Lillianes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lillianes
Blason de Lillianes
Héraldique
Le bourg de Lillianes. Sur la gauche la maison communale
Le bourg de Lillianes. Sur la gauche la maison communale
Nom alémanique Elljini (Éischemtöitschu)[1]
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Daniele De Giorgis
2010
Code postal 11020
Code ISTAT 007042
Préfixe tel. 0125
Démographie
Gentilé lillinois
Population 480 hab. (31-12-2010[2])
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 38′ 00″ N 7° 51′ 00″ E / 45.63333, 7.8545° 38′ 00″ Nord 7° 51′ 00″ Est / 45.63333, 7.85  
Altitude Min. 667 m – Max. 667 m
Superficie 1 800 ha = 18 km2
Divers
Saint patron Roch de Montpellier
Fête patronale 16 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Lillianes

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Lillianes

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Lillianes
Liens
Site web http://www.comune.lillianes.ao.it/index_f.asp

Lillianes est une commune alpine de la Vallée d'Aoste en Italie du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Lillianes s'étend dans la basse Vallée du Lys entre celle de Fontainemore en amont et celle de Perloz en aval.

Localisation de la commune de Lillianes à l'intérieur de la Vallée d'Aoste

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme latin est Insula Hæliana[3].

Agriculture[modifier | modifier le code]

Le produit traditionnel de Lillianes est la châtaigne. La variété lillinoise est mise en commerce par la coopérative Le hérisson, dont le siège au hameau They accueille également un musée.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Saint-Roch (XVIIe siècle, clocher du XVe siècle)
  • Pont de pierre de 1733
  • Bec Fourà (1 830 mètres), du patois lillinois, pic troué
  • Plan des Sorcières (1 800 mètres), lieu où se déroulaient des anciens rites
  • une maison forte des Vallaise, citée en 1351[4].

Société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Personnalités liées à Lillianes[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Le 26 décembre les Lillinois organisent des tournois de Roulette (Rouotta dans le patois local), très semblable au jeu de boules, où chaque joueur doit chercher à jeter sa boule le plus près possible du bouchon, en imitant les gestes du joueur précédent.

Administration[modifier | modifier le code]

La maison communale.
Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 24 mai 2010 Dominique Jans Liste civique Syndic
24 mai 2010 en cours Daniel De Giorgis Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Chessun, Chessun Vieux, Chichal, Praz, Rouby, Fey, They, Court, Foby, Tournoun, Suc, Lazé, Bonnesheures, Barmetta, Barbiaz, Salé, Las, Toux, Coeurtes, Fangeas, Vérigoz, Mattet, Costey, Parte-Joux, Grange, Choulére, Moler, Tetoun, Sassa, Moliné, Pines, Sénéchaz, Russy, Vallomy, Montcervier, Rive, Piatta, Pérapianaz, Traversagn, Duzeré, Mirioux, Verfey, Riasseu, Berlechuz, Couleura

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carema (TO), Fontainemore, Graglia (BI), Issime, Perloz, Pollone (BI), Settimo Vittone (TO), Sordevolo (BI)

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michele Musso, Imelda Ronco, D'Eischemtöitschu : vocabolario töitschu-italiano, Walser Kulturzentrum, Gressoney-Saint-Jean, éd. Musumeci, Quart, 1998, p. 299-300.
  2. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  3. Vallée d'Aoste autrefois, recueil d'ouvrages de Robert Berton, 1981, Sagep éd., Gênes.
  4. André Zanotto, Guide des châteaux du Val d'Aoste, Musumeci éd., 1978.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Lillianes.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]