Sublime (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir sublime (homonymie).

Sublime

Pays d'origine Long Beach, Californie, États-Unis
Genre musical reggae, ska, hip-hop, dub, punk rock
Années actives 1988–1996
Labels MCA, Skunk Records (en)
Composition du groupe
Membres Bradley Nowell
Eric Wilson (en)
Bud Gaugh (en)
Lou Dog (en)

Sublime était un groupe américain de Long Beach, en Californie. Il fut actif de 1988 à 1996.

Le mélange subtil des genres (tels que le reggae, ska, hip-hop, dub, et punk rock), l'humour et le décalage des textes mais aussi la fantaisie des reprises en font l'un des groupes les plus influents de la scène californienne des années 1990.

Membres[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

De parents musiciens, Bradley Nowell naît le 22 février 1968 à Long Beach, Californie. Il découvre la musique folk avec son père et ses oncles et fera ainsi ses premiers pas à la guitare et au chant. Ses parents divorcent lorsqu'il a dix ans et il part vivre à Orange, Californie, avec sa mère. Il revient s'installer avec son père à Long Beach en 1981.

Dans les années 1980, la ville offre une grande diversité ethnique et est aussi le lieu de rendez-vous de cultures indépendantes, comme le surf, le punk et le hip-hop. Bradley ne s'intéresse pas particulièrement à l'école, il est diagnostiqué comme souffrant d'ADD ou « trouble déficitaire de l'attention » et un traitement à la Ritaline lui est prescrit. Il découvre le reggae lors d'un voyage avec son père (Iles Vierges) et cette musique devient très vite une véritable passion pour le jeune guitariste.

Il forme dès l'âge de 13 ans son premier groupe, Hogan’s Heroes. C'est ainsi que tout au long de ses années, il distille ses influences dans une musique originale et passionnée. Après un court passage à l'université, il abandonne ses études et décide de se consacrer pleinement à sa musique. En 1988, il forme le groupe Sublime avec Bud Gaugh et Eric Wilson, qu'il a rencontrés sur les bancs de l'université de Californie à Santa Cruz et à Long Beach, Californie. Sublime se produit fréquemment sur le campus et devient de plus en plus connu.

En 1989, Bradley Nowell et Micheal Happoldt fondent le label indépendant « Skunk Records », et en 1991 ils enregistrent en studio leur première cassette démo : Jah Won’t Pay the Bills. Alors que le groupe s'apprête à partir en tournée, Bud Gaugh décide de suivre une cure de désintoxication suite à un problème de drogue et Kelly Vargas le remplace temporairement. En 1992, Sublime se concentre sur un album studio : 40 Oz. To Freedom, qui s'écoule à 60 000 exemplaires ; le groupe voit alors sa notoriété grandir en Californie du Sud. N'arrivant pas pour autant à obtenir un contrat satisfaisant avec une maison de disques, Bradley Nowell s'essaye à l'héroïne ; il explique que cela l'aide dans sa créativité artistique. En 1994, le groupe sort avec Robbin' The Hood un album expérimental et riche d'influences. C'est, paradoxalement, l'album le plus représentatif et énigmatique de la musique de Sublime. Malgré l'attention des maisons de disques et un succès grandissant, les problèmes de drogues de Bradley Nowell ne s'estompent pas et il consomme toujours de la marijuana et de l'héroïne. Après de nombreux passages à la radio, le label MCA Records propose enfin une édition nationale de l'album 40 Oz. To Freedom.

En février 1996, Sublime entre au « Willie Nelson’s Pedermales Studio » à Austin, Texas. Ils enregistrent leur premier album avec MCA Records, qui devait porter le nom « Killin’ It » ; la production est assurée par Paul Leary (le producteur de Marcy Playground et des Meat Puppets). Bradley Nowell se marie avec Troy Dendekker le 18 mai 1996, avec qui il a eu un enfant l'année précédente, Jakob James Nowell. Malgré plusieurs tentatives de désintoxication, Bradley n'arrive pas à vaincre sa dépendance à l'héroïne.

