Verrayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Verrayes
Blason de Verrayes
Héraldique
Vue de Verrayes de l'arboretum Pierre-Louis Vescoz
Vue de Verrayes de l'arboretum Pierre-Louis Vescoz
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Erik Lavévaz
2005
Code postal 11020
Code ISTAT 007072
Préfixe tel. 0166
Démographie
Gentilé verrayon, -nne
Population 1 351 hab. (31-12-2010[1])
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 46′ 00″ N 7° 32′ 00″ E / 45.76667, 7.5333345° 46′ 00″ Nord 7° 32′ 00″ Est / 45.76667, 7.53333  
Superficie 2 200 ha = 22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Verrayes

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Verrayes

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Verrayes
Liens
Site web http://www.comune.verrayes.ao.it/

Verrayes est une commune italienne de la Vallée d'Aoste.

Elle fait partie de la communauté de montagne Mont-Cervin.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Verrayes s'étend à l'adret sur la gauche orographique de la Doire baltée.

Localisation de la commune de Verrayes à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.


Histoire[modifier | modifier le code]

Le Pape Lucius III cite la paroisse de Verrayes dans sa bulle du 7 mai 1184.

Le Cadastre Sarde de la paroisse de Verrayes, terminé le 24 novembre 1770, relève 15 791 parcelles pour 532 propriétaires contribuables.

Activité minière[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de Verrayes étaient autrefois actives deux mines de cuivre à Vencornère, tandis qu'une carrière de marbre (aujourd'hui désaffectée) se situait entre les hameaux Marseiller et Ollian.

Personnalités liées à Verrayes[modifier | modifier le code]

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • L'arboretum Pierre-Louis Vescoz, au lieu-dit Pointys
  • L'église paroissiale Saint-Martin de Tours
  • L'aire pic-nic à Champlong
  • La maison forte Saluard (XVe siècle), au hameau Marseiller, avec des fresques attribuées à Giacomino da Ivrea
  • La réserve naturelle de l'étang de Lozon
  • Chapelle de Gremey
  • Rû de Marseiller
  • Rû de Joux.

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • La Féta de la sarieula, du patois valdôtain La fête du thym, à la mi-mai au lieu-dit Rapy.

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratiquent le tsan et le palet, deux des sports traditionnels valdôtains.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 24 mai 2010 Erik Lavévaz Union valdôtaine Syndic
24 mai 2010 en cours Erik Lavévaz Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Aver, Charrère, Chérésoulaz, Chérolinaz, Chesseillé, Cort, Crétaz, Diémoz, Dorinaz, Frayé, Grand-Ville, Gros-Ollian, Grossaix, Grumey, Guet, Heré, Hers, Lauzon, Marseiller, Mont-de-Join, Moulin, Oley, Ollières, Payé, Petit-Ollian, Pignane, Pissine, Plan-d’Arey, Plan-de-Vesan, Plan-de-Verrayes, Promeillan, Rapy, Vencorère, Vevoz, Vieille, Voisinal, Vrignier

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Chambave, Fénis, Nus, Saint-Denis, Torgnon

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galleria fotografica[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]