Bionaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bionaz
Blason de Bionaz
Héraldique
Vue et église
Vue et église
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Armand Chentre
2010
Code postal 11010
Code ISTAT 007010
Code cadastral A877
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé bionassins
Population 243 hab. (31-12-2010[1])
Densité 1,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 00″ N 7° 25′ 00″ E / 45.86667, 7.4166745° 52′ 00″ Nord 7° 25′ 00″ Est / 45.86667, 7.41667  
Altitude Min. 1 606 m – Max. 1 606 m
Superficie 14 000 ha = 140 km2
Divers
Saint patron Sainte Marguerite
Fête patronale 20 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Bionaz

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bionaz

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bionaz
Liens
Site web http://www.comune.bionaz.ao.it/Home/tabid/538/language/fr-FR/language/it-IT/Default.aspx?fr-FR=Default.aspx

Bionaz est une commune alpine de la Vallée d'Aoste en Italie du Nord.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Suivant le patois francoprovençal local, le nom « Bionaz » se prononce sans le « z » final, « Biòna », comme pour de nombreux toponymes et noms de famille (dont Bionaz est l'un des plus répandus) du val d'Aoste et des région limitrophes (Savoie et Valais).
Cette particularité est liée à un petit paraphe que les rédacteurs des registres des États de Savoie ajoutaient à la fin des mots (qu'ils soient des toponymes ou des noms de famille) à prononcer comme des paroxytons, ceux-ci étant très fréquents aussi bien dans le patois francoprovençal local qu'en italien. Par la suite, ce petit signe a été assimilé comme un z.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune de Bionaz à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.


Panneau routier au Plan de Veyne (chef-lieu).

Cette commune se situe à la fin de la vallée du même nom, reliée au val d'Hérens par le col Collon. C'est la commune la plus septentrionale de la Vallée d'Aoste, et la première en termes de pourcentage de territoire montagneux, des 1 490 mètres du hameau Les Places aux 4 171 mètres de la Dent d'Hérens, assurant une biodiversité très variée. C'est également la commune avec la superficie glacée la plus étendue (15 %) avec 20 glaciers.

Sur le territoire de la commune se trouvent le lac de Place-Moulin, l'un des plus gros lacs artificiels valdôtains, et le marais Viver.

Bionaz est la troisième commune valdôtaine en superficie, après Cogne et Courmayeur. Elle se compose de 21 hameaux, et le chef-lieu, Plan de Veyne, se situe à 1 600 mètres.

Répartition linguistique[modifier | modifier le code]

À Bionaz presque la totalité de la population est de langue maternelle francoprovençale valdôtaine.

Économie[modifier | modifier le code]

Bionaz fait partie de la communauté de montagne Grand-Combin.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Panorama du val de Bionaz

Les refuges qui suivent sont situés sur le territoire de Bionaz :

Produits typiques[modifier | modifier le code]

Comme pour toutes les communes du Valpelline, à Bionaz est répandue la Soupe à la valpellinoise (ou Seupa à la valpeuleunèntse en patois valdôtain).

Personnalités liées à Bionaz[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • Le Carnaval de la Combe froide, en patois valdôtain, Carnaval de la coumba freida (voir lien externe) ;
  • Comme partout en Vallée d'Aoste, l'inalpe et la désalpe (respectivement enarpa et désarpa en patois valdôtain) constituent les fêtes principales de l'année, ensemble avec la cuisson du pain dans les fours de hameaux.

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratique la rebatta, l'un des sports traditionnels valdôtains.

La pratique de l'alpinisme et du ski de fond et de montagne est largement répandue à Bionaz. Trois sites d'escalade sont présents, ainsi que des parcours pour les raquettes à neige et pour les VTT. On peut trouver également des sites pour l'escalade glaciaire.

Une piste équipée pour le biathlon se situe près du lac de Lexert, avec un stand de tir et une piste de ski de fond.

La pêche est pratiquée au lacs de Lexert et de Place-Moulin, ainsi qu'au long du Buthier.

Administration[modifier | modifier le code]

La maison communale.
Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 24 mai 2010 Armand Chentre   Syndic
24 mai 2010 en cours Armand Chentre Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Balmes, Chamin, Chentre, Chez Badin, Chez Chenoux, Chez les Merloz, Chez Noyer, Clou Neuf, Crêtes, Dzovennoz, La Ferrère, La Léchère, La Quellod, Lexert, Ley, Lo Vianoz, Moulin, Perquis, Places, Plan de Veyne (chef-lieu), Pouillayes, Prarayer, Propère, Rey, , Vagère

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bagnes (Valais), Évolène (Valais), Nus, Ollomont, Oyace, Torgnon, Valtournenche, Zermatt (Valais)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dirk Kerremans, Bionaz: un pays de montagne, Aoste : typographie valdôtaine, 2003
  • Joseph-Marie Henry, Dans la vallée de Bionaz : explorations des groupes de l'Aroletta et de l'Invergnaou, Revue valdôtaine d'histoire naturelle, 14, 1920, pp. 1-8
  • Claudine Remacle, L'habitat rural valdôtain : étude de géographie historique et sociale: Torgnon, Oyace, Bionaz, Turin : Allemandi, 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Source[modifier | modifier le code]

  • Joseph-Gabriel Rivolin, Directeur des Archives historiques régionales valdôtaines, dans la revue "La Communauté du Grand Combin", No. 7, Juillet 2001

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Bionaz.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]