Rhêmes-Saint-Georges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rhêmes (homonymie).
Rhêmes-Saint-Georges
Panorama de Coveyrand (chef-lieu) et des hameaux environnants
Panorama de Coveyrand (chef-lieu) et des hameaux environnants
Nom francoprovençal Sèn-Dzordze de Réma
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Laura Cossard
2005
Code postal 11010
Code ISTAT 007056
Code cadastral H263
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé rhêmeins ou saintgeorgeais
Population 209 hab. (31-12-2010[1])
Densité 5,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 39′ 00″ N 7° 09′ 00″ E / 45.65, 7.15 ()45° 39′ 00″ Nord 7° 09′ 00″ Est / 45.65, 7.15 ()  
Altitude Min. 1 218 m – Max. 1 218 m
Superficie 3 600 ha = 36 km2
Divers
Saint patron Saint-Georges
Fête patronale 23 avril
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Rhêmes-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Rhêmes-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Rhêmes-Saint-Georges
Liens
Site web http://translate.google.it/translate?sl=it&tl=en&js=n&prev=_t&hl=it&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&u=http%3A%2F%2Fwww.comune.rhemes-st-georges.ao.it

Rhêmes-Saint-Georges est une commune alpine de la Vallée d'Aoste en Italie du Nord, située dans le parc national du Grand Paradis, dans le moyen Val de Rhêmes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune de Rhêmes-Saint-Georges à l'intérieur de la Vallée d'Aoste


Toponyme[modifier | modifier le code]

Autrefois ce lieu était dénommé Voix, en raison de l'écho produit à cette hauteur par les parois de la vallée. Le mot grec Rhêma, qui désigne la vallée, signifie justement "voix". Après 1400 environ, la commune a pris le nom du Saint Patron, comme pour Saint-Nicolas[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Monument dédié aux morts pour la Patrie durant la Seconde Guerre mondiale

En 1928, le gouvernement fasciste de Benito Mussolini réunit les deux communes de Rhêmes-Notre-Dame et de Rhêmes-Saint-Georges en une entité administrative unique sous le nom italianisé de Val di Rema.

Les deux communes ont été rétablies en 1946.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • Le centre visiteurs du Parc national du Grand-Paradis ;
  • La Maison Pellissier, centre polyvalent géré par la Fondation Grand-Paradis et par la commune de Rhêmes-Saint-Georges ;
  • Lo Berlo, espace d'apprentissage ludique pour enfants autour des produits alimentaires traditionnels locaux, du patois valdôtain et des animaux du parc national du Grand-Paradis.

Personnalités liées à Rhêmes-Saint-Georges[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratique le palet, l'un des sports traditionnels valdôtains.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
10 mai 2005 24 mai 2010 Laura Cossard   Syndique
24 mai 2010 en cours Laura Cossard Liste civique Syndique
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Chahoz, Coveyrand (chef-lieu), Créton, Frassiney, La Fabrique, Les Cris, Les Cloux, La Barmaz, Mélignon, Mougnoz, Proussaz, Sarral, Vieux, Voix

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arvier, Introd, Rhêmes-Notre-Dame, Valgrisenche, Valsavarenche

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Abbé Joseph-Marie Henry, Vieux noms patois de localités valdôtaines, Imprimerie catholique, Aoste, 1936.