Saint-Rhémy-en-Bosses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Rhémy-en-Bosses
Blason de Saint-Rhémy-en-Bosses
Héraldique
Vue du hameau Saint-Léonard
Vue du hameau Saint-Léonard
Nom francoprovençal Sèn-Rémy-eun-Boursa
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Corrado Jordan
2010
Code postal 11010
Code ISTAT 007064
Code cadastral H675
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé saint-rhémiard, bossolein
Population 377 hab. (31-12-2010[1])
Densité 5,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 50′ 00″ N 7° 11′ 00″ E / 45.83333, 7.1833345° 50′ 00″ Nord 7° 11′ 00″ Est / 45.83333, 7.18333  
Altitude Min. 1 519 m – Max. 1 519 m
Superficie 6 500 ha = 65 km2
Divers
Saint patron Léonard de Noblac
Fête patronale 6 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Saint-Rhémy-en-Bosses

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Saint-Rhémy-en-Bosses

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Saint-Rhémy-en-Bosses
Liens
Site web 1

Saint-Rhémy-en-Bosses est une commune alpine de la Vallée d'Aoste, en Italie du Nord, située dans la haute vallée du Grand-Saint-Bernard. Elle fait partie de la communauté de montagne Grand-Combin.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Rhémy-en-Bosses se trouve dans la haute vallée du Grand-Saint-Bernard, dans une cuvette appelée localement Bosses, près du col du même nom qui marque la frontière entre l'Italie et la Suisse (Val d'Entremont).

Les hameaux principaux sont Saint-Rhémy, Saint-Léonard (siège de la maison communale), Ronc et Prédumaz-Falcoz, éparpillés sur le territoire bossolein.

La commune est traversée par le torrent Artanavaz, tributaire du Buthier.

Localisation de la commune de Saint-Rhémy-en-Bosses à l'intérieur de la Vallée d'Aoste


Histoire[modifier | modifier le code]

Vue du hameau Saint-Rhémy.

Le toponyme latin est Endracinum[2].

À l'époque romaine à Saint-Rhémy se situait une mansio pour le contrôle de la route consulaire des Gaules.

Saint-Rhémy a subi les invasions des Huns, des Burgondes, des Lombards, des Carolingiens et des Sarrasins entre le VIe et le Xe siècle. Selon la tradition, quand il passa par ici, le roi Gontran se fit baptiser par Saint Remi de Reims en 496 ap. J.-C.. Ce village tire son nom de cet événement.

Saint-Rhémy-en-Bosses est une des étapes de la Via Francigena, chemin de pèlerinage menant à Rome. Elle est mentionnée à ce titre par Sigéric de Cantorbéry, en 990, avec la mention XLVIII Sce Remei (numéro d'étape en partant de Rome).

Économie[modifier | modifier le code]

Le jambon de Bosses[modifier | modifier le code]

Le jambon de Bosses ne doit pas être confondu avec le Jambon Aoste, produit à Aoste (Isère).

Le Jambon produit en Isère ne peut d'ailleurs plus prétendre à l'appellation « Jambon d'Aoste », mais « Jambon Aoste » suite à un arbitrage de la Commission européenne. Aoste est dans ce cas-là une simple marque déposée et aucun label rouge, AOC ou AOP ne réglemente sa production, contrairement au Jambon de Bosses, produit artisanalement en très faibles quantités selon une ancienne tradition de Saint-Rhémy-en-Bosses.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Vue du hameau Saint-Léonard en hiver.
  • L'église Saint-Laurent (XVIe siècle), au hameau Saint-Rhémy ;
  • L'église paroissiale Saint-Léonard (XVIIe siècle), au hameau du même nom (chef-lieu) ;
  • Le château de Bosses, près de l'église paroissiale Saint-Léonard ;
  • La maison forte Chevillien ou Chez-Vuillien, en localité Les Maisons, avec une tour cylindrique et des mâchicoulis ;
  • L'ancien lavoir en pierre avec le blason des comtes Savin de Bosses ;
  • En été, le centre d'élevage des Chiens du Saint-Bernard près de l'Hospice du Grand-Saint-Bernard ;
  • Un sentier permet de rejoindre les œuvres du Val alpin voulu par Benito Mussolini et la batterie de Plan Puitz.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • La fête du Jambon de Bosses (deuxième dimanche de juillet) ;
  • Le Carnaval de la Combe froide, en patois valdôtain, Carnaval de la coumba freida (voir lien externe)
  • Le pèlerinage au sanctuaire Notre-Dame-des-Neiges à Fonteinte (le 5 août)

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratique le fiolet, l'un des sports traditionnels valdôtains.

Administration[modifier | modifier le code]

La maison communale.
Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mai 2005 24 mai 2010 Edy Avoyer   Syndic
24 mai 2010 en cours Conrad Jordan Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Cuchepache, Pont-Combaz, Pleiney, Saint-Rhémy, Prédumaz-Falcoz, Saint-Léonard (chef-lieu), Vat, Suil, Ronc, Cerisey, Motte

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Avise, Bourg-Saint-Pierre (CH-VS), Courmayeur, Gignod, La Salle, Orsières (CH-VS), Saint-Oyen, Saint-Pierre

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Vallée d'Aoste autrefois, recueil d'ouvrages de Robert Berton, 1981, Sagep éd., Gênes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]