When the Tigers Broke Free

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

When the Tigers Broke Free est une chanson du groupe Pink Floyd écrite par Roger Waters, décrivant la mort de son père Eric Fletcher Waters pendant la Seconde Guerre mondiale, à Anzio. La chanson a été écrite au même moment que les autres chansons de l'album The Wall, ce qui explique son copyright de 1979, mais elle n'est apparue qu'en single, puis dans le film tiré de l'album. Par la suite, elle a été incluse dans la version remastérisée de The Final Cut (2004). Elle n'a jamais été interprétée en concert, que ce soit par Pink Floyd ou par Waters en solo.

Version du film[modifier | modifier le code]

Le premier couplet apparaît à l'ouverture du film, où l'on voit le père de Pink nettoyer et charger son pistolet. Elle transite alors vers In the Flesh?, montrant son décès. Le second couplet (après Another Brick in the Wall Part 1) montre le jeune Pink découvrant l'uniforme de son père, ses balles, et son certificat funéraire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elle n'apparaît que dans la réédition de 2004 de The Final Cut, et sur la compilation Echoes: The Best of Pink Floyd.

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]