The End of Faith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The End of Faith: Religion, Terror, and the Future of Reason (en français : La Fin de la Foi : Religion, Terreur, et le futur de la Raison) est un livre de l'écrivain Sam Harris sorti en 2004. Le livre traite du conflit entre la foi religieuse et la pensée rationnelle, ainsi que des problématiques de tolérance à l'égard du fondamentalisme religieux.

Harris débute son livre par la description d'une époque qu'il décrit comme « une période de deuil collectif et de stupéfaction suite aux attentats du 11 septembre 2001 »[1]. Il poursuit son ouvrage par un grand nombre de critiques orientées contre la croyance religieuse.

Le livre connait un grand succès dès sa sortie en 2004 et est décoré d'un PEN American Center/Martha Albrand Award. Le même mois, il entre en quatrième place des meilleures ventes de livres selon le New York Times. Il restera dans la liste des meilleures ventes pendant 33 semaines.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jerry Adler, « The New Naysayers », Newsweek,‎ 2006