié

Toutes les chansons sont de Roger Waters, sauf Young Lust, Comfortably Numb, Run Like Hell (Gilmour / Waters) et The Trial (Ezrin / Waters). Entre parenthèses, les noms des interprètes.

  1. In the Flesh? (Scorpions)
  2. The Thin Ice (Ute Lemper et Roger Waters)
  3. Another Brick in the Wall pt. 1 (Roger Waters)
  4. The Happiest Days of Our Lives (Roger Waters)
  5. Another Brick in the Wall pt. 2 (Cyndi Lauper)
  6. Mother (Sinéad O'Connor & The Band)
  7. Goodbye Blue Sky (Joni Mitchell)
  8. Empty Spaces / What Shall We Do Now? (Bryan Adams et Roger Waters)
  9. Young Lust (Bryan Adams)
  10. Oh My God - What a Fabulous Room (Jerry Hall)
  11. One of My Turns (Roger Waters)
  12. Don't Leave Me Now (Roger Waters)
  13. Another Brick in the Wall pt. 3 (Roger Waters)
  14. Goodbye Cruel World (Roger Waters)
  15. Hey You (Paul Carrack)
  16. Is There Anybody Out There? (The Rundfunk Orchestra & Choir)
  17. Nobody Home (Roger Waters)
  18. Vera (Roger Waters)
  19. Bring the Boys Back Home (The Rundfunk Orchestra & Choir & the Military Orchestra of the Soviet Army)
  20. Comfortably Numb (Van Morrison, Roger Waters et The Band - solos guitares par Snowy White & Rick DiFonzo)
  21. In the Flesh (Roger Waters et Scorpions)
  22. Run Like Hell (Roger Waters et Scorpions)
  23. Waiting for the Worms (Roger Waters et Scorpions)
  24. Stop (Roger Waters)
  25. The Trial (The Rundfunk Orchestra & Choir, avec Tim Curry en Procureur, Thomas Dolby en Professeur, Ute Lemper en Épouse, Marianne Faithfull en Mère et Albert Finney en Juge)
  26. The Tide Is Turning (After Live Aid) (tous les artistes excepté Scorpions)

Équipe artistique[modifier | modifier le code]

La compagnie[modifier | modifier le code]

La bande des cœurs brisés (The Bleeding Heart Band)[modifier | modifier le code]

  • Rick Di Fonzo – guitares
  • Snowy White – guitares
  • Andy Fairweather-Low – guitare basse, guitare, chœur
  • Peter Wood – clavier, orgue, synthétiseur
  • Nick Glennie-Smith – clavier, orgue, synthétiseur
  • Graham Broad – batterie, percussions électroniques
  • Stan Farber – chœur (crédite "Jim Farber")
  • Joe Chemay – chœur
  • Jim Haas – chœur
  • John Joyce – chœur

Autres[modifier | modifier le code]

  • Le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, dirigé par Michael Kamen.
  • Le chœur Rundfunk.
  • La fanfare du groupe des forces soviétiques en Allemagne (Group of Soviet Forces in Germany) (renommé, dans la réédition DVD de 2003, l'orchestre militaire de l'armée soviétique) et les chœurs de l'armée rouge.
  • Paddy Moloney (membre du groupe "les Chieftains", crédité sur l'album malgré notre méconnaissance quant à sa contribution)