En préparation d'une tournée européenne prévue pour l'été 1996, le groupe part sur les routes de Californie pour cinq dates. Après un concert à Petaluma, Californie, Bradley Nowell est retrouvé mort le 25 mai 1996 dans sa chambre d'hôtel par Bud Gaugh, à la suite d’une overdose d’héroïne. Il avait 28 ans. Il est incinéré, ses cendres sont déversées sur son spot de surf favori et une pierre tombale est érigée au Memorial de Westminster, Californie. Le 30 juillet 1996 sort l’album « Killin’ It », mais il est finalement intitulé « Sublime ». C'est un véritable phénomène aux États-Unis où il se vend à plus de 5 millions d’exemplaires, ce sera le plus gros succès rock de l'année 1997.

Après Sublime[modifier | modifier le code]

Eric et Bud forment par la suite le groupe Long Beach Dub All Stars avec d'autres artistes de Long Beach. Le groupe se sépare en deux en formant ainsi Long Beach Shortbus (dans lequel joue Eric) et Dubcat. Bud a fait partie du groupe Eyes Adrift avec Krist Novoselic (ex-bassiste de Nirvana) et Curt Kirkwood (leader des Meat Puppets). Après un album, ce groupe se sépare.

Sublime With Rome[modifier | modifier le code]

En 2008, surgit la rumeur[1] sur le fait que Bud et Eric joueraient sous le nom de « Sublime » avec Rome Ramirez, un chanteur-guitariste américain de 21 ans. En 2009, ce nouveau groupe joue un concert au Nevada qui est assez bien reçu. La même année, il joue au festival Smokeout de Cypress Hill[2], où le groupe est là encore bien accueilli, mais les proches de Bradley Nowell lui intentent un procès : Bradley a déposé le nom « Sublime » avant sa mort et un juge empêche finalement le groupe d'utiliser ce nom.

Après des discussions entre les proches et le nouveau groupe, il prend le nom de « Sublime With Rome ». Le groupe joue alors beaucoup, souvent à guichet fermé, et tourne aux États Unis, en Amérique du Sud et même en Europe. En 2011, il sort l'album « Yours Truly » qui contient le tube ska-punk « Panic », et finit une tournée avec 311.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Jah Won't Pay The Bills (cassette démo, 1991)
  • 40oz. To Freedom (1992)
  • Robbin' The Hood (1994)
  • Sublime (1996)
  • Second-hand Smoke (album posthume composé d'inédits et de faces B, 1997)
  • Stand By Your Van (album live, 1998)
  • Acoustic - Bradley Nowell & Friends (album acoustique, 1998)
  • Greatest hits (compilation, 1998)
  • 20th Century Masters : The Millennium collection (compilation, 2002)
  • Gold (compilation, 2005)
  • Everything Under the Sun (coffret de 3 CD et 1 DVD, 2006)
  • Icon (compilation, 2011)
  • Yours Truly (Sous Sublime With Rome, 2011)

Détail des albums[modifier | modifier le code]

Certaines chansons de Sublime sont des reprises. Lorsque c'est le cas, le nom de l'interprète d'origine est écrit entre parenthèses après le nom de la chanson.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Louie, le dalmatien de Bradley, surnommé "Lou-Dog" (1989-2001), avait la particularité d'accompagner le groupe sur scène. Il est parfois cité dans les textes, est présent sur diverses pochettes d'albums et est également le héros du clip de "Santeria".

La chanson "Seed" fait partie de la bande-son du jeu vidéo Tony Hawk's Underground.

"What I got" et "Doin' time" apparaissent dans plusieurs opus de la série Dave Mirra freestyle BMX.

La chanson "Santeria" fait partie de la bande son du jeu vidéo Guitar Hero : World Tour. "What i got" est également dans la playlist de Guitar Hero 5.

On note également la présence de la chanson "Wrong way" dans le jeu vidéo de roller Agressive Inline.

La chanson "What I Got" est chantée par le personnage principal du jeu Saints Row : The Third dans la mission "Steelport me voilà" (ainsi que dans le générique de fin).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]