Avise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Avize.
Avise
Blason de Avise
Héraldique
Le chef-lieu avec le château d'Aviseet le château de Blonay.
Le chef-lieu avec le château d'Avise
et le château de Blonay.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Maria Romana Lyabel
Code postal 11010
Code ISTAT 007006
Code cadastral A521
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé avisiens
Population 340 hab. (31-12-2010[1])
Densité 6,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 43′ 00″ N 7° 08′ 00″ E / 45.71667, 7.1333345° 43′ 00″ Nord 7° 08′ 00″ Est / 45.71667, 7.13333  
Altitude Min. 775 m – Max. 775 m
Superficie 5 200 ha = 52 km2
Divers
Saint patron Saint-Brice
Fête patronale 13 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Avise

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Avise

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Avise
Liens
Site web http://www.comune.avise.ao.it

Avise est une commune alpine de la Vallée d'Aoste en Italie du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune Avise s'étend sur un éperon rocheux près du gouffre de Pierre-Taillée, à l'entrée du Valdigne, et à ses alentours.

Localisation de la commune d'Avise à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.


Histoire[modifier | modifier le code]

En raison de son emplacement, Avise a joué au fil des siècles un rôle stratégique très important pour la défense des trafics commerciaux le long de la route consulaire des Gaules vers le col du Petit-Saint-Bernard dès l'époque romaine. Selon Horace-Bénédict de Saussure dans ses Voyage dans les Alpes, le passage obligatoire à Pierre-Taillée était défendu par deux ponts-levis, un corps de bâtiment et un portail[2].

Au Moyen Âge, la position d'Avise a permis aux nobles d'Avise de s'enrichir en figurant parmi les familles, très peu nombreuses d'ailleurs, qui ne furent pas soumises à la maison de Savoie. Ils ont fait bâtir ici trois châteaux à une centaine de mètres de distance les uns des autres. Sur l'un d'eux, le château d'Avise, est marquée la devise des d'Avise : « Qui tost Avise, tart se repent ».

Au cours des invasions françaises de 1691 et de 1704, Avise a joué un rôle de premier plan.

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratique le fiolet, l'un des sports traditionnels valdôtains.

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

La Fiha de la fiocca (du francoprovençal valdôtain, Fête de la crème fouettée), le dernier dimanche de juin au village Baulin, dans le bas Valgrisenche. La crème est produite traditionnellement à l'aide d'un fouet dans une borna (grotte).

Personnalités liées à Avise[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mai 2005 en cours Maria Romana Lyabel   Syndique
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses figurent les toponymes en patois :

Vedun (Vedeun), Coudray (Lo Coudrai), Thomasset (Lo Tomassé), Cerellaz (Héla), Charbonnière (Tsarboniéra), Plan, Le Pré (Lo Prò), Le Cré (Lo Cri), chef-lieu (Oveuzo), Runaz (Runa), La Clusaz (La Cllusa)

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arvier, La Salle, La Thuile, Saint-Nicolas, Saint-Pierre, Saint-Rhémy-en-Bosses

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Lyabel, Notes historiques sur la paroisse d'Avise, Aoste : typographie valdôtaine, 1959
  • Nouvelles d'Avise, nouvelles par les soins de la bibliothèque communale
  • Julien Pignet, La famille d'Avise: notes généalogiques, Aoste : ITLA, 1963
  • Fausta Baudin, Inventaire du fonds d'Avise, Archivum Augustanum, 11, 2010, p. 255 et suiv.
  • Nicole Denarier et Lara Domaine, Comité des traditions d'Avise, 1972-2002, avec témoignages recueillis par Giorgio Concadoro, Nicole Denarier, Lara Domaine, Arturo Jacquemod et Elvis Milliéry, 2003.
  • Avise autrefois: le village de Cerellaz, Maison de Mosse, Runaz (Avise), 1998

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. www.aoste.ialpes.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Avise.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]